Summer
league
Summer
league
MIL73
CLE95
LAC44
BRO33
IND
MIN23:30
WAS
HOU0:00
NOR
ORL1:30
ATL
SAS2:00
TOR
DEN3:30
GSW
CHI4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

En étirant le jeu, les Celtics torpillent la grande force des Mavericks

NBA – Avec leur jeu très au large, les Celtics sont parvenus à faire sortir les pivots des Mavericks de la raquette lors des deux premiers matchs. Pour ouvrir pas mal de brèches.

Jayson Tatum et les CelticsDepuis le début des playoffs, la grande force défensive des Mavericks était d’avoir muré leur raquette, contre les Clippers mais également face au Thunder ou encore aux Wolves. Avec Derrick Jones Jr. qui flottait derrière le premier rideau défensif, et la paire Daniel GaffordDereck Lively II sous le cercle.

Mais comme on pouvait s’y attendre, les Celtics représentent un défi particulier pour les Mavs, avec leur jeu très au large. Difficile en effet pour les pivots texans de lâcher Kristaps Porzingis derrière la ligne à 3-points pour venir protéger le cercle, ce qui rend plus vulnérable les défenseurs extérieurs, et notamment Luka Doncic

Comme l’explique Ben Taylor, de Thinking Basketball, la stratégie de Boston est claire : générer des changements pour que Luka Doncic soit le premier rideau défensif, que Jayson Tatum et compagnie peuvent facilement passer, et profiter de l’absence des pivots adverses dans son dos pour provoquer des aides d’autres joueurs.

Quel impact pour la blessure de Kristaps Porzingis ?

Une stratégie parfaitement illustrée par les stats de Todd Whitehead, de Synergy, qui a calculé le temps passé dans la raquette par les joueurs de Dallas lorsque les adversaires avaient le ballon.

Ainsi, ce temps a drastiquement chuté pour Daniel Gafford et Dereck Lively II, qui occupaient la raquette 44% et 23% du temps lors des trois premiers tours de playoffs. Une présence qui est passée à respectivement 24% et 14% lors des deux premiers matchs des Finals, soit presque une baisse de moitié pour les deux pivots !

En contrepartie, ce sont donc les autres joueurs (Luka Doncic, Derrick Jones Jr, PJ Washington et Kyrie Irving) qui doivent aider dans la raquette, alors qu’ils sont évidemment beaucoup moins intimidants…

Une donnée essentielle, qui explique pourquoi Dallas maintenait respectivement les Clippers, le Thunder et les Wolves à 46.2%, 44.2% et 49.6% sur leurs pénétrations, alors que les Celtics shootent eux à 55.9% lorsqu’ils attaquent le cercle sur les deux premiers matchs de la série, tout en générant aussi plus de passes décisives.

Et même si Luka Doncic explique qu’il a travaillé ce rôle d’aide ligne de fond depuis la présaison, c’est surtout la blessure de Kristaps Porzingis qui pourrait aider Dallas à refermer la raquette pour la suite de la série.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités