NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
MIA58
BOS76
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.3DEN3.65Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Bobcats savent encore tenir une fin de match

Mathématiquement toujours en course pour les playoffs même s’il faudrait un miracle pour qu’ils se qualifient, les Bobcats pourront regretter le fait de n’avoir pas toujours su tenir un match jusqu’à la fin du quatrième quart-temps, jusqu’aux derniers instants. L’exemple typique de ce qu’ils auraient dû réaliser plus souvent s’est passé hier soir, lors de leur victoire 101-98 face aux Sixers.
Pourtant privés de Raja Bell, les joueurs de Charlotte, emmenés pas des Raymond Felton et Gerald Wallace des grands soirs (32 pts, 6 rbds, 5 pds pour le premier et 29 pts, 11 rbds, 3 pds pour le second) ont réussi à contenir le retour des Sixers qui ont effacé un déficit de 20 pts en première mi-temps pour venir mourir à seulement 3 pts de leurs hôtes. Mais ce sont 3 points qui comptent.

Les Bocats avaient réalisé une première mi-temps de rêve ou presque, shootant à plus de 60% durant la majeure partie du temps, se baladant dans la raquette des Sixers et s’appuyant déjà sur Raymond Felton (23 pts à la pause). Mais leur avance 44-24 atteinte au cours du deuxième quart-temps sur un layup de Boris Diaw avait déjà commencé à fondre à la sirène : 63-49, +14 « seulement ».
Un troisième quart canon des joueurs de Philly, sous l’impulsion du trio Miller/Green/Iguodala qui plante 28 des 32 pts de leur équipe dans cette période donne tout à refaire aux hommes de Larry Brown : 81-79 pour les Sixers à l’entame du dernier acte.

Mais contrairement aux derniers matches, les Bobcats ne vont rien lâcher cette fois. La défense ne se liquéfie pas, l’attaque n’est pas si brouillonne et sur une séquence à 6 pts de Bobo (layup, and1 et 3-pts dans la foulée), ils repassent devant les visiteurs. Pas pour longtemps et après un fadaway shoot d’Iguodala (19 pts au final), les Sixers mènent 98-95. Mais il reste 1 min 42 à jouer et ils ne marqueront plus.
Au contraire de Charlotte qui va donc finir par un 6-0 salvateur dont l’action de la chance à 30 secondes de la fin : gros airball de Raymond Felton qui se transforme en rebond/assist pour Gerald Wallace qui score en layup arrière. Que se serait-il passé si le shoot avait été récupéré par les Sixers ? Les coéquipiers de Boris Diaw, 17 pts, 6 rbds et 6 pds au final ne préfèrent pas y penser. Ils retiennent le fait qu’ils ont réussi à tenir le match. Et qu’ils vont pouvoir nourrir quelques regrets…

Le résumé en vidéo

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés