Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
CHA113
MIN106
WAS108
DEN113
ATL117
UTH114
PHO31
DET27
SAC23
DAL25
GSW
IND3:30
News

Gregg Popovich déçu par les sifflets à l’encontre de Kawhi Leonard

Le stratège des Spurs aurait espéré un autre accueil pour Kawhi Leonard. Dès la fin du match, sa meilleure réponse aux huées et insultes des fans de San Antonio à l’encontre du MVP des Finals de 2014 a été de le prendre dans ses bras et de lui témoigner tout son respect avec cette humanité qui le caractérise. L’intéressé a pour sa part avoué ne pas être surpris par la réaction de l’AT&T Center, mettant en avant le rôle des médias dans une histoire qui reste encore assez floue à ce jour.

« Je me suis senti mal pour lui », a réagi coach Pop face à la presse après la rencontre remportée par les Spurs. « Kawhi a une super personnalité. On prend tous des décisions dans notre vie, sur ce qu’on va faire dans notre futur et il a ce droit au même titre que chacun d’entre nous. Donc je me suis senti mal, honnêtement ».

Kawhi Leonard : « Les médias font un excellent travail pour manipuler les esprits »

Toujours aussi zen malgré la défaite et cette soirée agitée pour lui, Kawhi Leonard s’est également exprimé devant une foule de micros. Avec des réponses courtes mais franches, à la manière de son ancien mentor.

Il a toutefois glissé un message clair, en pointant du doigt les médias pour le rôle qu’ils ont joué, selon lui, afin de faire monter la sauce à l’occasion de ces retrouvailles, voire sur la façon dont ils ont traité son étrange absence la saison passée.

« Sans doute », a-t-il d’abord répondu lorsqu’on lui a demandé s’il s’attendait à cet accueil hostile. « Les médias font un excellent travail pour manipuler les esprits et les pousser à penser d’une certaine manière. Je savais déjà comment ça allait se passer, vu la manière dont les médias l’envisageaient ».

L’ailier des Raptors a également avoué qu’il regrettait parfois l’issue de la saison dernière avec les Spurs, ajoutant rapidement qu’il se concentrait sur le présent et cette nouvelle saison. Il a enfin confirmé qu’il ne reparlerait plus de ce qu’il s’est vraiment passé avant la fin de sa carrière professionnelle.

« Je me suis bien senti, en dehors du fait qu’on a perdu le match. Je suis content d’avoir quitté le parquet en bonne santé. On a des choses à revoir en tant qu’équipe pour nous améliorer. Mais le passé est le passé, et je joue toujours. Je ne reviendrai pas sur ce qu’il s’est passé avant que je ne prenne ma retraite. Je continue d’avancer et de m’améliorer sur ce qu’on fait ».

Également partie prenante du deal qui a secoué les deux franchises cet été, mais accueilli par des applaudissements, Danny Green a également tenu à relativiser. « C’était attendu. On peut espérer, prévoir et s’attendre au pire, mais je suis dans la ligue depuis suffisamment longtemps pour savoir quand il va y avoir des sifflets ou des encouragements. Ça ne m’a pas énervé. Je m’y attendais en quelque sorte, ça n’était pas choquant ».

Basket USA

à lire aussi

Commentaires Forum (et HS)  |  +  |  Règles et contenus illicites  |  0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *