Matchs
hier
Matchs
hier
BOS101
MIA106
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.36DEN3.4Pariez
  • MIA2.26BOS1.7Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kobe Bryant, la bête noire des Nets

Kobe BryantC’est une équipe de Los Angeles en mode small ball qui est venue à bout des Brooklyn Nets au Barclays Center (92-83). Déjà privés de Dwight Howard et Metta World Peace, les Lakers ont également dû composer sans Pau Gasol, touché au pied à 4 minutes du terme. Mais avec la paire Jamison-Clark à l’intérieur, et grâce à deux éclairs de génie signés Kobe Bryant, les Angelinos ont conclu la rencontre par un 14-3, suffisant pour remporter une troisième succès de rang, le 6e en 7 matches.

Acte I : le come back

Devant de 9 points à la pause (49-40) grâce à une défense solide et un jeu de passe bien exécuté (13 assists sur les 17 premiers paniers marqués) les Lakers prenaient l’eau dans le 3e quart-temps. Le dunk de Kobe Bryant qui faisait passer LA à +13 en tout début de période n’avait pas entamé les ambitions des Nets. Par Gerald Wallace Brook Lopez et Joe Johnson, les locaux collaient un 10-2 à leurs hôtes pour revenir dans la partie. Et alors que Gerald Wallace offrait enfin l’avantage à Brooklyn (60-59), c’est Kobe Bryant, son client du soir en défense, qui se chargeait de laver l’affront.

Acte II : la leçon de Kobe

KB faisait d’abord chavirer un Wallace mystifié pour redonner de l’air aux siens (64-67). Puis dans le dernier acte, alors que Pau Gasol venait de quitter des partenaires, et que Los Angeles venait à nouveau de plier sur un dunk massif de Brook Lopez (80-78), The Black Mamba prenait le match à son compte. S’extirpant de la prise à deux, le numéro 24 californien prenait Wallace en duel, pour mieux driver jusqu’au cercle et finir avec un bon tomar des familles. Puis quelques instants plus tard, alors que Lopez venait de répondre par un 2+1, Bryant continuait de harceler Wallace pour aller conclure avec la planche.

Acte III : le break

Le air ball de Brook Lopez qui suivait en disant long sur le coup au moral reçu par les troupes de PJ Carlesimo. Précieux jusqu’au bout, c’est Earl Clark (14 pts, 12 rbds) qui réussissait le break (88-83), sur un tir de loin qui prenait Brook Lopez par surprise. Quatre lancers-francs de Steve Nash plus tard, c’est un 10-0 et une fin de match rondement menée par les Lakers qui leur permettaient de l’emporter 92-83. Avec un back-court trop discret (9 pts pour le tandem Dwill-Johnson après la pause), et Lopez pour seule dissuasion en attaque (30 pts, 12 dans le dernier quart), Brooklyn a encore cédé face au Lakers. Comme lors de son dernier duel en novembre 2012 (pour la première victoire de coach D’Antoni), et comme depuis plus de 5 ans maintenant (le 25 novembre 2007 pour être précis).

Prochain arrêt pour les Lakers demain soir, au TD Garden de Boston.

[videopub http://www.youtube.com/watch?v=3CCBKDcP0yw]

[box boxscore_050213_bro-lal]

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Brooklyn Nets en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés