NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Celtics frappent très fort dès le Game 1 face aux Mavericks

NBA – Le retour de Kristaps Porzingis a guidé les Celtics vers un succès autoritaire (107-89) contre les Mavericks dans le Game 1 des Finals.

celticsAprès une semaine sans match, c’est (enfin) parti pour ces Finals 2024, depuis le Massachusetts. L’occasion pour les Celtics de virer en tête après cette première manche, à l’issue d’une rencontre globalement maîtrisée face aux Mavericks (107-89).

Le grand bonhomme de la soirée se nomme Kristaps Porzingis (20 points, 6 rebonds, 3 contres), étincelant en première mi-temps pour son retour avec Boston, après plus d’un mois d’absence. Le Letton aura fait bien plus que soutenir Jaylen Brown (22 points, 6 rebonds, 3 interceptions, 3 contres) et Jayson Tatum (16 points, 11 rebonds, 5 passes) dans ce Game 1.

Côté Dallas, Luka Doncic (30 points, 10 rebonds) aura fait ses chiffres, notamment après la pause lors du meilleur passage des Texans, mais il n’a pas pu s’appuyer sur un Kyrie Irving des grands soirs (12 points à 6/19). Un chiffre résume la contre-performance de Dallas : 9 passes décisives seulement, dont une pour Luka Doncic.

Une entame idéale pour Boston

Dans une ambiance de dingue, le premier quart-temps est d’abord équilibré, car les Celtics allument sans succès à 3-points et les Mavericks tiennent (presque) miraculeusement, malgré plusieurs secondes chances accordées et grâce à quelques balles perdues. C’est alors que Kristaps Porzingis entre en jeu et tout bascule : il punit avec aisance les mismatchs, dissuade un paquet de shoots et apporte une énergie contagieuse à tous ses coéquipiers.

La salle s’enflamme, les 3-points tombent dedans en conséquence, et les C’s concluent cette période sur un… 23-5 ! Les Texans sont KO debout (37-20).

Dallas tente de s’accrocher tant bien que mal, mais Kristaps Porzingis est tout simplement intenable dans cette première période et il ne cesse de mettre à mal la défense texane, sans forcer. À l’image de Luka Doncic, les hommes de Jason Kidd sont dépassés et Jaylen Brown se joint à la fête, tout en agressivité, pour assommer un peu plus ses adversaires. Le public de Boston peut savourer puisque ses joueurs répondent présent et prennent surtout confiance au fil des minutes, collectivement. Une véritable leçon, ni plus ni moins, malgré un léger mieux sur la fin pour les visiteurs (63-42).

Dallas recolle, mais part de trop loin…

Le retour des vestiaires est compliqué pour les Celtics, qui arrosent à gogo et voient les Mavericks revenir, sous l’impulsion de Kyrie Irving et Luka Doncic, qui se rachètent de leur première mi-temps ratée et font redescendre l’écart sous les 10 points ! Les solutions manquent en attaque pour les C’s, pas non plus appliqués en défense, et l’inquiétude grandit dans le TD Garden, alors que Luka « Magic » est chaud bouillant.

Moment choisi par Jaylen Brown pour réveiller et initier, avec son omniprésence de chaque côté, un 14-0 qui remet un gros coup derrière la tête de ses adversaires (86-66). Le coup fatal ?

La réponse est : « oui ». En effet, Dallas ne parvient pas à recoller et Boston peut se reposer sur son collectif pour tranquillement gérer son avance jusqu’au bout, cette fois-ci. Malgré une frayeur dans le troisième quart-temps, les hommes de Joe Mazzulla ont fait le boulot (107-89), comme attendu, et ils envoient un premier message dans cette série en prenant les commandes de celle-ci.

CE QU’IL FAUT RETENIR

Kristaps Porzingis revient, sort du banc et cartonne. Pour ses premières Finals, et après cinq semaines sans jouer une seule minute, Kristaps Porzingis a sans doute disputé la meilleure (première) mi-temps de sa carrière NBA. Utilisé en relais d’Al Horford, il a rapidement mis la défense des Mavericks en pièces, entre ses paniers à mi-distance et ses contres. Une performance marquante, dont on se remémorera à coup sûr si les Celtics terminent champions, tant le Letton aura offert –presque– à lui seul le Game 1 à son équipe, en la portant sur ses épaules pendant 24 minutes.

Boston met (presque) KO Dallas en une mi-temps. Sous l’impulsion de Kristaps Porzingis, donc, les Celtics ont livré une première mi-temps de grande qualité, flirtant avec la barre des 30 points d’avance et déroulant leur basket au fil des minutes. En réussite à 3-points, malgré une entame délicate, ils ont aussi gagné la bataille du rebond, bien fait vivre le ballon, bloqué la paire Luka Doncic – Kyrie Irving, ainsi que les role players texans, en plus de se laisser porter par la main chaude de « KP » et leur supériorité collective. Du très, très grand basket pour se diriger vers un succès logique et mérité.

Dallas va devoir se reprendre, et vite. Excepté leur réaction d’orgueil de la première moitié du troisième quart-temps, ce à quoi n’est pas étranger Luka Doncic, les Mavericks auront subi la loi des Celtics dans ce Game 1, et pas qu’un peu. Collectivement, ils n’étaient pas au point et cela se constate rien qu’à leurs 9 petites passes décisives délivrées en cumulé (pour 11 pertes de balle). Pas non plus adroits à 3-points, ils ont également été victimes de leur incapacité à tenir Kristaps Porzingis avant la pause, ainsi que les shooteurs de Boston, trop souvent ouverts quand le ballon ressortait après des pénétrations.

TOP/FLOP

Jaylen Brown. Si Jayson Tatum ne s’est pas montré convaincant et que Kristaps Porzingis a surtout brillé en première mi-temps, on retiendra le match complet de Jaylen Brown, qui ne s’est pas défilé dans ce Game 1 et qui s’est montré plus régulier que tout le monde. À souligner : son coup d’accélérateur dans le troisième quart-temps, quand les Celtics étaient dans le dur et qu’ils avaient besoin de quelqu’un pour leur remettre la tête à l’endroit. Ce dont s’est chargé « JB », auteur d’un poster monstrueux en première période et de deux contres retentissants en seconde.

Kyrie Irving. Pas toujours parfait, notamment à la création, Luka Doncic aura eu le mérite de mettre ses points et d’aider les Mavericks à faire douter, un peu, les Celtics en seconde période (avant qu’ils ne retrouvent leur allant offensif). En revanche, et en dépit de son expérience des Finals, Kyrie Irving ne s’est pas montré à la hauteur de l’événement et, offensivement, on l’a beaucoup trop vu se casser les dents sur la défense celte (Jrue Holiday en tête), en plus de peiner à convertir les quelques bonnes positions de tir qu’il s’est offertes. Rebond attendu dès le Game 2, dans cette salle qui ne le ménage évidemment pas avec des sifflets à gogo.

Boston / 107 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
J. Tatum 42 6/16 3/7 1/2 2 9 11 5 1 0 6 1 +19 16 16
A. Horford 30 4/8 2/5 0/0 2 5 7 3 0 0 0 2 +7 10 18
J. Holiday 35 4/9 2/5 2/2 2 6 8 5 3 1 0 0 +20 12 21
D. White 35 5/11 3/8 2/2 1 1 2 5 3 1 2 0 +3 15 15
J. Brown 37 7/12 2/6 6/11 1 5 6 2 3 3 2 3 +12 22 24
S. Hauser 16 3/4 2/2 0/0 0 4 4 1 2 0 0 0 +17 8 12
O. Brissett 3 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 0 0
L. Kornet 3 1/1 0/0 0/0 1 0 1 0 1 1 0 0 -3 2 4
K. Porzingis 21 8/13 2/4 2/2 0 6 6 0 1 0 1 3 +13 20 23
P. Pritchard 16 0/7 0/5 0/0 1 1 2 2 2 0 1 0 +4 0 -4
S. Mykhailiuk 3 1/1 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -1 2 2
39/82 16/42 13/19 10 37 47 23 16 6 12 9 107 131
Dallas / 89 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
P.J. Washington 36 5/11 0/3 4/6 3 5 8 1 3 0 0 0 -15 14 15
D. Jones Jr. 29 2/9 1/2 0/0 2 4 6 0 1 1 0 0 -12 5 5
D. Gafford 14 3/3 0/0 2/2 3 0 3 1 0 1 0 0 -10 8 13
K. Irving 37 6/19 0/5 0/0 0 3 3 2 2 2 3 0 -19 12 3
L. Doncic 38 12/26 4/12 2/5 0 10 10 1 1 2 4 0 -10 30 22
M. Kleber 19 1/1 0/0 0/0 0 0 0 1 2 0 1 1 -15 2 3
T. Hardaway Jr. 8 0/2 0/1 0/0 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0 -1
D. Powell 5 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 +7 0 0
D. Lively II 18 1/1 0/0 0/2 1 4 5 1 5 1 2 0 -15 2 5
J. Green 20 1/4 1/1 0/0 1 2 3 0 0 0 0 0 -5 3 3
D. Exum 5 0/0 0/0 0/0 0 2 2 1 0 0 1 0 +7 0 2
B. Williams 0 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
J. Hardy 11 4/8 1/3 4/4 0 3 3 1 1 0 0 0 -3 13 13
35/84 7/27 12/19 10 33 43 9 16 8 11 1 89 83

Comment lire les stats ? Min = Minutes ; Tirs = Tirs réussis / Tirs tentés ; 3pts = 3-points / 3-points tentés ; LF = lancers-francs réussis / lancers-francs tentés ; O = rebond offensif ; D= rebond défensif ; T = Total des rebonds ; Pd = passes décisives ; Fte : Fautes personnelles ; Int = Interceptions ; Bp = Balles perdues ; Ct : Contres ; +/- = Différentiel de points quand le joueur est sur le terrain ; Pts = Points ; Eval : évaluation du joueur calculée à partir des actions positives – les actions négatives.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités