Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2024 | Présentation de Pacôme Dadiet (Ratiopharm Ulm)

Draft 2024 – Monté tardivement dans les « mock draft », Pacôme Dadiet pourrait en être une des bonnes surprises, même si la patience devra être de mise.

Pacôme Dadiet avec l'équipe de France U17

Parmi les meilleurs prospects français de la génération 2005, Pacôme Dadiet n’a pas connu la même exposition que ses compères Zaccharie Risacher et Alexandre Sarr. Membre du meilleur cinq du Next Generation Tournament, sorte d’Euroligue juniors en 2022, Dadiet a par la suite dû être patient, la faute à un différend entre son club de Paris et celui d’Ulm, en Allemagne, vers qui il souhaitait être transféré. C’est finalement au sein de la formation d’outre-Rhin, qui avait formé Killian Hayes, et où bourgeonne un autre jeune Tricolore Noa Essengue, que l’international jeunes a fait ses débuts.

De plus en plus responsabilisé au fil de la saison en championnat allemand comme en Eurocup – il a passé 14 et 15 points au Bourg-en-Bresse de Risacher -, Pacôme Dadiet a surtout fait grimper sa cote lors du Draft Combine « européen » de Trévise. Son développement physique et son profil en font un potentiel quatrième Français attendus au premier tour cette année.

Profil

Poste : ailier
Taille : 2m03
Poids : 98kg
Equipe : Ratiopharm Ulm (Allemagne)
Stats 2023/24 : 6,6 points, 2,3 rebonds, 0,6 passes en 15,3 minutes

Points forts

– Le bagage offensif. Plutôt référencé comme un shooteur, voire un potentiel « 3&D », Dadiet est plus complet qu’il n’en a l’air, lui qui a joué meneur plus jeune, et a commencé à être utilisé par séquences au poste 4 à Ulm cette saison. Solide à 3-points en « catch-and-shoot » (près de 39%), il est aussi actif sans ballon que capable de faire la différence ballon en main. Il a ajouté à son arsenal de gros progrès au rebond offensif cette saison.

– Le potentiel physique. Pacôme Dadiet continue de gagner centimètre après centimètre et dépasse réellement les 2m désormais. Surtout, le Français semble avoir un corps fait pour prendre en muscle, après s’être déjà bien étoffé depuis son départ de la France. Costaud, en particulier au niveau des épaules, Dadiet est en avance par rapport à de nombreux joueurs de 18 ans qui se présentent à la Draft.

Point faible

– La défense. Dadiet ne ménage pas ses efforts également de ce côté du parquet. Il lui reste à polir ses fondamentaux pour les mettre en adéquation avec le plafond que peut lui offrir son gabarit. Il a souvent tendance à anticiper avec excès les rotations sans ballon et peut faire mieux dans la lecture des écrans.

Comparaison

S’il parvient à maximiser son potentiel, il y a du Keldon Johnson en Pacôme Dadiet, voire du Norman Powell avec davantage de centimètres.

Pronostic

Entre la fin du 1er tour et le début du 2nd tour. Dadiet pourrait tirer bénéfice d’une saison de plus en Europe avec davantage de temps de jeu et de responsabilité.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités