Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Comment les Celtics ont limité Luka Doncic à une passe décisive

NBA – La défense des Celtics a empêché Luka Doncic et les Mavs de développer leur jeu en ne leur laissant que 9 passes décisives dans le Game 1.

Luka DoncicCe n’était jamais arrivé en playoffs pour Luka Doncic. Finir une rencontre de playoffs avec une seule petite passe décisive est en effet une première pour le Slovène qui a été freiné par le verrou que représente la défense de Boston dans la défaite du Game 1 (107-89). C’est aussi son plus faible total de la saison.

S’il a tout de même inscrit 30 points, à 12/26 aux tirs et 4/12 de loin, et pris 10 rebonds, Luka Doncic n’est jamais parvenu à trouver les décalages pour lancer l’attaque des Mavericks.

Cela s’explique par le système défensif mis en place par les C’s, qui avait décidé de limiter les aides au maximum, surtout au niveau du deuxième rideau, pour éviter les dilemmes. Face à Jaylen Brown et compagnie, Luka Doncic a ainsi souvent pu rentrer dans la raquette, mais il était privé de ses options pour le lob et vers les corners, ses solutions de passe préférées. « Ils jouent principalement en un-contre-un et ils n’envoient pas beaucoup d’aide, » confirme Luka Doncic pour justifier son match à une seule passe décisive.

En misant sur son premier rideau défensif, et une défense en un-contre-un, quitte à accepter les « switchs » d’Al Horford sur le leader des Mavericks, les Celtics ont donc fait le choix laisser le Slovène scorer mais ils ont ainsi limité les décalages et les espaces dans leur défense. Résultat : un match exceptionnellement bas à la passe pour Luka Doncic qui tourne pourtant à 8.8 passes décisives par match en moyenne sur ces playoffs.

Neuf passes décisives pour les Mavericks

Pour son coéquipier de la ligne arrière, le résultat n’est guère plus probant. Défendu par Jrue Holiday, Kyrie Irving n’a de son côté réalisé que 2 passes décisives. Mais contrairement à Luka Doncic, il n’aura pas trouvé la faille au scoring, et il a beaucoup, beaucoup dribblé inutilement.

« Le ballon doit circuler un peu plus », reconnait-il . « Et encore une fois, cela commence par ma capacité à accélérer le rythme, à nous offrir des opportunités faciles et à m’adapter à ce que leur défense nous laisse. »

Le manque d’espace et de création a été trop important pour que les Mavs ne parviennent à mettre en danger les Celtics dans le Game 1. Cela débouche forcément sur un match historiquement bas. Les 9 passes des Mavs représentent ainsi la 3e pire performance de l’histoire des Finals NBA depuis l’instauration de l’horloge des 24 secondes. C’est aussi le plus faible total d’une équipe cette saison, saison régulière incluse.

Pour Luka Doncic, il faut remonter au 7 mai 2021 et une rencontre face aux Cavs pour assister à un match aussi maigre à la passe de sa part. Mais Jason Kidd l’assure : « Nous devons bouger le ballon, la balle est trop restée dans nos mains. Nous ferons mieux au Game 2. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →