Pariez en ligne avec Unibet
  • DAL1.8LA 2Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Chez les Celtics, l’heure est aux ajustements avant un Game 5 clé

On le disait hier, les occasions manquées ont été nombreuses et fatales aux Celtics lors du Game 4, à Cleveland. « J’ai trouvé que notre intensité collective était très élevée mais on n’a tout simplement pas joué aussi bien qu’eux », résume Brad Stevens lors de l’entraînement de ce mardi. Pas question de commettre les mêmes erreurs dans le Game 5 de la nuit prochaine, à Boston, qui, comme tout match pivot, fera basculer la série. 

Pour le technicien des verts, il y a deux principaux facteurs à corriger et sur lesquels il insiste : la défense en transition et l’efficacité offensive. Sur ce dernier volet, Boston a raté pas moins de 15 tirs près du cercle lors de cette dernière rencontre.

De quoi nourrir des regrets lorsque l’on connaît l’issue finale.

« Les dunks ratés, ça arrive », relativise Brad Stevens. « En particulier celui de Jaylen (Brown) même s’il va le mettre 9,9999 fois sur 10. Mais pour certaines autres actions au cercle, les Cavs font leur job pour nous contester, rendre les choses aussi dures que possibles. Et vous savez, dans ces moments-là, on doit finir avec autorité. »

https://www.youtube.com/watch?v=-Syu894YHeE

Une meilleure efficacité offensive passe également par des tirs pris dans de meilleures conditions. « Parfois, chacun succombe à la précipitation », décrit le coach, en écho à un constat déjà fait par Jaylen Brown avant lui. « On doit être meilleurs collectivement pour obtenir de meilleurs tirs, y compris sur des fixations pour ressortir à 3-points. » Et le coach d’évoquer les nombreux switchs défensifs réalisés par les Cavaliers, qui compliquent la tâche des Celtics.

Cette problématique se retrouve également en défense pour Boston. Car Cleveland tente au maximum d’obtenir et d’exploiter le matchup favorable, LeBron James défendu au poste par le beaucoup plus petit et moins puissant Terry Rozier.

« On n’a pas le sentiment d’avoir perdu là-dessus », nuance Brad Stevens. « LeBron James va scorer devant tout le monde. Les deux premières fois qu’il s’est retrouvé avec Terry en isolation, il a rentré un super turnaround à cinq mètres alors que Terry le contestait. C’était un sacré shoot, je lui tire mon chapeau. L’action suivante, Terry a commis une faute en le contrant sur le même tir. Nous pouvons faire mieux sur certaines actions pour éviter ce matchup, mais cela va se produire. »

Et pas question pour Brad Stevens de repousser LeBron James derrière l’arc ou à mi-distance, quitte à lui laisser un peu d’espace pour prendre le tir. « Lorsque je suis arrivé dans la ligue en 2013, beaucoup d’équipes passaient sous l’écran face à lui mais tu ne peux pas faire cela et être serein sur une série de sept matches. »

À voir si en limitant ces erreurs et en affichant un niveau d’intensité similaire, les Celtics parviendront à reprendre l’avantage.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Boston Celtics en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés