NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Scott Brooks rassuré par la mécanique de tir de Deni Avdija

Face aux interrogations autour de l’adresse extérieure de l’Israélien, le coach des Wizards se veut rassurant. Même si le rookie a logiquement du pain sur la planche.

« C’est un bon shooteur. Le shooteur international, grand et long, typique, presque comme D.B. » La comparaison, sans doute flatteuse, est signée Rui Hachimura. Ce dernier voit du Davis Bertans, qui s’est hissé au rang des meilleurs snipers de la ligue la saison passée, en Deni Avdija.

« Rui, merci beaucoup mec, j’apprécie ! », rétorque l’Israélien avec un sourire.

Le rookie sait que la qualité de son tir est scrutée de près depuis son arrivée chez les Wizards. Avec le Maccabi Tel-Aviv, il avait affiché des pourcentages faiblards, tant derrière l’arc que sur la ligne des lancers-francs.

« Je pense que je peux tirer même au-delà de 70%. S’il me faut rester jusqu’à minuit après l’entraînement pour prendre 3 000 lancers et dépasser les 70%, je le ferais », déclarait-il avant d’être drafté par Washington. Son nouveau coach, Scott Brooks, est aujourd’hui du même avis : « Il a simplement besoin shooter à répétition. Je crois que son tir est bon. C’est un travail continu mais en termes de forme et de mécanique, c’est plutôt solide. »

Deni Avdija assure énormément bosser sur son tir, au quotidien. Il reconnaît avoir « encore beaucoup de travail mais j’augmente le nombre de séries. Si Rui me compare à Bertans, je n’ai rien d’autre à dire ! »

Les bons conseils de Bradley Beal

Davis Bertans affiche tout de même 41% de réussite à 3-points en quatre saisons dans la grande ligue. L’an passé, il s’était hissé à la 6e place des shooteurs les plus adroits de la ligue de loin, tout en doublant son volume de tirs.

Même si la comparaison du Japonais semble un peu exagérer, Rui Hachimura apprécie les qualités athlétiques de son coéquipier, ainsi que sa polyvalence et sa capacité à jouer à plusieurs postes. Le rookie n’hésite d’ailleurs pas à demander conseil auprès du deuxième année. « Il m’a dit de jouer tout simplement, j’ai le talent. Je n’ai pas été drafté par hasard. Je vais me donner à 100% et je ne pense pas avoir de souci à me faire. »

Suffisant pour décrocher une place de titulaire sur le poste 3, au nez et à la barbe rousse de… Davis Bertans ? Scott Brooks n’a pas encore tranché entre ce dernier, Troy Brown Jr., Isaac Bonga et le rookie donc.

En attendant, Deni Avdija a déjà reçu un soutien de poids, en la personne de Bradley Beal. La superstar des Wizards s’est adressé à lui au cœur d’un entraînement.

« Tu auras toujours l’impression de ne pas avoir fait le bon choix parce que tu es très exigeant envers toi-même, et tu dois l’être. Je dirais qu’il faut juste profiter de chaque moment de l’année. Tu vas connaître des bons jours, des jours horribles et des jours entre les deux. Accepte-les tous parce que tu en as besoin. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités