NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Steve Kerr hostile au Hack-A-Dwight

Les Warriors connaissent maintenant leur prochain adversaire en finale de conférence, et il s’agit des Rockets. Une équipe aux antipodes des Grizzlies, dernières victimes des joueurs d’Oakland.

Les coéquipiers de James Harden produisent un jeu bien plus rythmé et décousu que celui des hommes de David Joerger. Une opposition de style qui n’effraie pas Steve Kerr.

« Que ce soit les Clippers ou eux, le jeu aurait été beaucoup plus rythmé quoi qu’il arrive » constate le coach des Warriors. « Mais c’est le genre de jeu qu’on aime aussi, il va falloir qu’on réponde présent sur les un-contre-un au début, on ferait les ajustements qu’il faut après. »

Face aux Clippers, Houston a usé de la technique du « Hacking » (en l’occurrence le « Hack-a-Jordan »), qui consiste à envoyer un joueur faible au lancer-franc sur la ligne. Face à Golden State, il se pourrait qu’ils remettent ça avec Andrew Bogut ou Andre Iguodala.

« Indiana a essayé avec Bogut, il en a mis quatre d’affilée, quand on utilise cette stratégie sur lui, il sait répondre » explique Steve Kerr.  » Quant à Andre (Iguodala), New-Orleans a tenté et pareil, il a mis ses lancers. »

Et quand on lui demande s’il va utiliser cette stratégie, le coach rookie ferme la porte.

« Ce n’est pas notre manière de jouer » avoue Steve Kerr. « On joue à notre rythme, c’est pour ça que je ne veux pas l’utiliser. Mais surtout, on a confiance dans notre défense, on sait qu’on peut faire des stops, courir et jouer comme on aime. »

Il paraît donc peu probable que les Warriors envoient volontairement Dwight Howard sur la ligne des lancers-francs. A vérifier dès la 1ère manche, prévue dans la nuit de mardi à mercredi.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *