Pariez en ligne avec Unibet
  • ATL1.1ORL7.45Pariez
  • NEW1.71BRO2.2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Thunder négocie afin de libérer Carmelo Anthony

Sans surprise, Carmelo Anthony ne sera plus dans l’effectif du Thunder à la reprise. D’après ESPN, Oklahoma City va ainsi discuter avec l’ailier afin de trouver un moyen de le faire partir.

Alors qu’il a activé sa « player option » à 27.9 millions de dollars avant le début de la free agency, Melo pèse sur les finances du club, qui affiche 310 millions de dollars de salaires et de taxes combinés, un record historique. Pour alléger la note, la première solution envisagée serait de transférer l’ancien joueur des Nuggets et des Knicks.

Si aucune équipe ne souhaite récupérer son contrat, qui expire l’été prochain, le Thunder pourrait utiliser la « stretch provision » afin de répartir le contrat de Carmelo Anthony sur plusieurs saisons. Un « buyout » est également une possibilité.

Se débarrasser du contrat de Melo permettrait à Oklahoma City d’économiser entre 90 et 100 millions de dollars…

Arrivé au Thunder en septembre dernier, en échange d’Enes Kanter, Doug McDermott et un second tour de Draft, Carmelo Anthony ne s’est jamais fait à son rôle aux côtés de Russell Westbrook. Billy Donovan souhaitait surtout l’utiliser en tant que shooteur extérieur, sur du catch-and-shoot, ce qui frustrait l’ailier. Comme les discussions sur un rôle en sortie de banc.

Reste désormais à voir où il pourrait rebondir, mais les Lakers ou les Rockets pourraient être en embuscade.

LEXIQUE

Stretch provision : mesure qui permet à une franchise de couper un joueur et d’étaler le restant de son salaire sur plusieurs saisons pour éviter de plomber son salary cap sur une seule saison.

Buyout : rupture de contrat à l’amiable. Le joueur est libéré de son contrat avec des indemnités de départ qui peuvent atteindre la totalité du reste de son contrat. Le joueur devient alors free agent, et peut signer dans une autre équipe.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires