NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.36DEN3.4Pariez
  • MIA2.26BOS1.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

DeMar DeRozan a du mal à digérer son transfert aux Spurs

Du 14 au 17 août prochain, en Colombie britannique, DeMar DeRozan tiendra son habituel camp de basket. Le futur texan aura donc toujours un pied au Canada, et il avoue qu’il lui a fallu du temps pour digérer et accepter son transfert aux Spurs.

« La première semaine ou quelque chose comme ça, c’était brutal… Je n’avais jamais été autant frustré » a-t-il reconnu sur l’antenne de Sportsnet 650. « Sur le plan émotionnel, tout se mélangeait en moi quand l’échange s’est produit. Cela a pris du temps, environ deux semaines pour simplement me calmer et être capable de comprendre. Vous savez, ce moment de passer à autre chose. »

La date du match Raptors – Spurs est dans sa tête

A priori, DeRozan s’est donc calmé, mais il n’a pas encore complètement pris conscience qu’il allait jouer pour les Spurs dans deux mois : « Je pense qu’il faudra un peu plus de temps. Il faut que je prenne conscience que je vais mettre ce maillot, que je vais aller là-bas pour la première fois. Cela va clairement prendre du temps, mais ça fait partie de ces processus que j’anticipe le plus. »

Et puis, bien évidemment, il y aura ce moment où il faudra retourner à Toronto pour défier son ancienne équipe, dans une salle où il jouait depuis 2009…

« Je connais la date. Elle est dans ma tête » assure-t-il alors que le calendrier n’a pas été dévoilé. « Ça fera partie de ces moments où lorsque je vais entrer dans le vestiaire visiteur, ce sera différent, comme de voir toutes ces personnes qu’on connaît depuis des années. Ce sera clairement différent. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés