Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Heat, le roi du comeback en 2023

NBA – Les joueurs de Miami ont encore remonté un déficit de plus de dix points. Duncan Robinson a allumé la mèche en dernier quart-temps.

Ils avaient déjà fait le coup dans le Game 1, avec un 11-0, mais sans l’emporter ensuite. Là, les joueurs du Heat ont passé un 15-2 pour commencer le dernier quart-temps et ainsi totalement revenir dans la partie, finalement remportée.

Cette séquence réussie est portée par un homme : Duncan Robinson, auteur de 10 points en moins de quatre minutes. Pourtant, il n’avait pas marqué, ni tenté le moindre tir dans le match avant ce moment…

« Il a été une énorme étincelle pour nous. Il est inflammable », explique Gabe Vincent en conférence de presse. « On a plusieurs joueurs comme ça, mais lui le fait à sa manière. Quand il commence à couper vers le cercle et à marquer près du panier, ça aide. »

Comment trouver le rythme pour enchaîner les paniers alors qu’on n’a pas existé pendant 36 minutes auparavant ? « Je n’avais pas fait grand-chose dans le premier match non plus », rappelle Duncan Robinson. « Il faut que mes minutes soient productives donc j’ai simplement essayé d’être agressif, de faire sentir ma présence. Évidemment, quand les tirs rentrent, ça aide. »

Le Heat est revenu sept fois d’un retard de douze points en playoffs !

Au début du dernier acte, le Heat comptait encore huit points de retard, et en deuxième quart-temps, Nikola Jokic et sa bande avaient pris jusqu’à quinze points d’avance. Mais assister à un comeback des troupes d’Erik Spoelstra est désormais anodin. Comme notre confrère Tim Reynolds le souligne, dans cet exercice 2022/2023, Miami a remonté un retard de douze points avant de l’emporter à neuf reprises en saison régulière puis sept fois en playoffs ! Un record NBA sur une campagne de playoffs (depuis 1997), à égalité avec le Heat 2011, le Heat 2012 et les Warriors 2022.

Quel fut le ressort utilisé par le coach de Miami ou par les joueurs pour dominer les premières minutes de dernier quart-temps ? « Rien de spécial d’après moi », répond Duncan Robinson. « On croit beaucoup en nous dans ce groupe. On savait qu’on devait revenir en dernier acte avec un sentiment d’urgence. C’était maintenant ou jamais et ça commence en défense évidemment. »

Erik Spoelstra précise le sujet sur lequel le groupe floridien échangeait après ce troisième quart-temps. « Je crois qu’on parlait des systèmes. En général, on parle d’efforts, de ne pas faire de fautes etc. Là, on parlait de systèmes, de schémas. Pour répondre à cette très bonne équipe offensive, il faut le faire à un niveau élevé, avec intelligence et discipline. Et nos joueurs adorent ça. »

Jimmy Butler et Bam Adebayo, quinze points à eux deux dans le dernier quart-temps, termineront le travail avec des paniers importants dans le « money time ». Mais c’est bien Duncan Robinson qui a allumé la mèche pour le Heat. Et son layup face à Jeff Green a marqué les esprits.

« J’adore. Il fait partie des joueurs qui peuvent changer un match », remarque Kevin Love. « On l’a déjà observé pendant les playoffs. Sa régularité et sa confiance sont toujours là. On le voit comme un shooteur, mais quand il peut couper et marquer après une passe de Bam, en utilisant sa taille, c’est magnifique à regarder. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Tyler Herro 42 33.5 44.1 39.6 85.6 0.5 4.8 5.3 4.5 2.2 0.7 0.1 1.5 20.8
Jimmy Butler 60 34.0 49.9 41.4 85.8 1.8 3.6 5.3 5.0 1.7 1.3 0.3 1.1 20.8
Bam Adebayo 71 34.0 52.1 35.7 75.5 2.2 8.1 10.4 3.9 2.3 1.1 0.9 2.2 19.3
Terry Rozier 31 31.5 42.3 37.1 91.3 0.6 3.6 4.2 4.6 1.3 1.0 0.3 1.6 16.4
Duncan Robinson 68 28.0 45.0 39.5 88.9 0.2 2.3 2.5 2.8 1.4 0.7 0.2 2.4 12.9
Jaime Jaquez, Jr. 75 28.2 48.9 32.2 81.1 1.1 2.7 3.8 2.6 1.5 1.0 0.3 2.2 11.9
Caleb Martin 64 27.4 43.1 34.9 77.8 1.2 3.2 4.4 2.2 1.2 0.7 0.5 2.0 10.0
Josh Richardson 43 25.6 44.4 34.7 94.4 0.4 2.4 2.8 2.4 0.8 0.6 0.3 1.8 9.9
Kevin Love 55 16.8 44.0 34.4 78.7 1.1 5.1 6.1 2.1 0.9 0.3 0.2 1.8 8.8
Kyle Lowry 37 28.0 42.6 38.5 83.3 0.7 2.8 3.5 4.0 1.4 1.1 0.4 2.5 8.2
Nikola Jovic 46 19.5 45.2 39.9 70.2 0.5 3.6 4.2 2.0 0.9 0.5 0.3 1.8 7.7
Haywood Highsmith 66 20.7 46.5 39.6 63.9 1.0 2.2 3.2 1.1 0.5 0.8 0.5 1.8 6.1
Patty Mills 13 16.4 33.8 20.8 100.0 0.3 0.8 1.2 1.5 0.6 0.8 0.0 1.2 5.8
Thomas Bryant 38 11.6 57.7 18.2 87.2 1.1 2.7 3.7 0.6 0.6 0.3 0.4 1.2 5.7
Delon Wright 14 20.4 39.4 36.7 81.3 0.4 1.5 1.9 2.6 0.2 1.4 0.2 0.7 5.4
Dru Smith 9 14.5 45.5 41.2 100.0 0.7 0.9 1.6 1.6 0.6 1.0 0.3 1.3 4.3
Jamal Cain 26 10.0 43.0 35.5 78.3 0.6 0.8 1.4 0.4 0.3 0.4 0.2 0.8 3.7
Orlando Robinson 36 8.4 50.0 53.3 76.0 0.8 1.6 2.3 0.9 0.5 0.2 0.2 1.0 2.8
Cole Swider 18 4.8 39.5 33.3 100.0 0.1 0.3 0.4 0.3 0.4 0.1 0.1 0.2 2.3
R.j. Hampton 8 9.5 28.6 12.5 50.0 0.3 0.5 0.8 1.0 0.4 0.0 0.0 1.0 1.3
Alondes Williams 7 2.2 25.0 0.0 100.0 0.0 0.1 0.1 0.0 0.3 0.0 0.1 0.3 0.7

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités