Matchs
ce soir
Matchs
ce soir
ORL88
CHA120
BRO107
NYK105
TOR84
BOS79
MEM97
ATL75
MIN102
CLE95
NOR113
SAC92
MIL67
IND55
UTH
GSW4:30
LAC
OKC4:30

Jeremy Lamb

Jeremy Lamb Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2012-13 OKC 23 6 35.3 30.0 100.0 0.2 0.6 0.8 0.2 0.6 0.1 0.3 0.1 3.1
2013-14 OKC 78 20 43.2 35.6 79.7 0.4 2.1 2.4 1.5 1.8 0.7 0.8 0.3 8.5
2014-15 OKC 47 14 41.6 34.2 89.1 0.2 2.1 2.3 0.9 1.1 0.5 0.6 0.1 6.3
2015-16 CHA 66 19 45.1 30.9 72.7 0.7 3.2 3.8 1.2 1.6 0.6 0.8 0.5 8.8
2016-17 CHA 62 18 46.0 28.1 85.3 0.5 3.8 4.3 1.2 1.6 0.4 0.7 0.4 9.7
2017-18 CHA 80 25 45.7 37.0 86.1 0.6 3.4 4.1 2.3 1.7 0.8 1.2 0.4 12.9
2018-19 CHA 1 21 36.4 50.0 0.0 2.0 0.0 2.0 1.0 2.0 1.0 0.0 0.0 10.0
Total   357 19 44.4 33.7 83.7 0.5 2.8 3.2 1.4 1.5 0.6 0.8 0.3 9.1

Les actualités sur Jeremy Lamb

Jeremy Lamb ne se voyait pas titulaire en NBA

« Si on m’avait dit pendant mon année rookie que je serais toujours en NBA six ans plus tard, et titulaire, je ne l’aurais pas cru. »

Effectivement, ce n’était pas gagné pour Jeremy Lamb lors de sa première année à Oklahoma City, conclue avec seulement 23 matchs au compteur et de nombreux passages en G-League. Aux côtés de Kevin Durant et Russell Westbrook, le 12e choix de Draft 2011 parvint tout de même à trouver une petite place dans la rotation du Thunder, puis celle des Hornets à partir de 2015, sans jamais vraiment exploiter son potentiel. Jusqu’à l’an passé du moins. Lire la suite »

Interview Jeremy Lamb : « C’est toujours aussi bien de jouer avec Kemba »

Cinq ans après sa draft, Jeremy Lamb arrive à maturité. L’ancien prospect de Connecticut, déchu à Oklahoma City, est en train de délivrer son meilleur basket du côté de Charlotte. À 13 points, 4 rebonds et 2 passes de moyenne, il réalise sa meilleure saison en carrière… et une partie seulement de son potentiel, selon le principal intéressé !

C’est ce qu’il a expliqué à Basket USA au Moda Center. Jeremy Lamb est revenu sur sa saison évidemment, et celle des Hornets à la lutte pour les playoffs à l’Est. Mais il a également évoqué son passage chez le Thunder, « sans regret » dit-il… Lire la suite »

Cinq ans après sa Draft, Jeremy Lamb arrive à maturité à Charlotte

Drafté en 2012 par les Rockets puis échangé dans la foulée contre James Harden (avec Kevin Martin et des choix de Draft), Jeremy Lamb a mis cinq ans à y parvenir mais l’ailier des Hornets est enfin en train d’arriver à maturité. Avec 14 points par match, plus 5 rebonds et 3 passes, l’ancien d’UConn est devenu un sixième homme de luxe pour Charlotte. Voire mieux avec 14 titularisations pour compenser l’absence de Nicolas Batum en début de saison.  Lire la suite »

Avec son banc, Charlotte rêve toujours de playoffs

Il y a deux semaines, face au Magic, Marco Belinelli et Frank Kaminsky avaient assommé les Floridiens après la pause : 12 points dans le 3e quart-temps pour l’Italien, 13 pts dans le dernier quart pour le « Tank ». Face aux Nuggets vendredi soir, les deux remplaçants ont confirmé que « quand notre banc est bon, nous sommes bons », pour citer Steve Clifford. Lire la suite »

Charlotte n’est pas intéressé par Greg Monroe

ESPN confirme qu’il y a eu des bruits de couloir sur des contacts entre les Bucks et les Hornets. On le sait, Milwaukee propose à droite, à gauche, Michael Carter-Williams et/ou Greg Monroe et ils auraient contacté leurs homologues de Charlotte pour leur intérieur. Lire la suite »