Summer
league
Summer
league
MIL38
CLE72
LAC31
BRO18
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Une fois de plus, les Celtics ont résisté au furieux comeback des Mavericks

NBA – Alors qu’ils menaient 91-70, les Celtics ont concédé un 22-2 permettant aux Mavericks de revenir à un petit point. Mais ils ont finalement tenu.

Kyrie Irving Celtics - MavericksGame 1, Game 3, l’histoire se répète. Alors que les Celtics dominaient largement la deuxième mi-temps, les hommes de Joe Mazzulla ont encore laissé les Mavericks revenir à leur portée, comme cela avait été le cas dans le match d’ouverture des Finals. Après avoir outrageusement dominé le 3e quart (35-19) pour obtenir un avantage de 21 points à onze minutes de la fin, les Celtics ont subi un 22-2 permettant aux Mavs de revenir à un petit point.

« Le basket est une question de séries, y compris au plus haut niveau. Vous savez, c’est la meilleure équipe de l’Ouest et ils vont mettre des tirs. Ils vont faire des séries, et tout dépend de notre réaction, » rappelle Jayson Tatum. « Avec une avance de vingt points, ce n’est pas gagné d’avance. Ce n’est jamais le moment de se détendre. Personne ne veut gâcher vingt points d’avance. Évidemment, nous aurions aimé prendre de meilleurs tirs. Mais si vous voulez être champion, vous devez être résilient dans ces moments-là, et nous l’avons montré ce soir. »

Jrue Holiday comme guide

Pour revenir, les Mavericks se sont adaptés en défense pour mieux gêner Jayson Tatum et Jaylen Brown, et ils ont pu compter sur un bon passage de PJ Washington pour épauler la paire Doncic-Irving.

« Rien qu’au niveau de tirs pris, on savait qu’ils allaient revenir. Certains de ces tirs étaient liés à notre attaque, » explique Joe Mazzulla. « Nous avons raté quelques lectures, ils ont changé les couvertures et les ‘matchups’ sur trois ou quatre possessions consécutives et nous avons raté la bonne lecture pour obtenir le bon tir. »

Mais les Celtics ont fait le dos rond et ils ont fini par l’emporter 106-99. La sortie de Luka Doncic avec un peu plus de 4 minutes de jeu a eu un grand rôle puisque la défense de Boston a pu se concentrer sur Kyrie Irving.

Jrue Holiday a lui continué de donner le ton en défense, mais aussi en attaque avec une passe géniale pour un 3-points assassin de Derrick White.

« Je ne sais pas comment ils nous ont laissé l’avoir, mais je suis si heureux que nous ayons Jrue dans notre équipe et nous sommes tout simplement très chanceux, » conclut Jayson Tatum. « Il fait juste des actions décisives. De toute évidence, il a été à ce stade de la compétition et a remporté un titre. Il élève le niveau de tout le monde en défense. Avec l’équipe que nous avons, vous ne voulez pas être le maillon faible en défense. Nous sommes tous fiers d’aider en défense. Cela commence avec Jrue Holiday et nous essayons d’être à son niveau. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités