Pariez en ligne avec Unibet
  • PHI1.05ORL9.15Pariez
  • MIA1.3DEN3.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Toujours invaincus, les Bulls réalisent leur meilleure entame depuis 1996

NBA – Les hommes de Billy Donovan ont signé une quatrième victoire consécutive.

La saison passée, les Bulls avaient dû attendre leur quatrième sortie pour débloquer leur compteur à victoires. Cette année, après une semaine de compétition, Chicago n’a toujours pas perdu. Mieux, avec quatre victoires en autant de rencontres, la franchise de l’Illinois est la seule équipe invaincue de sa conférence et dispose aujourd’hui du meilleur bilan de la ligue.

Ce départ canon est le meilleur de la franchise depuis l’exercice 1996/97. L’année où Michael Jordan et les siens avaient remporté le doublé après une saison à 69 victoires.

Chicago doit en bonne partie ce bilan parfait aux principales recrues de l’intersaison. Cette nuit à Toronto, DeMar DeRozan (26 points et 6 rebonds) a brillé dans les dernières minutes, Lonzo Ball a converti cinq paniers primés (15 points et 5 passes) et Alex Caruso (8 points et 4 interceptions) a apporté son énergie du banc.

« C’est en partie la raison pour laquelle j’ai choisi de venir à Chicago, tout le monde avait envie de réussir, de gagner », justifie DeMar DeRozan. « Tout le monde avait cette envie, la ville, la franchise ou les joueurs à qui j’ai parlé. C’était l’état d’esprit collectif dès le départ. Il s’agit de gagner maintenant. Nous ne sommes pas en phase de développement. Nous voulons gagner maintenant. »

Son coéquipier Lonzo Ball fait le même constat sur cet état d’esprit. « Je pense que nous avons beaucoup de gars au caractère bien trempé, nous voulons tous gagner et gagner ensemble », décrit le meneur. « Lorsqu’un groupe de gars a un objectif commun et le même état d’esprit, il est plus facile de trouver une cohésion. C’est ce qui se passe. »

Un calendrier favorable

Fait notable : en plus de rappeler que Chicago n’avait plus affiché un bilan positif depuis mars 2017, Zach LaVine n’avait jamais connu dans sa carrière une série de quatre victoires de suite, dans le Minnesota ou à Chicago.

Si les signaux sont positifs, les Bulls ne peuvent pas non plus se permettre de tomber dans l’euphorie. Après tout, ils viennent de battre à deux reprises les Pistons, les Pelicans puis les Raptors. Trois adversaires qui n’occuperont pas le haut du tableau donc.

On en saura un peu plus sur cette équipe dans les prochaines semaines. Les Bulls enchaînent en effet une série de matches face à des adversaires beaucoup plus coriaces (Knicks, Jazz, Celtics, Sixers, Nets et Mavs) avant un « road trip » à l’Ouest périlleux à la mi-novembre.

« Cela ne veut rien dire », reprend DeMar DeRozan au sujet de ce bilan à 4-0. « On a un long chemin à parcourir, beaucoup de choses à corriger, à apprendre. C’est génial mais la saison est longue. On doit passer au prochain match. On ne peut pas brandir ce bilan comme s’il s’agissait d’une sorte de badge d’honneur. On doit réaliser que le prochain match sera encore plus difficile. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Demar Derozan 21 35.0 48.3 33.9 89.9 0.7 4.5 5.2 4.1 2.1 1.0 0.4 2.1 25.8
Zach Lavine 21 34.7 48.4 38.9 86.8 0.4 4.8 5.1 3.7 2.7 0.5 0.3 1.5 25.3
Nikola Vucevic 14 32.9 40.0 26.3 61.5 1.8 9.2 11.0 4.1 1.6 1.1 1.0 2.4 13.4
Lonzo Ball 21 34.9 41.5 43.2 75.0 0.8 4.6 5.4 4.7 2.3 1.9 0.7 2.5 12.3
Alex Caruso 20 29.7 43.4 33.9 90.2 0.8 3.0 3.8 4.0 1.4 2.3 0.4 2.8 8.4
Derrick Jones 17 17.0 60.9 28.6 83.3 1.3 2.2 3.5 0.5 0.4 0.5 0.8 2.3 6.6
Patrick Williams 5 24.9 56.5 50.0 100.0 0.2 2.0 2.2 0.6 0.4 0.6 0.4 1.8 6.6
Tyler Cook 1 12.0 66.7 0.0 100.0 0.0 2.0 2.0 2.0 1.0 0.0 0.0 1.0 6.0
Coby White 8 17.0 35.7 22.2 33.3 0.1 2.4 2.5 1.5 1.0 0.1 0.1 1.6 5.9
Ayo Dosunmu 20 16.2 46.5 43.2 63.6 0.5 1.6 2.0 0.8 0.8 0.4 0.1 1.3 5.8
Javonte Green 21 19.5 49.4 40.0 75.0 1.4 2.8 4.2 0.6 0.8 0.9 0.3 2.0 5.5
Tony Bradley 17 13.1 55.8 0.0 80.0 1.5 2.7 4.2 0.4 0.7 0.1 0.6 1.5 3.6
Troy Brown, Jr. 13 9.5 42.9 35.0 50.0 0.2 1.4 1.6 0.5 0.2 0.2 0.0 0.8 3.5
Alize Johnson 13 7.5 57.1 0.0 60.0 1.0 1.3 2.3 0.6 0.5 0.2 0.0 0.9 2.1
Matt Thomas 7 4.2 25.0 14.3 0.0 0.0 0.3 0.3 0.0 0.0 0.1 0.1 0.1 1.3
Devon Dotson 2 6.3 33.3 0.0 0.0 0.0 2.5 2.5 1.5 0.5 0.0 0.0 1.0 1.0
Marko Simonovic 1 6.7 0.0 0.0 50.0 0.0 1.0 1.0 0.0 1.0 0.0 0.0 0.0 1.0