Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pelicans font craquer les Suns

Après deux défaites de suite, New Orleans renoue avec le succès en s’imposant 130-116 à Phoenix. C’est Julius Randle qui réveille ses coéquipiers en deuxième mi-temps, aux côtés d’un Anthony Davis ultra efficace malgré son temps de jeu réduit.

Ce sont les Suns qui prennent le meilleur départ avec Dragan Bender qui fait la chanson aux intérieurs des Pelicans (16-8). La mobilité du Croate gêne Anthony Davis, et DeAndre Ayton en rajoute une couche pour déjà donner 11 points d’avance (17-6). Davis en a assez vu, et il prend le match à son compte. Il bâche Richaun Holmes puis enchaîne le coast-to-coast.

L’intérieur All-Star remet les Pelicans sur les bons rails, et il laisse le duo Jackson-Randle prendre le relais (26-22). Après douze minutes, Phoenix ne mène plus que de cinq points (32-27).

Grâce à Jrue Holiday puis Kenrich Williams, New Orleans recolle au score (34-32) mais les shooteurs de Phoenix se déchaînent avec quatre tirs primés en deux minutes signés du duo Melton-Daniels, et les Suns recreusent l’écart (48-38). Davis revient alors en jeu, et épaulé de E’Twaun Moore, il reprend le match à son compte. La star des Pelicans est tellement facile, de loin comme de près, et à la pause, New Orleans ne compte plus qu’un point de retard (57-56).

Devin Booker posterize Anthony Davis

C’est Davis, au retour des vestiaires, qui donne l’avantage aux Pelicans pour la première fois du match (58-57). Devin Booker lui répond mais Julius Randle est bouillant. L’ancien Laker score dans toutes les positions, et dans son sillage, New Orleans signe un 11-0 pour prendre le large (77-66). Les Suns n’y arrivent plus, et le poster dunk de Devin Booker sur Davis n’y change rien car Moore puis Holiday redonnent illico dix points d’avance (89-79). Davis peut alors aller s’asseoir pour le restant de la soirée…

Dans le dernier quart-temps, c’est encore Moore qui se charge de repousser les Suns. À chaque fois que Phoenix recolle au score, c’est lui qui plante le 3-points qui les repousse à 10 points (104-94). À ses côtés, Cheick Diallo confirme qu’il peut faire des dégâts, et Randle continue de faire apprécier sa technique. Phoenix n’y est plus, et le money time se transforme en hourra basket pour un succès logique des Pelicans.

Suns / 116 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
D. Bender 17 3/4 2/3 0/0 0 2 2 0 4 1 1 0 8 9
K. Oubre Jr. 30 8/22 1/8 2/3 2 3 5 2 4 4 2 0 19 13
D. Ayton 29 8/11 0/0 0/0 3 5 8 1 2 3 2 0 16 23
T. Johnson 29 1/7 1/5 0/0 1 2 3 5 0 1 2 1 3 5
D. Booker 34 6/17 1/5 13/14 2 4 6 7 2 1 6 0 26 22
R. Holmes 19 3/7 0/0 4/6 3 1 4 1 3 2 1 1 10 11
J. Jackson 22 2/8 0/2 2/2 0 3 3 3 1 0 2 0 6 4
M. Bridges 28 2/2 1/1 2/2 0 2 2 4 4 3 1 0 7 15
D. Melton 17 2/7 2/4 0/0 0 2 2 2 1 1 1 0 6 5
T. Daniels 17 5/9 4/6 1/1 1 3 4 0 0 1 1 0 15 15
Total 40/94 12/34 24/28 12 27 39 25 21 17 19 2 116
Pelicans / 130 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Davis 21 7/11 1/2 2/4 1 7 8 3 2 2 3 3 17 24
J. Randle 28 8/14 1/3 5/7 1 2 3 3 2 0 2 0 22 18
E. Payton 34 4/11 0/0 0/0 3 3 6 10 0 3 6 0 8 14
J. Holiday 31 9/14 3/5 0/1 1 4 5 9 3 2 6 0 21 25
K. Williams 28 2/3 2/3 0/0 2 6 8 0 3 0 1 1 6 13
C. Diallo 21 7/9 0/0 1/2 2 10 12 1 1 2 0 0 15 27
D. Miller 22 3/7 2/6 0/0 0 0 0 4 1 1 1 0 8 8
J. Okafor 8 2/3 0/0 0/0 0 1 1 1 1 0 0 0 4 5
F. Jackson 25 3/6 3/3 0/0 0 5 5 0 1 1 3 0 9 9
E. Moore 22 5/9 4/5 6/6 0 3 3 3 4 2 2 0 20 22
Total 50/87 16/27 14/20 10 40 50 34 18 13 24 4 130
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

New Orleans Pelicans en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés