Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.72UTA2.13Pariez
  • LOS1.79LA 2.03Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Draft 2019 : les Bulls soulagés que les deux premiers choix soient à l’Ouest…

Alors qu’ils avaient statiquement une chance sur deux de drafter dans le Top 5, les Bulls auront finalement le 7e choix. Forcément, John Paxson est déçu, mais pas trop.

Si les Knicks, les Cavaliers et les Suns sont les grands perdants de la soirée, les Bulls peuvent aussi faire la grimace.

Ils avaient une chance sur deux de finir au moins en cinquième position et finalement, ils échouent à la septième place. Lucides, ils ne cachent pas leur amertume.

« On aborde toujours ces situations avec beaucoup d’espoir. On a été chanceux il y a quelques années », rappelle John Paxson, le vice-président, en faisant référence à la Draft 2008 où les Bulls n’avaient que 1.7% de chance de récupérer le premier choix et avaient finalement attrapé Derrick Rose. « Forcément, on est toujours déçu. Mais ça implique de la chance, et on n’a pas été chanceux. Mais on est confiant sur le joueur qu’on aura. »

Abonnés à la 7e place

Comme les gros poissons seront partis, il va falloir être malin, et ne pas se tromper. L’histoire récente, avec Wendell Carter Jr. en 2018 et Lauri Markkanen en 2017, récupéré dans le transfert de Jimmy Butler, prouve qu’ils en sont capables.

« On a bien choisi ces dernières années avec nos deux 7e choix, donc on va essayer de continuer », annonce John Paxson. « On y travaille déjà. Et il y a plus de sept joueurs qu’on apprécie. On doit désormais entrer dans un processus d’observation, pour mieux les connaître et les disséquer. »

Même s’ils n’auront pas Zion Williamson, et pour une raison purement sportive, les Bulls peuvent également se réjouir du malheur de New York. « Bien sûr, il y a un joueur exceptionnel et c’est New Orleans qui s’est placé pour le prendre, mais l’objectif, c’est de construire une équipe. D’ailleurs, je remarque que les deux premiers choix iront à l’Ouest et New York n’a que le troisième choix, donc je pense d’abord à cela et ça joue notre faveur. »

Enfin, le profil recherché par les Bulls semble plutôt être celui d’un meneur de jeu, quand on écoute John Paxson : « On a effectué un transfert en février pour obtenir Otto Porter Jr. Donc on est vraiment solide sur tous les postes, sauf le meneur. »

Et si les Grizzlies, en deuxième position, draftent Ja Morant, pourquoi ne pas imaginer un transfert de Mike Conley ? Ce serait un précieux renfort pour une équipe comme Chicago.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés