Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

JaVale McGee, la renaissance inattendue

À 29 ans, et après neuf saisons dans la ligue, JaVale McGee a déjà connu cinq franchises NBA différentes. Malgré ces changements fréquents, l’intérieur avait peu goûté jusqu’ici aux joies des playoffs : 15 petits matches joués en postsaison. Soit presque autant que cette année où il a pris part aux trois sweeps, et donc 12 matches, des Warriors.

Le « journeyman » aurait-il trouvé sa place ?

« Je ne suis jamais considéré comme un journeyman », corrige d’abord JaVAle McGee. « On peut m’appeler comme on veut. J’ai connu trois équipes en deux ans. »

Après des débuts à Washington, il avait été transféré aux Nuggets contre Nene Hilario. Régulièrement touché par les blessures, il avait fait plusieurs passages anecdotiques aux Sixers puis aux Mavs, avant d’atterrir à Golden State. Un pari pour les Warriors, sans doute une dernière chance de relancer sa carrière pour lui. Aujourd’hui, c’est une double réussite car le pivot n’avait jamais aussi efficace, et adroit, sur un terrain de basket, et les Warriors ont trouvé leur pivot remplaçant.

Il s’épanouit dans un rôle d’intimidateur défensif et de finisseur de alley-oop à la DeAndre Jordan, avec un temps de jeu plus limité. L’intérieur se montre même décisif. Face aux Spurs, en finale de conférence, il a joué au facteur X dans le match 3.

« J’essaie juste d’être efficace. Je n’essaie pas d’en faire trop. Je fais ce qu’il me paraît nécessaire avec les minutes que j’ai. »

Un travail dans l’ombre des vedettes salué par son coéquipier et autre role player important, Shaun Livingston.

« On doit montrer l’exemple, mais c’est à chacun de se concentrer sur les détails, ce sont les playoffs. Bien sûr, les stars aident et sont mises en avant et c’est mérité. Mais les petites choses, les détails, c’est grâce à eux qu’on gagne les matches. »

« On n’essaie pas de le changer »

Un sens du détail incarné par ces deux joueurs aux parcours similaires. Car Shaun Livingston a aussi beaucoup navigué (9 équipes en 12 ans !) et connu un paquet de blessures. À eux deux, ils cumulent donc 14 franchises en 21 saisons ! Aujourd’hui, l’un comme l’autre sont métamorphosés et bien installés dans le collectif des Dubs.

« Shaun est devenu un élément incontournable de cette franchise », juge Draymond Green. « Il nous a aidés à gagner le titre, il a fait tellement de grandes choses ici. Pour JaVale, il vient d’arriver et c’est une bonne opportunité pour lui. Il est enfin en situation de pouvoir faire ce qu’il sait faire. Il a rejoint une organisation de première classe qui n’essaie pas de le changer. C’était vraiment spécial de le voir évoluer tout au long de l’année. »

Stephen Curry est lui aussi impressionné par la progression de JaVale McGee, qui avait pour mission de faire oublier Festus Ezeli et Mareese Speights, partis lors de la dernière intersaison.

« Ça en dit beaucoup sur son caractère, sa persévérance, son éthique de travail et sa confiance en lui quand il est sur le terrain. Il mérite d’y être, il peut avoir un impact. Il a pris conscience de cette opportunité et en profite au maximum. C’est génial à voir. »

Face aux Cavaliers, sa « verticalité » pourrait poser des problèmes aux Cavaliers habitués à défendre sur des pivots moins aériens comme Andrew Bogut la saison passée en finale, ou Al Horford et Jonas Valanciunas cette saison en playoffs.

JaVale McGee Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2008-09 WAS 75 15 49.4 0.0 66.0 1.6 2.3 3.9 0.3 2.1 0.4 0.8 1.0 6.5
2009-10 WAS 60 16 50.8 0.0 63.8 1.5 2.6 4.1 0.2 2.0 0.3 0.9 1.7 6.4
2010-11 WAS 79 28 55.0 0.0 58.3 2.8 5.2 8.0 0.5 2.9 0.5 1.3 2.4 10.1
2011-12 * All Teams 61 25 55.6 0.0 46.1 2.7 5.2 7.8 0.5 2.7 0.6 1.4 2.2 11.3
2011-12 * WAS 41 27 53.5 0.0 50.0 3.1 5.7 8.8 0.6 2.9 0.6 1.7 2.5 11.9
2011-12 * DEN 20 21 61.2 0.0 37.3 1.8 4.0 5.8 0.3 2.4 0.5 1.0 1.6 10.3
2012-13 DEN 79 18 57.5 100.0 59.1 2.0 2.8 4.8 0.3 2.3 0.4 1.1 2.0 9.1
2013-14 DEN 5 16 44.7 0.0 100.0 2.0 1.4 3.4 0.4 3.2 0.2 1.6 1.4 7.0
2014-15 * All Teams 23 11 53.2 0.0 66.7 0.8 1.9 2.7 0.1 1.3 0.1 0.8 0.9 4.6
2014-15 * DEN 17 11 55.7 0.0 69.0 0.8 2.0 2.8 0.1 1.7 0.1 0.8 1.1 5.2
2014-15 * PHL 6 10 44.4 0.0 50.0 0.7 1.5 2.2 0.3 0.3 0.0 0.8 0.2 3.0
2015-16 DAL 34 11 57.5 0.0 50.0 1.6 2.4 3.9 0.1 1.4 0.2 0.6 0.8 5.1
2016-17 GOS 77 10 65.2 0.0 50.5 1.3 1.9 3.2 0.2 1.4 0.3 0.5 0.9 6.1
2017-18 GOS 65 10 62.1 0.0 73.1 0.9 1.7 2.6 0.5 1.4 0.3 0.4 0.9 4.8
2018-19 LAL 75 22 62.4 8.3 63.2 2.6 5.0 7.6 0.7 2.8 0.6 1.4 2.0 12.0
2019-20 LAL 68 17 63.7 50.0 64.6 1.8 3.9 5.7 0.5 2.3 0.5 0.8 1.4 6.6
Total   701 17 57.5 15.2 59.2 1.9 3.3 5.2 0.4 2.2 0.4 1.0 1.5 7.9

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Golden State Warriors en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés