NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL
BOS2:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Zaccharie Risacher impatient de commencer son aventure en NBA

Draft 2024 – Après Victor Wembanyama l’an passé, Zaccharie Risacher pourrait-il réaliser un incroyable doublé français en premier choix de la Draft NBA ?

Zaccharie RisacherS’il n’a clairement pas la « hype » immense qui entourait Victor Wembanyama la saison passée, Zaccharie Risacher (2m07, 95kg) n’en demeure pas moins l’un des favoris au premier choix de la prochaine Draft NBA. Pour ESPN, le fils de Stéphane Risacher est même passé numéro 1, devant Alexandre Sarr.

« Je ne serai pas déçu si je ne suis pas numéro 1. Mais je serais évidemment très heureux si c’était le cas », a-t-il déclaré lors de son ultime conférence de presse à Bourg. « Mais ma priorité, c’est d’abord d’avoir une franchise qui a pour objectif de me développer et de construire quelque chose de sérieux où je pourrai m’intégrer. »

« Au final, la solution était mentale »

Élu Meilleur jeune en France et Etoile montante en EuroCup, Zaccharie Risacher a constamment fait monter sa cote outre-Atlantique, avec plusieurs performances remarquables, dont une sortie à 28 points, 6 rebonds en playoffs face à Nanterre.

« En tant que jeune joueur, je voulais m’affirmer au sein d’une équipe professionnelle. J’ai beaucoup progressé sur mon tir à 3-points, spécifiquement. Dans l’agressivité, j’ai le sentiment d’avoir vraiment franchi un palier aussi. Dans mes axes de progression, il y a encore le dribble, gérer le dribble avec une forte pression défensive. Je sais que j’en suis capable et je n’ai pas peur de m’y aventurer à l’entraînement. »

Victime d’un coup de mou au coeur de l’hiver, sorte de « rookie wall », Zaccharie Risacher a beaucoup appris sur lui-même, bien entouré par ses proches mais aussi par ses coéquipiers.

« Je n’ai pas vraiment d’explication. Quand c’est arrivé, je ne savais pas quoi faire et j’essayais de trouver une solution magique. Mais j’ai appris que ça n’existait pas. Ça fait partie du jeu. On a beau travailler plus que tout le monde, c’est inévitable. La seule chose à faire, c’est de continuer à travailler et garder confiance. Les temps faibles, ça peut arriver, mais le plus important, c’est comment on réagit. En l’occurrence, quand j’ai connu un manque d’adresse, j’avais la volonté d’aider encore mon équipe, d’avoir un impact positif malgré ma baisse de régime. Au final, la solution était mentale. »

Le jeune homme emportera également dans ses bagages une belle expérience européenne, dont un match « contre Besiktas, la plus grosse ambiance qu’on a eue ici à Ekinox, des souvenirs gravés dans ma mémoire pour toujours. »

« Si je n’avais pas été prêt, je serais resté une autre saison ici »

Désormais entièrement tourné vers son prochain objectif NBA, Zaccharie Risacher a participé au camp de Trévise, où il a déjà pu discuter de ce qui va l’attendre, dès la semaine prochaine. Le jeune ailier devrait effectivement décoller mardi prochain.

« Depuis la fin de saison, j’y pense un peu plus précisément. Ça fait une semaine que je n’ai plus que ça à penser. Je découvre un peu au jour le jour ce qui va m’attendre là-bas. Je sais juste que c’est quelque chose dont je rêvais. Et je me sens prêt à le faire. Si je ne l’avais pas été, je serais resté une autre saison ici. »

Projeté tout en haut des « mock draft », Zaccharie Risacher a pour lui d’avoir emmagasiné beaucoup d’expérience et disputé beaucoup de matchs (65). Il ne lui reste plus, pour ainsi dire, qu’à séduire les franchises NBA du Top 5 lors des entretiens et autres tests de personnalités qui l’attendent.

« Je sais que je vais être amené à faire des workouts un peu partout aux États-Unis. J’ai hâte d’y être, de voir les infrastructures, et aussi ce qu’on va me demander de faire. D’échanger un peu avec les staffs, comme on a pu le faire à Trévise. Pour l’instant, je prends le temps. C’est un processus hyper excitant et je veux en profiter à fond. »

A lire >> La fiche de Zaccharie Risacher

[Crédits photo : Olivier Dalmeida]

[Propos recueillis par visioconférence depuis Bourg]

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités