NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DET
MIL1:00
ATL
MIA1:30
CHI
CHA2:00
PHI
BRO2:00
SAC
MEM4:00
GSW
HOU4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • DET8.3MIL1.08Pariez
  • ATL3MIA1.4Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les blogs de la rédaction

Russell Westbrook est tout sauf un MVP

Par  — 

russell-westbrookJ’écoute, je lis, je regarde ce qu’on écrit depuis 15 jours sur Russell Westbrook, et, désolé, je ne change toujours pas d’avis sur le garçon. Oui, le meneur du Thunder a tout pour être un jour MVP. Il en a le potentiel technique et physique. Physiquement, c’est un extra-terrestre, et je n’ai tout simplement jamais vu un tel cocktail de puissance et de vitesse chez un meneur de jeu. C’est un LeBron James avec 15 centimètres de moins. Quand il le veut, il peut aussi être un super meneur de jeu, un vrai playmaker.

Mais voilà, ne vous y méprenez pas, ces quatre triple double de suite, et ses matches à 40 points et plus sont inutiles ou presque. Ce qu’on attend d’un joueur qui veut être un leader, et un MVP, c’est de faire gagner son équipe. Le bilan du Thunder sur les quatre derniers matches de Westbrook : une victoire après prolongation à domicile face aux Sixers, et trois défaites. La seule victoire facile du Thunder, c’est lorsqu’il se faisait opérer du visage. Une coïncidence ? Je ne crois pas…

Cette nuit, face aux Bulls, j’ai revu mon fameux Mister Russell et Docteur Westbrook. Pendant une mi-temps, j’ai vu du très bon Russell, déterminé à faire jouer les autres, et ne pas prendre trop de tirs. Son premier quart-temps, largement dominé par le Thunder, est un modèle du genre. Le problème, c’est que le naturel revient très vite au galop. Aussi vite qu’un coast-to-coast de Westbrook…

Même Michael Jordan ne shootait pas autant…

Sur les 30 premières minutes du match, Westbrook va ainsi compiler 17 pts et 7 pds. Sur les 18 dernières, il va planter 26 pts et faire 0 passe. Autre stat : 24 des 43 points de Westbrook seront inscrits sans faire la moindre passe. En solo.

Dimitri me faisait aussi remarquer que c’était le 4e match de suite que Westbrook terminait avec plus de 32 tirs. Eh bien, sachez que jamais Michael Jordan n’a shooté 32 fois et plus, quatre matches de suite. Seul Kobe Bryant l’a fait, et on ne sera donc pas étonné d’apprendre que Kobe se reconnaît en Westbrook.

Est-ce que shooter 32 fois par match est ce qu’on attend d’un meneur de jeu ? Je ne crois pas… D’autant que cette saison, cette boulimie paie rarement. Sur ces 8 matches à 30 tirs et plus, Westbrook n’en a gagné que deux.

Au-delà des stats, il y a aussi des actions symbole. Comme les deux dernières attaques du Thunder. Sur la première, Westbrook la joue tout seul alors que Dion Waiters est isolé. Résultat, un air ball. Sur la seconde, il met le pied en touche… Sans oublier que c’est lui qui défendait sur E’Twaun Moore sur le 3-points de la victoire des Bulls. Un beau zéro pointé dans les dix dernières secondes du match qui ne l’atteint pas.

« Je continuerai de jouer comme ça, même si je suis à 0/15 aux tirs. Je joue comme ça, peu importe le contexte. J’ai toujours confiance en moi. Mon boulot, c’est d’instiller cette confiance à mes coéquipiers. »

Là encore, je doute qu’on donne confiance à ses coéquipiers en les ignorant.

Le V de MVP, c’est Valuable

On pourra me dire et me répéter que Kevin Durant absent, Westbrook doit élever son niveau de jeu, et en faire davantage. Je répondrai que surtout son boulot, c’est de rendre les autres meilleurs. C’est le propre du terme Most Valuable Player. Sur les vingt dernières minutes, ses coéquipiers sont spectateurs, et ça se traduit, trois fois sur quatre, par des défaites.

Pour finir, une petite stat qui en dit long sur son influence lorsqu’il est sur le terrain. Il s’agit du fameux +/- qu’on trouve désormais dans les feuilles de stats. Elle donne le différentiel de points lorsque le joueur est sur le terrain. Lorsqu’il est positif, c’est que l’équipe a dominé son adversaire lorsque le joueur était sur le parquet. Par exemple, face aux Sixers, Anthony Morrow a affiché un +34 lorsqu’il était sur le terrain. Eh bien, sachez que depuis cinq matches, dont quatre triple double, Westbrook affiche un affreux -28. A sa place, je me pencherais attentivement sur ce chiffre.

+ d’articles de Fabrice Auclert :
A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oklahoma City Thunder en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés