Summer
league
Summer
league
MIL38
CLE72
LAC31
BRO18
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2024 | Présentation de Cody Williams (Colorado)

Draft 2024 – Frère de Jalen, Cody Williams compte parmi les plus gros potentiels de cette cuvée.

Cody Williams avec Colorado

« Dans la famille Williams, je veux Cody ». Le petit frère de Jalen, lieutenant de Shai Gilgeous-Alexander au Thunder, débarque à son tour en NBA. S’il joue à l’aile lui aussi, la comparaison entre Cody Williams et son ainé s’arrête là. Le désormais ex-joueur de Colorado était attendu à sa sortie du lycée, bien plus que le joueur d’OKC. Et si les deux hommes partagent un même patrimoine génétique remarquable pour ce qui est de leur envergure, Cody est un basketteur bien moins « poli » que ne l’était Jalen à sa sortie de Santa Clara.

Quand ce dernier s’était développé trois ans en NCAA chez les Broncos, Cody Williams a sauté le pas après un seul exercice, qui plus est tronqué par plusieurs problèmes physiques (entorse de la cheville, poignet, fracture du plancher orbital). Mais le joueur des Buffaloes est l’exemple-même du « high risk, high reward », grand risque, grande récompense, cher aux recruteurs. S’il n’est à ce stade pas dominant dans un secteur du jeu, Williams a montré des instantanés dans de nombreux domaines pour pouvoir peser sur une rencontre.

Cette Draft où les joueurs au plafond élevé ne sont pas si légion font du longiligne ailier une denrée rare, et d’autant plus précieuse. L’exemple de son frère, sélectionné en 12e position par Oklahoma City en 2022 avant de devenir un buffle physiquement et un bras droit de haut niveau, peut aussi donner quelques étoiles dans les yeux pour des équipes prêtes à donner du temps, et un peu de ballon, à Cody Williams.

Profil

Poste : ailier – arrière
Taille : 1m99
Poids : 81kg
Equipe : Colorado Buffaloes (NCAA)
Stats 2023/24 : 11,9 points (à 55,2%), 3 rebonds, 1,6 passe en 28,1 minutes

Points forts

– L’attaque de cercle. Cody Williams est un « slasheur » fluide, élégant, et très efficace (74,1% sous le cercle) grâce à un bon contrôle du corps et à un toucher de balle de qualité. Williams lit bien les défenses et sait proposer des solutions par son mouvement sans ballon. Cela se ressent aussi en contre-attaque, où il est fréquemment à la finition ou à la distribution.

– La longueur. Très élancé, Cody Williams impressionne surtout par ses bras infinis, et une envergure de 2m16, la meilleure de cette promotion pour les postes 2 comme 3. Et il sait s’en servir notamment défensivement, en particulier sur les pick-and-roll où il peut switcher sur des arrières comme sur des intérieurs et tenir son rang.

– La marge de progression. Techniquement, Cody Williams possède un bagage honnête, mais a laissé entrevoir de quoi considérablement hausser ses perspectives d’avenir. Colorado n’a pas hésité à le faire jouer dans un rôle de meneur facilitateur par séquences grâce à sa vision du jeu très correcte. Son tir extérieur a déjà fait un bond en avant par rapport au lycée (41,5%) mais il demande davantage de volume pour se confirmer.

Point faible

La musculature. Sa morphologie fait de Williams un basketteur gracieux. Mais son poids très faible (neuf kilos de moins que le meneur Tyler Kolek, dix-sept de moins que le Français Pacôme Dadiet sur le même poste 3) le limite grandement face à des adversaires bien plus costauds, même plus petits, des deux côtés du terrain. Il faudra se montrer patient, d’autant que Williams a  connu plusieurs blessures cette saison qui ont freiné sa progression.

Comparaison

A minima, s’il parvient à justifier son pas en avant au niveau du tir, Cody Williams peut s’inspirer de Jaden McDaniels comme très bon 3&D titulaire. Sans avoir une qualité de niveau élite, il peut faire beaucoup de choses sur un parquet et s’imposer comme un des joueurs les plus complets de cette Draft.

Pronostic

Deuxième moitié du Top 10, dans une NBA où les ailiers doivent être de plus en plus complets, Williams est trop intriguant pour descendre en dehors de la lottery.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités