Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les « drôles » de messages de Joel Embiid en direction des Sixers

Dans la foulée d’un geste de frustration devant ses fans, le pivot des 76ers a échangé avec son ancien coéquipier Jimmy Butler, sur Instagram, des messages qui interpellent.

C’était plus qu’un simple tir à 3-points pour assurer la victoire. En le convertissant, dans la dernière minute de cet affrontement face à Chicago il y a deux jours, Joel Embiid envoyait un message à son public.

Le doigt sur la bouche, le pivot a clairement voulu faire taire les fans des Sixers, qui n’avaient pas hésité à afficher leur mécontentement plus tôt dans la partie.

Ces faux airs de « je t’aime, moi non plus » au cœur la ville de l’amour fraternel ont, dans la foulée, pris une autre dimension sur les réseaux sociaux. Là où Joel Embiid a posté plusieurs messages énigmatiques. « Soit tu meurs en héros, soit tu vis assez longtemps pour endosser le rôle du méchant », a-t-il écrit en piquant une réplique sortie par Harvey Dent (Double-Face), dans… « Batman The Dark Knight ».

On aurait pu en rester là, sauf que son ancien coéquipier, Jimmy Butler, s’en est mêlé. « Je connais un endroit où les méchants sont les bienvenus », a « dragué » le Floridien, en faisant évidemment référence à Miami. Ce que à quoi Joel Embiid répondait que son « frère » avait bien raison… Le pivot s’empressait tout de même, une heure plus tard, d’envoyer un message d’apaisement en direction de Philadelphie.

Simples enfantillages par claviers interposés ? Ou problèmes plus profonds ? Ces échanges interviennent tout de même alors que les 76ers sont très en-dessous des ambitions annoncées. Et que Joel Embiid, qui multiplie les prises de parole hasardeuses et/ou contradictoires, traîne son « spleen » dans cette drôle de saison.

Dans ce contexte, le journaliste d’ESPN, Brian Windhorst, rapporte qu’un sujet a émergé parmi les dirigeants NBA : les 76ers seront-ils amenés à transférer Joel Embiid ? Encore impensable il y a quelques mois, cette hypothèse semble d’actualité, à l’entendre : « Josh Harris (le propriétaire des Sixers) peut le démentir dans son podcast s’il le veut, mais le fait que les gens en parlent n’est pas bon. C’est symptomatique de leur situation actuelle. »

Tout le monde sera davantage fixé selon la fin de saison des 76ers et leur parcours en playoffs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés