Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Les Pacers veulent repartir avec le même groupe

NBA – Le GM de la franchise d’Indiana, Chad Buchanan, se réjouit d’avoir déjà atteint la finale de conférence. Pour continuer sur cette lancée, il veut jouer la carte de la continuité.

PacersAvec 47 victoires en saison régulière et une finale dans le premier tournoi NBA, les Pacers avaient déjà réalisé un bon exercice, vu les résultats des dernières années. Puis avec cette qualification en finale de conférence Est, ils ont carrément explosé leur plafond puisqu’ils n’avaient pas évolué à ce niveau depuis 2014. Il fallait aussi remonter à cette année-là pour les voir passer un simple tour de playoffs…

C’est dire si cette saison est une réussite. « Avant le début de saison, notre objectif était d’être en finale de conférence d’ici trois ans. On l’a fait dès la première année », constate le GM de la franchise, Chad Buchanan. « On est un peu en avance, mais c’est une bonne situation. Réussir cela, c’est véritablement remarquable. »

Comment capitaliser sur ce parcours à l’avenir, et ainsi éviter que cette finale de conférence 2024 ne soit qu’un feu de paille ? En gardant ce groupe intact explique le dirigeant, qui veut déjà prolonger Pascal Siakam, qui a changé le visage de l’équipe après son arrivée en janvier.

« C’est une voie qu’on étudie de près », explique Chad Buchanan sur le carte de la continuité. « On doit toujours regarder le marché : un ou plusieurs joueurs disponibles peuvent-ils convenir à notre équipe ? On est enthousiaste concernant notre noyau. C’est un équilibre à trouver et il y a beaucoup de discussions, de débats. Peut-être que rien ne tiendra la route et ça nous convient. On aime beaucoup notre équipe. Si on revient avec le même groupe l’année prochaine, on aura déjà beaucoup de potentiel. »

Une expérience qui va aider le groupe à grandir

Comme Tyrese Haliburton a été blessé en playoffs et que Pascal Siakam n’a joué que quatre mois avec ce groupe, les Pacers ont effectivement une marge de progression intéressante.

« Certains de nos joueurs peuvent progresser. On l’a vu cette saison, plusieurs ayant franchi des caps, et d’autres qui ont une marge de progression », poursuit le GM. « De plus, le fait de vivre des expériences comme celle qu’on vient de traverser ces dernières semaines va aider à être encore plus soudés. »

Outre l’ancien des Raptors, les Pacers auront deux joueurs à prolonger s’ils veulent conserver leur noyau dur : Obi Toppin (26 ans), qui est libre, et TJ McConnell, dont la saison prochaine n’est pas totalement garantie.

« Je trouve qu’Obi a fait une superbe année. Il a vraiment explosé cette saison. On s’imaginait qu’il serait bon dans une équipe au jeu rapide, et c’est exactement ce qu’il s’est passé. On aimerait continuer cette relation », assure Chad Buchanan sur le premier, avant de parler du second (32 ans). « Il ne montre aucun signe de faiblesse, ni de ralentissement. Sa valeur est très, très haute et on espère l’avoir avec nous pour un bon moment. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités