Matchs
NBA hier
Matchs
hier
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Superstar de la NCAA, Zach Edey repart de zéro avant la Draft

Draft 2024 – Meilleur joueur universitaire depuis deux ans, Zach Edey ne fait pas rêver les scouts, mais il assure qu’il peut briller en NBA.

Zach EdeyLa saison prochaine, Victor Wembanyama pourra regarder un rookie les yeux dans les yeux. Il s’agit de Zach Edey, le pivot de Purdue, mesuré à 2m24, pieds nus, lors du Draft Combine. Son envergure a été mesurée à 2m43, et son poids est fixé à 136 kilos. Un très beau bébé qui a réussi l’exploit d’être élu meilleur joueur NCAA deux saisons de suite, mais aussi d’exploser les compteurs lors de la March Madness.

En saison régulière, l’intérieur de Purdue a tourné à 25.2 points, 12.2 rebonds et 2.2 contres de moyenne. Meilleur marqueur et troisième meilleur rebondeur de la NCAA, il a signé 30 « double-double » en 39 matches ! Pendant le tournoi NCAA, il a élevé son niveau de jeu à 29.5 points et 14.5 rebonds de moyenne en six matches. Son total de 177 points est le deuxième plus élevé de l’histoire, et ses 37 points en finale face à UConn sont la meilleure marque pour un finaliste. C’est aussi le plus gros total en finale NCAA depuis 46 ans, et un certain Lew Alcindor, futur Kareem Abdul-Jabbar.

Entre les 10e et 25e places

Bref, le Canadien devrait faire rêver tous les scouts NBA, sauf qu’il n’a pas le profil « modern » d’un Victor Wembanyama, ni d’un Kristaps Porzingis, et pour l’instant, il pointe à la 15e place dans la « Mock Draft » la plus récente d’ESPN, et les scouts estiment que sa place est entre les 10e et 25e positions. « Je suis le meilleur joueur universitaire, mais je vais en NBA. Il faut laisser tout ça derrière soi. Je suis désormais un joueur NBA, et je dois me reconstruire » explique-il au Draft Combine.

Lors de ce rassemblement, le géant canadien a prouvé qu’il pouvait shooter de loin : 14 sur 25 à 3-points dans les exercices après un dribble. Du côté des qualités athlétiques, sa détente a été mesurée à 80 centimètres.

« Il s’est très bien comporté, il shoote bien et se déplace très bien » témoigne Donovan Clingan, adversaire de Zach Edey en finale NCAA avec UConn. « C’est un super joueur. Il est grand et costaud. Il est difficile à bouger au poste, et c’est un bon rebondeur des deux côtés du terrain. »

Doublure d’une pointure en NBA ?

Mais est-il calibré pour la NBA actuelle, où l’on recherche d’abord des intérieurs mobiles, capables de finir des contre-attaques, et de changer en défense sur plusieurs positions ?

« Cela reste du basket » répond-il. « C’est le sport que je pratique depuis six ans. Il s’agit juste de meilleurs athlètes, de joueurs plus costauds et de gens plus grands… Mais c’est juste du basket. Les rebonds restent un secteur important. Les contres sont toujours importants. Faire des écrans retards est important. Toutes ces choses restent importantes. »

Interrogé sur les Bulls, qui chercheraient un pivot dans la Draft, Zach Edey s’y verrait parfaitement bien. Chicago possède le 11e choix, et le Canadien pourrait faire ses premiers pas comme doublure de Nikola Vucevic, avec une pression moindre sur les épaules.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →