NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Bulls pensent avoir trouvé leur bonheur avec Coby White

Le poste de meneur était la priorité à Chicago. Avec l’ancien de North Carolina, les dirigeants des Bulls pensent avoir trouvé le chaînon manquant pour leur effectif actuel.

Comme nous l’avions prédit dans notre Mock Draft, les Bulls ont misé sur Coby White avec leur 7e choix de la Draft. Il faut aussi rappeler que la franchise de Chicago avait rapidement été claire sur ses ambitions : sélectionner un meneur de jeu.

Avec son style dragster, sa capacité à accélérer, à marquer des points, le meneur de North Carolina devra conduire l’attaque des Bulls et alimenter ses coéquipiers que seront Zach LaVine, Lauri Markkanen et Otto Porter Jr.

« C’est le style de jeu qu’on souhaite avoir : il faut jouer vite dans le jeu actuel et avoir une équipe polyvalente », explique John Paxson, le président des Bulls. « Ce garçon peut jouer dans un basket rythmé et soutenu. »

Entouré de joueurs un peu plus expérimentés à North Carolina, Coby White a parfois confondu vitesse et précipitation, en multipliant les ballons perdus et les mauvaises décisions. La discipline imposée par Jim Boylen va sans doute lui faire du bien, surtout qu’il est également un bon soldat en défense.

Néanmoins, il n’aura pas la totalité de l’attaque de Chicago dans les mains et c’est également son jeu loin du ballon qui a intéressé la franchise sextuple championne NBA.

« Kris Dunn est un bon joueur. J’aurais dû le dire avant. Je m’en excuse »

« Jim Boylen a souvent parlé du fait d’avoir plusieurs joueurs capables de porter la balle, qui peuvent, après le rebond, remonter le ballon », poursuit John Paxson. « Coby peut courir et shooter. C’est une des choses qu’on aime dans son jeu : il peut jouer sans ballon. »

Coby White devrait donc s’installer au poste de meneur titulaire (à moins qu’un vétéran comme Patrick Beverley n’arrive ?), reléguant ainsi Kris Dunn sur le banc. John Paxson a profité de la Draft pour adoucir et préciser les propos qu’il avait tenus il y a quelques semaines : « On est vraiment solide sur tous les postes, sauf le meneur. »

« J’ai répété depuis que la saison est terminée que nous n’avons pas laissé tomber Kris », rappelle-t-il. « C’est un bon joueur. J’aurais dû le dire avant. Je m’en excuse. On l’estime et on le respecte encore mais la compétition fait partie du business. L’objectif, c’est d’ajouter de la profondeur et du talent à notre équipe. S’il arrive en grande forme et motivé pour le training camp, il a toutes les chances d’obtenir la place qu’il souhaite – comme tous les autres. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *