NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
TOR
DEN19:30
IND
MIA22:00
LAC
OKC0:30
HOU
PHI3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • TOR2.09DEN1.75Pariez
  • IND1.94MIA1.87Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Dans leur mission « back-to-back », les Raptors misent sur l’union sacrée

Sans superstar ni aucun top choix de Draft dans son effectif, Toronto va aborder la quête d’un nouveau titre avec un état d’esprit collectif… et le cœur d’un champion.

Toronto va retrouver les parquets ce soir avec un premier duel de choc face aux Lakers (à partir de 02h30). Mais à l’heure d’entamer sa mission « back-to-back », Toronto sait que la mission de conserver son titre sera particulièrement difficile, alors que les hommes de Nick Nurse évolueront avec une cible dans le dos et devront en plus être à la hauteur sans Kawhi Leonard, MVP des finales 2019, parti sous d’autres cieux.

Deux fois plus dur que l’an dernier ?

Pour Marc Gasol, la tâche n’est pourtant pas aussi compliquée qu’il n’y paraît, car les Raptors auront pour atout leur état d’esprit et leur volonté de gagner en équipe.

« Je vois les choses différemment, » confie l’intérieur champion NBA puis champion du monde l’été dernier, alors que les Raptors et l’Espagne ne faisaient pas office de favoris ultimes. « Je vois plutôt l’inverse, en pensant à toutes ces équipes qui avaient un joueur du Top 5 pour la plupart et qui n’ont finalement pas remporté le titre ».

Même s’ils n’ont pas de superstar, les troupes de Nick Nurse ont tout de même un groupe bardé de joueur de talent, entre le meneur vétéran Kyle Lowry, le feu follet Fred VanVleet, les « role players » Norman Powell, OG Anunoby, Terence Davis et Rondae Hollis-Jefferson ou encore la paire intérieure Ibaka/Gasol, le tout bonifié par l’excellent Pascal Siakam qui continue de progresser à vue d’œil, au point d’endosser le rôle que Masai Ujiri attendait de lui en début de saison, celui de « franchise player » et meilleur marqueur de l’équipe.

La force du collectif

Autant d’éléments qui confortent Marc Gasol dans ses convictions, laissant la pression aux Lakers, Clippers et autres Bucks afin de pouvoir continuer à se préparer dans l’ombre et à monter en puissance collectivement.

« On doit juste trouver un moyen d’être la meilleure équipe possible parce qu’au bout du compte, peu importe la qualité du joueur que vous avez dans votre camp. Au final, vous devez gagner en équipe et il faut une équipe entière pour remporter un titre ou même une série de playoffs, » ajoute le pivot. « Alors, concentrons nous là-dessus, sur ce que nous pouvons contrôler afin d’être la meilleure équipe possible. Il faut juste continuer à progresser à chaque match de la saison régulière, à chaque match de playoffs et voir alors jusqu’où on peut aller. Tout le monde a beaucoup de supers joueurs et de choses comme ça, mais au bout du compte, pour moi, je crois toujours que c’est la meilleure équipe qui gagne, peu importe qui est dans l’équipe ».

L’expérience du titre, un atout inestimable

Les Raptors possèdent un autre avantage, principalement sur Milwaukee, son concurrent n°1 à l’Est dans cette course à la finale : l’expérience de la saison passée, les Bucks ne comptant aucun champion NBA dans leurs rangs.

Le fameux « cœur du champion » n’est pas une vaine expression ressassée année après année depuis 1995, elle met ainsi en avant la cohésion et la force de l’expérience d’un groupe déjà sacré la saison précédente, et qui connaît donc les éléments clés pour le succès. Un facteur qui peut aussi faire la différence, selon Fred VanVleet.

« Le fait d’avoir gagné, je pense que ça aide, » explique-t-il. « Vous savez qu’il y a une vue d’ensemble, la récompense est au bout du chemin, et vous pouvez en quelque sorte voir à l’avance ce qui va se passer. Et jusqu’à ce que vous y arriviez, vous ne savez pas vraiment exactement ce qui vous attend. Je pense que ça fait partie des clés pour gagner un titre, le fait d’avoir déjà les réponses à ces interrogations ».

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Pascal Siakam 60 35.2 45.3 35.9 79.2 1.1 6.2 7.3 3.5 2.5 1.0 0.9 2.8 22.9
Kyle Lowry 58 36.2 41.6 35.2 85.7 0.6 4.5 5.0 7.5 3.1 1.4 0.4 3.3 19.4
Fred Vanvleet 54 35.7 41.3 39.0 84.8 0.3 3.4 3.8 6.6 2.2 1.9 0.3 2.4 17.6
Norman Powell 51 28.5 49.2 39.6 84.3 0.5 3.1 3.6 1.7 1.5 1.2 0.4 2.1 16.0
Serge Ibaka 55 27.0 51.2 38.5 71.8 2.1 6.1 8.2 1.4 2.0 0.5 0.8 2.8 15.4
Ogugua Anunoby 69 29.9 50.5 39.0 70.6 1.2 4.1 5.3 1.6 1.1 1.4 0.7 2.4 10.6
Marc Gasol 43 26.6 42.8 38.8 73.5 0.7 5.6 6.3 3.3 1.3 0.8 0.9 2.8 7.7
Terence Davis 71 16.6 46.1 39.0 86.0 0.7 2.6 3.3 1.6 1.0 0.5 0.2 1.7 7.5
Rondae Hollis-jefferson 59 18.6 47.5 13.0 73.9 1.8 2.9 4.7 1.7 1.0 0.8 0.4 1.9 7.0
Chris Boucher 61 13.1 47.4 32.2 78.8 1.7 2.7 4.4 0.4 0.4 0.4 1.0 1.8 6.6
Matt Thomas 40 10.3 47.9 46.9 70.0 0.2 1.2 1.4 0.5 0.3 0.2 0.0 0.8 4.8
Patrick Mccaw 37 24.5 41.4 32.4 72.2 0.5 1.8 2.3 2.1 0.8 1.1 0.1 1.6 4.6
Shamorie Ponds 4 2.6 60.0 50.0 100.0 0.0 0.2 0.2 0.5 0.0 0.0 0.2 0.5 2.2
Dewan Hernandez 5 3.1 37.5 50.0 60.0 0.4 1.0 1.4 0.4 0.4 0.2 0.0 1.2 2.0
Oshae Brissett 19 7.1 36.1 20.0 80.0 0.5 0.9 1.4 0.4 0.4 0.2 0.1 0.9 1.9
Stanley Johnson 24 5.0 30.2 18.8 61.5 0.3 1.1 1.4 0.6 0.4 0.2 0.1 0.5 1.5
Paul Watson 7 6.0 33.3 0.0 83.3 0.3 1.0 1.3 0.4 0.3 0.3 0.1 0.3 1.3
Malcolm Miller 27 5.0 33.3 31.6 37.5 0.0 0.5 0.6 0.3 0.1 0.1 0.1 0.5 0.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toronto Raptors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés