Pariez en ligne avec Unibet
  • OKL1.21WAS4.7Pariez
  • TOR1.36MEM3.25Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Nouvelle soirée cauchemar pour Lonzo Ball

Dans ce duel des jeunes premiers entre Lakers et Sixers, on attendait le duel entre Ben Simmons et Lonzo Ball. Deux des rookies les plus attendus cette saison. Mais il n’y a pas eu de match. Ben Simmons a une nouvelle fois été rayonnant, loupant d’un rebond le triple double. Lonzo Ball est lui passé complètement à-côté de son sujet, en signant son pire match de la saison.

En cause, comme depuis le début de son année rookie : son manque d’adresse. Dès la première possession du match, c’est bien lui qui prend le premier tir. Histoire de se mettre en confiance sans doute. Ben Simmons passe derrière l’écran, ne daigne même pas lever le bras. Lonzo Ball a un tir 100% ouvert à trois, mais ça ne rentre pas.

« La NBA n’est facile pour personne »

Citons encore cette séquence au début du troisième quart-temps quand Lonzo Ball prend deux tirs primés coup sur coup : le premier tir touche la planche puis le cercle et ne rentre pas, puis il intercepte pour s’offrir une seconde chance, et c’est trop court. Bilan : 0/6 de loin, et 1/9 au total pour deux petits points. Et cela alors que la plupart des tirs étaient volontairement laissés ouverts par la défense de Philly. Il a rentré son seul tir du match sur un drive hasardeux.

« En temps normal, je ne me laisse pas affecter (par la maladresse), mais ce soir c’était le cas, en ratant des layups par exemple », reconnaissait-il, pas très expansif dans son interview d’après match. « Je shoote quand je suis ouvert car ils passent derrière les écrans. C’était une mauvaise soirée. »

Mais cette défaillance au niveau de son tir, que les Lakers ne veulent pas encore modifier, ne résume pas à elle seule le match raté de Lonzo Ball. S’il a bien grappillé cinq rebonds, le meneur s’est montré plutôt passif dans la création. Ses deux passes décisives sont d’ailleurs son plus petit total de la saison. Peu impliqué en attaque, il ne l’a pas beaucoup plus été en défense. Incapable de contenir la puissance de Ben Simmons, il a également subi les foudres de T.J. McConnell. Résultat : il a terminé avec le pire ratio +/- du match (-18) sur trois quart-temps, puisqu’il n’est pas rentré lors de l’ultime période…

« La NBA n’est facile pour personne », tente de relativiser son coéquipier Kyle Kuzma. « Tous les rookies ne brillent pas d’entrée de jeu. Ça va aller pour lui, c’est un super joueur et il a confiance. »

Leur coach Luke Walton assure qu’il y a du boulot.

« Ce qu’on sait, c’est qu’il va devoir beaucoup travailler et beaucoup grandir. Il y aura des hauts et des bas en chemin. Il va falloir travailler autant que possible sur la vidéo, devenir un meilleur défenseur, un meilleur shooteur et devenir plus costaud à la salle de musculation. »

Joel Embiid ne s’est d’ailleurs pas privé pour le chambrer. Y compris dans la localisation de son post Instagram…

WHAT A NIGHT !!!!! #TheProcess

Une publication partagée par Joel « The Process » Embiid (@joelembiid) le

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés