Pariez en ligne avec Unibet
  • LA 2.21GOL1.65Pariez
  • IND2.27MIL1.61Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pelicans – Blazers : et 1, et 2, et 3-0…

Une nouvelle fois portés par leur duo intérieur Davis-Mirotic (59 points, 19 rebonds à eux deux), les Pelicans s’imposent pour la troisième fois face aux Blazers (119-102). Les joueurs d’Alvin Gentry ont désormais un pied et demi en demi-finale de conférence, un niveau qu’ils n’ont pas atteint depuis 2008. Côté Portland, les problèmes des deux premières rencontres se confirment, et l’addition aurait pu être bien plus lourde.

Le show Mirotic !

Dans une salle surchauffée, les Pelicans sont affamés et Rondo mène la danse dès les premières notes avec deux passes précieuses pour Mirotic et une feinte dans le dos dont lui seul à le secret. L’Hispano-Monténégrin et Al-Farouq Aminu se répondent coup sur coup à 3-points, et les locaux prennent un premier avantage devant un public tout de rouge vêtu (14-11). Mirotic en est déjà à dix unités après 5 minutes de jeu, et Terry Stotts demande un arrêt de jeu après une nouvelle banderille de l’ancien Bull.

Les Blazers n’arrivent pas à réagir, et les joueurs de la Nouvelle-Orléans passent même la vitesse supérieure (27-18). Nouveau temps mort demandé par le technicien visiteur alors son équipe a déjà la tête sous l’eau et que son collectif montre de sérieuses défaillances. Celui-ci sera sans effet, et les hommes d’Alvin Gentry terminent sur un 18-4 pour prendre ce premier quart (36-20).

Le second quart démarre sur un concours de tirs… ratés et un C.J McCollum qui poursuit sur sa (mauvaise) lancée depuis le début de la série. Les Blazers perdent un nombre incalculable de ballons, et Solomon Hill défend comme un guerrier pour garder un bon matelas d’avance (39-24). Coach Stotts tente des choses avec sa formation, mais ses choix ne payent pas et son équipe semble perdue sur le terrain. Extrêmement bien huilée durant la saison, la machine Blazer est enrayée comme jamais et ne marque quasiment plus (50-32). Même si son duo d’arrière transforme quelques tirs difficiles, les Pelicans sont en feu, et Mirotic poursuit sa première période XXL (21 points, 8/10 aux tirs) pour conclure 24 premières minutes de très haut vol (64-45).

Les Pelicans sans pitié

Les Blazers sont dos au mur, et ils démarrent ce troisième acte du pied droit, en marquant cinq points rapidement. Pour ne pas laisser les visiteurs prendre confiance, Coach Gentry prend un premier arrêt de jeu (64-50). Ses hommes réagissent en deux temps – trois mouvements et ils reprennent du poil de la bête pour passer de nouveau la 5e vitesse. Mirotic, puis Holiday et Rondo sont inarrêtables et les Pelicans creusent à nouveau l’écart (81-63). Le public du Smoothie King Center est debout et Gentry se décide à ouvrir son banc. Ian Clark et Darius Miller entrent dans l’arène et aident leurs coéquipiers à se rapprocher un peu plus d’un troisième succès en trois rencontres (91-70).

Rajon Rondo fait jouer son expérience dès les premières séquences du dernier quart, et les Pelicans collent un 9-2 en une minute pour mettre un peu plus leurs adversaires du soir dans les cordes. Nurkic ne sait pas comment gêner Davis, et les locaux ont une avance très confortable (102-79). Darius Miller plante de loin, et Rondo poursuit sa distribution de caviars, pour le plus grand plaisir de ses coéquipiers.

Terry Stotts a compris que le match était perdu, et il lance ses joueurs de bout de banc alors qu’il reste encore 7 minutes à jouer. DeMarcus Cousins, en chemise hawaïenne sur le banc est heureux comme un gosse en voyant les siens régaler leur public. Alvin Gentry fait tout de même travailler ses remplaçants en prévision des prochaines échéances, et ceux ci répondent présents (112-87). Solomon Hill accumule des minutes pour regagner du rythme après avoir raté la quasi intégralité de la saison régulière, et il reçoit une standing ovation lors de sa sortie du terrain à une minute du terme.

Le souhait de Jrue Holiday, de ne pas retourner à Portland avant la saison prochaine, n’a jamais été aussi proche de se réaliser. Les Pelicans s’imposent logiquement face à une équipe des Blazers amorphe (119-102).


 

Pelicans / 119 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
N. Mirotic 30 12/15 4/6 2/2 1 7 8 2 3 3 0 1 30 41
A. Davis 36 11/18 0/2 6/7 2 9 11 2 3 3 0 2 28 38
E. Moore 22 2/4 0/1 0/0 0 4 4 1 1 0 0 0 4 7
R. Rondo 28 7/12 1/2 1/2 1 4 5 11 2 2 4 1 16 25
J. Holiday 32 7/14 2/3 0/0 0 3 3 7 2 3 2 0 16 20
C. Diallo 7 0/1 0/0 0/0 0 1 1 0 1 0 1 0 0 -1
D. Miller 22 2/7 2/6 2/2 0 1 1 2 2 2 1 0 8 7
S. Hill 20 0/1 0/0 4/4 2 2 4 0 4 0 1 0 4 6
E. Okafor 4 0/1 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -1
J. Crawford 7 2/6 1/5 0/0 0 1 1 0 0 1 2 0 5 1
D. Liggins 6 0/1 0/0 1/2 0 0 0 0 0 0 0 0 1 -1
I. Clark 27 3/7 1/2 0/0 0 0 0 2 4 2 2 0 7 5
Total 46/87 11/27 16/19 6 32 38 27 23 16 13 4 119
Trail Blazers / 102 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
A. Aminu 31 8/15 3/8 2/2 4 4 8 1 0 2 2 1 21 24
M. Harkless 26 2/8 1/5 0/0 2 1 3 4 2 0 0 0 5 6
J. Nurkic 20 2/7 0/0 1/2 2 5 7 2 4 2 2 0 5 8
D. Lillard 35 5/14 3/9 7/8 0 3 3 2 1 0 8 0 20 7
C. McCollum 33 9/16 2/5 2/3 0 1 1 3 3 1 4 0 22 15
C. Swanigan 8 0/2 0/1 3/4 0 2 2 1 1 0 1 0 3 2
E. Davis 17 0/0 0/0 0/0 0 8 8 0 1 0 2 0 0 6
J. Layman 8 3/3 0/0 0/0 0 1 1 1 0 2 0 0 6 10
Z. Collins 12 2/5 0/1 2/2 2 2 4 0 4 0 0 1 6 8
M. Leonard 8 4/4 0/0 0/0 0 4 4 0 0 0 0 0 8 12
W. Baldwin IV 8 0/1 0/0 1/2 0 1 1 2 0 1 1 1 1 3
S. Napier 21 2/4 0/1 1/2 0 1 1 2 0 2 3 0 5 4
P. Connaughton 13 0/1 0/1 0/0 1 0 1 1 3 0 1 0 0 0
Total 37/80 9/31 19/25 11 33 44 19 19 10 24 3 102

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires