Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le collectif des Cavaliers a pris son envol à La Nouvelle-Orléans

NBA – Les joueurs de l’Ohio ont signé l’une de leurs performances collectives les plus abouties de la saison sur le parquet des Pelicans.

cavsTout va beaucoup trop vite pour les Pelicans en cette fin de troisième quart-temps. Darius Garland vient successivement de lancer Caris LeVert au lay-up, et Sam Merrill derrière l’arc en transition. Puis, le meneur des Cavs, profitant du « spacing » offert par ses nombreux shooteurs, se charge d’aller lui-même sanctionner en dépassant Zion Williamson en dribble.

En passant ce 18-4 pour terminer la période, les visiteurs ont tué ce match sur le parquet des Pelicans. Cette séquence est l’illustration de la machine collective bien huilée chez les Cavs cette nuit. « C’est ainsi qu’on est censés jouer. Faire tourner le ballon, faire des stops en défense. C’était tout simplement sympa à regarder et d’y participer. On s’est vraiment montrés à la hauteur face à une super équipe. C’était superbe », peut s’enthousiasmer Donovan Mitchell, qui effectuait son retour après sept matchs manqués pour soigner son genou.

Celui-ci est l’une de rares à avoir un peu trop appuyé sur la gâchette : il avait rentré les deux premiers tirs primés de son équipe, avant d’avoir plus de mal à finir près du cercle (14 points à 5/16 aux tirs). Pour le reste, pas grand-chose à redire de la prestation offensive des joueurs de l’Ohio.

Darius Garland remarque que les Cavs ont trouvé le « bon équilibre » en variant les séquences à l’intérieur pour démarrer, en trouvant un Jarrett Allen très à l’aise dans la raquette adverse, avant de ressortir les ballons vers les shooteurs. Avec ses 11 passes décisives, le meneur de jeu a été l’un des grands artisans de la bonne circulation.

Caris LeVert et Sam Merrill en mode distributeurs

Donovan Mitchell considère même que son coéquipier a signé l’un de ses meilleurs matchs dont il a été témoin, en termes de gestion, en se souvenant également d’un triple-double signé par Darius Garland à l’époque où « Spida » évoluait au Jazz. Le meneur de jeu lui renvoie la politesse : « Il attire tellement de monde sur lui, il faut vraiment s’en occuper. Il faut respecter ce qu’il fait, il ouvre beaucoup de possibilités pour les autres. »

Une « gravité » à laquelle J. B. Bickerstaff fait également référence, tout en rappelant le ratio le plus impressionnant de la soirée : 47 tirs convertis pour 38 passes décisives, un record pour leur saison. « C’est génial, cela veut dire que tout le monde est impliqué, tout le monde partage le ballon. C’est l’altruisme qu’on a montré toute l’année. Deux gars du banc qui combinent 18 passes décisives… », note le coach.

Caris LeVert a en effet compensé sa maladresse (1/6) avec 9 offrandes, autant que Sam Merrill qui, lui, ne s’est pas gêné derrière l’arc (5/10). Georges Niang et Donovan Mitchell ont tous les deux terminé avec quatre paniers primés, Darius Garland a fait encore mieux avec six 3-points. Soit un total de 20 paniers primés (20/45), contre seulement quatre pour leurs adversaires.

« Si on est ouvert, on veut les prendre. Cela booste notre attaque car les défenseurs doivent nous courir après. On a essayé de faire du tir à 3-points une arme, on a fait du bon travail ce soir », termine le coach.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Donovan Mitchell 55 35.3 46.2 36.8 86.5 0.8 4.3 5.1 6.1 2.8 1.8 0.5 2.1 26.6
Darius Garland 57 33.3 44.6 37.1 83.4 0.5 2.1 2.7 6.5 3.1 1.3 0.1 1.7 18.0
Jarrett Allen 77 31.7 63.4 0.0 74.2 3.2 7.4 10.5 2.7 1.6 0.7 1.1 1.9 16.5
Evan Mobley 50 30.6 58.0 37.3 71.9 2.2 7.1 9.4 3.2 1.8 0.9 1.4 2.7 15.7
Caris Levert 68 28.8 42.1 32.5 76.6 0.6 3.5 4.1 5.1 1.7 1.1 0.5 1.8 14.0
Max Strus 70 32.0 41.8 35.1 79.4 0.9 3.9 4.8 4.0 1.6 0.9 0.4 2.4 12.2
Isaac Okoro 69 27.3 49.0 39.1 67.9 1.0 2.0 3.0 1.9 0.8 0.8 0.5 2.0 9.4
Georges Niang 82 22.3 44.9 37.6 85.0 0.3 3.1 3.4 1.2 0.9 0.4 0.2 2.3 9.4
Sam Merrill 61 17.5 40.2 40.4 92.9 0.4 1.6 2.0 1.8 0.3 0.3 0.1 1.2 8.0
Marcus Morris 12 15.0 44.1 41.4 62.5 0.4 1.7 2.1 0.8 0.9 0.2 0.2 1.1 5.8
Craig Porter, Jr. 51 12.7 50.9 35.3 73.2 0.4 1.7 2.1 2.3 0.9 0.4 0.3 0.8 5.6
Dean Wade 54 20.5 41.4 39.1 76.9 0.7 3.4 4.0 0.8 0.4 0.7 0.5 1.7 5.4
Tristan Thompson 49 11.2 60.8 0.0 28.8 1.5 2.1 3.6 1.0 0.6 0.2 0.3 1.2 3.3
Damian Jones 39 6.9 59.7 21.4 85.7 0.5 1.1 1.6 0.4 0.3 0.2 0.3 0.7 2.7
Emoni Bates 15 8.9 30.6 30.3 25.0 0.1 0.9 0.9 0.7 0.5 0.1 0.1 0.3 2.7
Isaiah Mobley 10 7.2 41.7 30.0 0.0 0.3 0.7 1.0 0.6 0.2 0.2 0.0 0.6 2.3
Ty Jerome 2 7.4 50.0 0.0 0.0 0.5 0.0 0.5 1.5 0.5 0.0 0.0 1.0 2.0
Pete Nance 8 3.4 16.7 100.0 0.0 0.0 0.4 0.4 0.0 0.1 0.1 0.0 0.3 0.4

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités