Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Draymond Green détaille pourquoi Jimmy Butler a quitté les Wolves puis les Sixers

L’intérieur des Warriors estime que le finaliste floridien et ses anciens coéquipiers n’ont jamais été sur la même longueur d’onde en termes d’état d’esprit.

On a souvent écrit à quel point l’arrivée de Jimmy Butler au Heat était un mariage d’évidence. Une association heureuse dont l’extraordinaire parcours des Floridiens jusqu’à la finale NBA a été l’illustration. Pour Draymond Green, l’explication au succès de l’arrière avec le Heat tient en quelques mots : « Gagner est une mentalité. »

« Essayez de transmettre cette mentalité à vos coéquipiers, vous ne pouvez pas, » juge le joueur des Warriors. « Je ne peux pas donner cet état d’esprit à Kevin Durant, comme lui ne peut pas me donner sa technique. Avoir une certaine mentalité dans cette ligue est une qualité. Je pense qu’en tant que leader, on s’y prend de cette façon. Je vais avoir cette mentalité, je vais me comporter ainsi et je vais exiger certaines choses des gars. »

Selon le défenseur de l’année 2017, cette exigence est la clé pour comprendre la relation qu’entretient ou qu’a entretenue Jimmy Butler avec ses coéquipiers actuels ou passés.

« Donc l’idée n’est pas d’essayer de transmettre toute ma mentalité à Steph (Curry), je dois juste essayer de donner quelques éléments qui nous aident à être sur la même longueur d’onde. Mais comme les gens qui incarnent cette mentalité sont peu nombreux, c’est très rarement compris. Jimmy Butler a donc quitté Minnesota et Philly parce que personne ne comprenait cet état d’esprit. Or Miami a toujours eu cet état d’esprit. »

Miami était donc, selon lui, déjà prédisposé à aller au charbon avant même son arrivée, là où Karl-Anthony Towns, Andrew Wiggins et les Wolves ont visiblement été « secoués » par la dureté de Jimmy Butler.

« Miami est connu pour incarner ces valeurs et voulait quelqu’un comme ça. Pat Riley a cherché pendant des années à obtenir un joueur comme Jimmy Butler avec cet état d’esprit », termine Draymond Green.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Minnesota Timberwolves en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés