Summer
league
Summer
league
MIL21
CLE41
LAC
BRO22:00
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

À Dallas, les champions 2011 ont pu « faire revivre leurs souvenirs »

NBA – Dirk Nowitzki, Jason Terry, Shawn Marion, JJ Barea, Brian Cardinal, Caron Butler, Tyson Chandler et Corey Brewer se sont retrouvés à l’American Airlines Center de Dallas.

Dirk Nowitzki et les champions 2011Il y avait certainement pas mal de nostalgie dans cette loge du American Airlines Center, hier soir. Avant le Game 3 des Finals, Dirk Nowitzki, Jason Terry, Shawn Marion, JJ Barea, Brian Cardinal, Caron Butler, Tyson Chandler et Corey Brewer s’y sont ainsi retrouvés, pour goûter à nouveau à l’ivresse de la salle sur la plus grande scène NBA.

« C’est dingue » explique JJ Barea au site des Mavs. « C’est l’occasion de faire revivre tous les souvenirs en une seule journée. Vous voyez les fans, vous entendez la foule, tous les bons moments reviennent très vite. Et puis vous voyez vos coéquipiers de cette année-là, c’est fou. Quand vous commencez à parler aux gars, en entrant dans ce bâtiment, vous avez l’impression que c’était hier. Les bons moments, on ne les oublie pas. Tout revient. »

Mais alors que les Mavericks sont désormais menés 3-0 par les Celtics, l’atmosphère à Dallas rappelle moins l’euphorie de 2011 que l’amertume de 2006, quand les Mavericks étaient tombés face au Heat de Dwyane Wade.

Dirk Nowitzki au premier rang avec Steve Nash

« C’est difficile. J’ai eu l’occasion de vivre cela et de perdre (lors des Finals 2006) », rappelle ainsi Jason Terry avant le match. « Kyrie est passé par là, mais personne d’autre ne l’a connu dans cette équipe. C’est l’expérience qu’ils vivent aujourd’hui, les nerfs, le trac, le match d’ouverture à Boston. Maintenant, vous rentrez à la maison. Les attentes, sortir de ce trou à 0-2, c’est difficile à faire. Ils ressentent donc la pression. »

Mais pour Shawn Marion, même si la victoire n’est pas au bout, ces playoffs resteront précieux pour les Mavs.

« Il faut beaucoup de sacrifices. Voilà ce qu’il en est. Et il faut vraiment s’unir. L’une des choses que vous ne pouvez pas sentir, c’est ce qui se passe dans le vestiaire. C’est le sentiment qu’ont ces joueurs lorsqu’ils savent qu’ils sont sur le point de faire quelque chose de spécial. Ils se moquent bien de ce qui se passe à l’extérieur. Vous essayez de faire abstraction de tout cela et de vous concentrer sur ce que vous avez à faire. Il y a la famille, les amis, tout le monde qui vient. Tout le monde veut être de la partie, mais il faut trouver un équilibre. Ce n’est pas facile. Rien n’est facile. Si c’était facile, tout le monde le ferait ».

Au bord du terrain, Dirk Nowitzki a ensuite suivi le match au premier rang, aux côtés de son pote, Steve Nash. Un pote visiblement trop peu enthousiaste à son goût lors du « run » de Dallas en quatrième quart-temps…

Crédit photo : Landon Thomas

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités