Matchs
NBA hier
Matchs
hier
IND102
BOS105
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le grand soulagement des Pelicans

NBA – Avec 49 victoires, les Pelicans pensaient se qualifier directement en playoffs. Pour la troisième année de suite, ils sont passés par un « play-in », et comme en 2022, ils arrachent leur ticket in extremis.

pelicansDans le Top 6 pendant quasiment toute la deuxième partie de saison, les Pelicans ont finalement dû en passer par un « play-in » pour retrouver les playoffs. Le sort s’est acharné sur eux avec la blessure de Zion Williamson, mais à l’arrivée, c’est une deuxième participation en trois ans sous la coupe de Willie Green.

« C’est une telle récompense au regard de ce nous avons vécu toute la saison », avoue l’entraîneur des Pelicans. « Le parcours, tout simplement. Les hauts et les bas. Nous sommes reconnaissants d’en arriver à ce point où tout se joue sur un seul match. Nous sommes reconnaissants d’être là les uns pour les autres. Nous sommes reconnaissants de nous être serrés les coudes tout au long de cette épreuve ».

Un banc décisif

Face à des Kings, tout aussi malheureux en cette fin de saison avec les pertes de Kevin Huerter et Malik Monk, les Pelicans ont confirmé qu’ils formaient une rotation homogène de 8-9 joueurs, et le banc a joué un rôle déterminant dans cette victoire avec Jose Alvarado, Larry Nance Jr. et Naji Marshall.

« Tout le monde a contribué » confirme Brandon Ingram. « Cela fait du bien… C’était l’objectif en début de saison, et tout au long de celle-ci, il s’en est passé des choses différentes. Mais nous avons eu une nouvelle opportunité et nous l’avons saisie ».

Pour Larry Nance Jr, « c’est mérité ». « C’était notre état d’esprit avant la rencontre. On n’a pas gagné 49 matches par hasard ! » La dernière fois qu’une équipe à 49 victoires avait manqué les playoffs, c’était les Suns en 1972.

Du beau basket

Autre joueur symbole de cette qualification, Jonas Valanciunas. Face à Domantas Sabonis, « JV » a signé l’un de ses matches les plus aboutis de la saison, des deux côtés du terrain : 19 points, 12 rebonds, 3 passes et 2 contres en 27 minutes.

« Nous sommes restés soudés. Nous nous sommes soutenus les uns les autres. Nous avons joué les uns pour les autres », apprécie ainsi Jonas Valanciunas. « Nous voulions tous aller en playoffs, et nous l’avons fait en jouant du beau basket, en nous soutenant les uns les autres, en nous aidant en défense, en attaque, en partageant le ballon, et faisant le geste juste. C’est plaisant de jouer au basket comme ça. »

Au premier tour, les Pelicans défieront le Thunder, numéro 1 surprise à l’Ouest. Zion Williamson manquera au moins les quatre premiers matches, mais avec ou sans lui, la série pourrait être serrée.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités