Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Detroit, les Wizards remportent le choc des cancres

NBA – Les Wizards n’ont pas vraiment eu à forcer leur talent pour faire la différence en troisième quart-temps et s’imposer 126-107. C’est la 14e défaite de suite des Pistons.

WizardsLes deux pires équipes de la conférence Est après un mois de compétition se retrouvaient cette nuit pour en découdre. Et comme on pouvait s’y attendre, le match n’a pas été marqué par son intensité ou ses actions de génie. Dans un contexte compliqué, c’est tout de même les Wizards qui ont pris le meilleur sur le parquet de Detroit.

Sans trop forcer, les Wizards ont fait le nécessaire pour prendre le contrôle de la partie en première mi-temps, avec un coup de pouce de Danilo Gallinari et Landry Shamet en fin de premier quart-temps pour prendre la tête (27-31). L’Italien a été le principal artisan du 11-3 passé par DC avec deux paniers de loin pour créer le premier écart de la rencontre (31-40). En face, le duo Cunningham-Thompson a fait de son mieux pour essayer de maintenir les Pistons dans le coup jusqu’à l’heure du repos (54-57).

Du grand Kyle Kuzma

Les troupes de Monty Williams ont finalement craqué dès la reprise, incapables de contenir Kyle Kuzma, auteur de 20 des 37 points inscrits par Washington sur le troisième quart-temps. L’intérieur a notamment passé 8 points de suite avant d’enchaîner avec un 2+1 et un panier en contre-attaque pour porter l’écart à +14 (72-86) puis conclure son festival d’un tir à 3-points pour boucler la période (83-94).

Le 2+1 de Deni Avdija, le nouveau panier de Danilo Gallinari, le lay-up de Landry Shamet et la contre-attaque fulgurante de Bilal Coulibaly ont rapidement permis aux Wizards de faire le trou (85-103). De quoi s’assurer une fin de match sans suspense, même si Wes Unseld Jr a laissé Kyle Kuzma sur le terrain pour assurer jusqu’à deux minutes de la fin. Vainqueurs 126-107, les Wizards laissent ainsi les Pistons seuls à la dernière place de la conférence Est.

CE QU’IL FAUT RETENIR

– Le bonjour de Kyle Kuzma. Le natif de Flint (Michigan) se fait toujours un plaisir de briller sur ses terres et le match de la nuit n’a pas dérogé à la règle. Auteur de 32 points, 12 rebonds et 8 passes décisives, l’intérieur a été le seul maître à bord du bateau des Wizards, faisant basculer la rencontre après le repos pratiquement à lui seul, avec des paniers qui ont mis la tête des Pistons sous l’eau pour de bon.

– Detroit est à sa place. Comme ce peut être le cas lors de rencontres entre deux des pires équipes de la ligue, l’opposition a parfois tourné au ridicule, et dans ce registre, les Pistons n’ont pas donné leur part au chien. La jeunesse, pour ne pas dire l’inexpérience des hommes de Monty Williams, s’est illustré à de nombreuses reprises en terme de précipitation, de succession de mauvais choix et de résignation pour finir. Un exemple, parmi tant d’autres, pour l’illustrer a eu lieu en fin de troisième quart-temps. Alors que Kyle Kuzma venait de planter un nouveau 3-points à 1.2 secondes du buzzer, Ausar Thompson s’est précipité pour envoyer une « touchdown pass » qui a fini sa course… en touche, offrant ainsi la remise en jeu à Washington, sous le cercle des Pistons ! Beaucoup de séquences ont ressemblé à celle-ci, à ne pas montrer dans les écoles de basket. À l’arrivée, Detroit est bien à sa place tout en bas de la hiérarchie de la conférence Est avec une 14e défaite de suite.

– Le « French Corner ». C’était l’un des seuls intérêts du match, et là aussi la confrontation entre les deux Français Bilal Coulibaly et Killian Hayes a déçu. Le premier a eu un match difficile mais a réussi à se démarquer par ses longs segments et son activité globale des deux côtés du parquet. Sa ligne de stats n’est clairement pas folle, mais son +19 au +/-, le plus élevé de son équipe, en dit long sur l’importance qu’il peut avoir pour Wes Unseld Jr lorsqu’il est sur le terrain. S’agissant de Killian Hayes, on ne sait pas si c’est sa blessure à l’épaule qui continue de l’embêter ou son replacement en sortie de banc qui le bloque. Toujours est-il que le Killian Hayes tranchant du début de saison semble avoir de nouveau disparu. Monty Williams avait assuré qu’il ne fallait pas prendre sa rétrogradation au profit de Jaden Ivey comme une punition, mais pour l’instant ça en a tout l’air… Et surtout, ça n’a pas changé la dynamique de l’équipe, qui en est donc à 14 défaites de suite.

Detroit / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
A. Thompson 28 8/14 0/2 0/0 0 4 4 2 4 2 1 1 -3 16 18
I. Stewart 29 3/11 1/7 0/0 2 6 8 0 2 1 0 0 -2 7 8
J. Duren 33 5/8 0/0 2/5 7 7 14 3 5 1 6 5 -4 12 23
C. Cunningham 32 10/22 2/7 4/4 1 4 5 7 2 1 1 0 -12 26 26
J. Ivey 33 6/12 2/3 1/2 2 5 7 7 3 1 3 1 +2 15 21
M. Bagley III 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
I. Livers 23 3/11 2/8 0/0 0 1 1 3 1 1 2 0 -26 8 3
J. Wiseman 10 3/4 0/0 2/4 3 1 4 0 0 0 1 0 -12 8 8
K. Hayes 16 0/1 0/0 0/0 1 3 4 3 1 0 0 3 -10 0 9
A. Burks 13 2/8 0/5 4/4 0 0 0 1 1 0 0 0 -12 8 3
S. Umude 2 0/1 0/1 0/0 1 0 1 0 2 0 1 0 -1 0 -1
M. Sasser 22 3/10 1/5 0/0 1 0 1 3 1 0 1 1 -15 7 4
43/102 8/38 13/19 18 31 49 29 22 7 16 11 107 122
Washington / 126 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
K. Kuzma 35 10/23 2/7 10/11 0 12 12 8 0 0 1 0 +18 32 37
D. Avdija 26 6/9 1/3 3/3 0 6 6 5 3 0 3 0 +1 16 21
D. Gafford 27 4/5 0/0 2/2 3 6 9 1 2 2 2 4 +10 10 23
T. Jones 26 5/9 1/3 1/2 1 2 3 4 0 0 0 0 +7 12 14
J. Poole 25 3/9 0/2 4/4 0 0 0 3 3 1 4 0 +10 10 4
D. Gallinari 19 5/8 3/6 3/3 0 2 2 2 2 0 1 0 +9 16 16
A. Gill 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
E. Omoruyi 2 1/3 1/1 0/0 2 0 2 0 0 0 0 0 0 3 3
C. Kispert 19 4/7 0/1 0/0 0 5 5 1 4 1 0 0 +13 8 12
L. Shamet 22 4/7 2/3 2/2 0 2 2 3 2 2 1 1 +8 12 16
Ja. Butler 2 0/1 0/1 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 0 0 0
B. Coulibaly 28 2/6 0/2 1/1 0 4 4 0 1 2 2 1 +19 5 6
J. Davis 7 1/2 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 0 2 0
45/89 10/29 26/28 6 40 46 27 18 8 15 6 126 152

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités