Matchs
hier
Matchs
hier
LAL117
DEN107
Pariez en ligne avec Unibet
  • MIA2.29BOS1.66Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

DeMar DeRozan, bourreau des Grizzlies

L’arrière All-Star sort le « grand jeu » dans le money time pour faire chuter les Grizzlies. San Antonio grimpe à la 9e place.

Grâce à Dejounte Murray et DeMar DeRozan, les Spurs prennent le meilleur départ pour mener 6-2. Murray ne se contente pas de diriger la manœuvre puisqu’il contient parfaitement Ja Morant, et ce n’est pas un mince exploit. Pour rester au contact, Memphis s’appuie sur Jonas Valanciunas, très à l’aise de près comme de loin. Le pivot lituanien a beaucoup de solutions, et il permet aux Grizzlies de prendre les commandes (9-8).

Mais San Antonio déroule son basket, et Lonnie Walker IV montre de la spontanéité dans son jeu. Il est en confiance, ça se voit dans son jeu, et son entente avec Jakob Poeltl pose des soucis à la défense des Grizzlies (15-12).

À leurs côtés, Rudy Gay fait une entrée remarquée pour creuser un premier écart (25-19), et c’est le toujours précieux Patty Mills qui clôture ce quart-temps avec un 3-points au buzzer en déséquilibre. Les arbitres ne donnent pas de lancer bonus mais San Antonio a le match bien en main (31-25).

Ja Morant muselé

Sauf que les Grizzlies, par l’inévitable Valanciunas, signent un 7-0 pour repasser devant. Le Lituanien est trop facile lorsqu’il est servi dans le bon timing. Il ne donne même pas l’impression de forcer. Pour lui répondre, San Antonio s’en remet notamment à DeMar DeRozan avec le petit floater dont il a le secret (45-41). Les Spurs maîtrisent moins leur sujet, mais en étouffant Morant, ils empêchent les Grizzlies de développer leu jeu alerte. Et quand ce dernier envoie Brandon Clarke au alley-oop, Derrick White lui répond à 3-points (50-45). Un écart de cinq points que les Spurs conservent jusqu’à la pause (59-54) après une fin de mi-temps hachée par les lancers.

La pause ne change rien au scénario et grâce à l’opportunisme de Poeltl, les Spurs s’offrent même 10 points d’avance (66-56). Il y a beaucoup de déchets des deux côtés, et ça profite à San Antonio qui a l’occasion de ralentir le jeu. Et quand Memphis se rapproche, c’est White qui redonne de l’air à 3-points.

Memphis est sur courant alternatif, et comme en première mi-temps, c’est Clarke, avec ses alley-oop, qui réveille son équipe. Il grimpe sur Poelt pour rapprocher les Grizzlies à -5 (74-69). Grayson Allen, toujours aussi énergique, plante un 3-points pour ramener les siens à trois unités (77-74).

On pense que Memphis a fait le plus dur, sauf que les Spurs enchaînent par un 8-0 pour s’offrir son plus large écart de la soirée : + 11. Patty Mills est parfait dans son rôle de joker mais aussi de leader.

Le dernier mot pour DeMar DeRozan

Le dernier quart-temps débute par un show Murray, vraiment impressionnant par son volume du jeu, mais aussi sa technique. Après un step back, il s’en va marquer dans le trafic en déséquilibre et avec la planche. Il permet aux Spurs de conserver cette avance de 11 points (91-80). Muselé, Ja Morant fait tourner la boutique Memphis et ça marche puisque c’est lui qui trouve Jackson de sa main gauche pour le alley-oop puis Allen pour le 3-points de l’égalisation (94-94). Il reste alors cinq minutes à jouer, et la maturité du rookie impressionne. Il joue juste et ne cherche pas à scorer à tout prix. Il terminera à une passe et un rebond du triple double…

Côté Spurs, l’expérience est précieuse, et le duo Gay-Morant redonne de l’air en signant un 8-0. Il reste trois minutes à jouer, et San Antonio mène de huit points (102-94). Le « small ball » des Spurs gène les Grizzlies avec Gay à l’intérieur, mais au rebond, ça laisse des brèches, dont Morant profite en contre-attaque (102-98). La fin de match est tendue, et chaque possession est cruciale pour la suite puisqu’il faut rappeler que les deux formations se battent pour la dernière place pour les playoffs. DeRozan, comme face aux Kings, prend le match à son compte dans le « money time ». Techniquement, c’est très fort avec ce fadeaway qu’il termine sur les fesses (106-101).

En face, Ja Morant s’accroche et Jackson égalise même à 3-points ! Il reste 11 secondes à jouer. Balle aux Spurs, et c’est DeRozan qui a la balle de la victoire. Il attend le dernier moment, et Brooks fait faute. Il reste une seconde, et DeRozan punit les Grizzlies aux lancers-francs (108-106). Il venait d’en manquer deux pour tuer le match… Le dernier tir de Jackson ne donne rien, et San Antonio s’offre une victoire méritée pour s’emparer de la 9e place ! Avec deux victoires de retard sur Memphis, les Spurs réalisent la très bonne opération de la soirée.

Grizzlies / 106 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. Jackson Jr. 35 8/13 2/5 3/3 0 3 3 0 3 2 3 2 21 20
K. Anderson 25 2/7 2/4 2/2 0 2 2 8 2 1 1 0 8 13
J. Valanciunas 28 6/12 0/1 1/2 3 8 11 2 4 0 0 1 13 20
J. Morant 37 10/18 0/2 5/6 0 9 9 9 2 0 3 0 25 31
D. Brooks 36 7/20 1/7 1/1 0 2 2 3 5 0 1 0 16 7
A. Tolliver 8 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 0 0 0 0 0 2
B. Clarke 25 4/9 0/3 0/1 0 3 3 1 3 1 1 0 8 6
G. Allen 28 5/9 2/6 3/3 0 3 3 2 2 1 2 0 15 15
J. Jackson 5 0/0 0/0 0/0 0 0 0 1 1 0 0 0 0 1
D. Melton 14 0/3 0/2 0/0 0 5 5 0 5 0 1 0 0 1
Total 42/91 7/30 15/18 3 36 39 27 27 5 12 3 106
Spurs / 108 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. DeRozan 34 5/10 0/0 4/6 0 4 4 7 1 1 2 1 14 18
J. Poeltl 21 3/3 0/0 0/0 3 4 7 0 6 0 2 2 6 13
D. White 34 4/12 3/8 5/8 1 5 6 7 3 0 0 0 16 18
D. Murray 34 9/19 2/4 1/2 1 9 10 3 1 2 1 0 21 24
L. Walker IV 25 4/12 2/5 2/2 0 1 1 2 1 0 1 0 12 6
D. Eubanks 23 2/4 0/0 4/5 2 3 5 0 4 0 3 2 8 9
R. Gay 29 3/15 2/6 4/4 2 5 7 1 1 1 4 1 12 6
K. Johnson 25 4/6 1/2 0/2 2 4 6 0 2 1 1 0 9 11
T. Zeller 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
P. Mills 13 2/5 2/4 4/4 1 1 2 1 1 0 1 0 10 9
Q. Weatherspoon 3 0/0 0/0 0/0 0 1 1 1 0 0 1 0 0 1
Total 36/86 12/29 24/33 12 37 49 22 20 5 16 6 108

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Memphis Grizzlies en 1 clic

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés