Summer
league
Summer
league
MIA120
MEM118
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

S’économiser ou cravacher pour la première place, le dilemme des Nuggets

NBA – Les Nuggets sont pris entre deux priorités, celle d’éviter les blessures en vue des playoffs, et celle de tout donner pour terminer en tête de la Conférence Ouest.

Mike Malone, l'entraîneur des Denver NuggetsLe sprint final vers les playoffs est lancé, et les premiers calculs d’apothicaire avec. Les résultats des derniers jours – la défaite d’Oklahoma City à San Antonio, celle de Minnesota dimanche contre les Clippers – ainsi que la belle série des Nuggets ont relancé la lutte au sommet de la Conférence Ouest. Pour Denver se pose désormais une question : celle de la stratégie à adopter dans la défense du titre de 2023.

Pour Mike Malone, la réponse est pourtant simple. « Pour moi, finir à la première place de la Conférence n’est pas ma priorité numéro un ou deux pour être tout à fait honnête » assurait l’entraîneur des Rocheuses après le succès de son équipe contre Washington le 23 février. « On a des moyens de finir numéro un, c’est tout à fait atteignable. Mais je ne veux pas gagner cette bataille et perdre la guerre. Avoir l’avantage du terrain au premier tour est très, très important. Avoir une équipe en bonne santé en playoffs est très important. Et si on parvient à être en tête de série numéro un, ce serait la cerise sur le gâteau. »

Un lutte à trois avec le Thunder et les Wolves

Son groupe, lui, n’est pas forcément du même avis. Nikola Jokic a adressé à l’ensemble de l’effectif un message à son retour du All-Star Game, avec un objectif clair : finir la saison fort.

« Cela nous a tous super motivé » a révélé Kentavious Caldwell-Pope la semaine passée, rapporte le Denver Post. « On veut gagner une autre bague. » Et pour cela, KCP ne fait pas de détail sur sa vision des choses. « C’est le moment crucial, on veut finir en tête de l’Ouest. »

Les Nuggets se sont parfaitement replacés pour y arriver, avec six victoires de rang. Denver ne compte ainsi plus qu’une défaite de plus qu’Oklahoma City, passé en tête au profit de son succès contre Phoenix dimanche, et possède désormais le même bilan que Minnesota avec 42 victoires pour 19 défaites. Les Clippers sont un peu plus loin derrière, sans non plus être décramponnés (39 victoires – 20 défaites).

En plus de son excellente dynamique, le champion en titre a une partie de son destin entre ses mains, si l’actuelle lutte à trois se maintient jusqu’au terme de la saison régulière. Sur leurs 21 matchs restants à jouer, les Nuggets ont trois chocs contre Minnesota au programme (les 19 et 29 mars puis le 10 avril), alors que les Wolves ont remporté le premier acte à domicile. Trois victoires et Denver ferait coup double : obtenir l’avantage en cas d’égalité en fin de saison, et se rapprocher encore davantage des sommets de l’Ouest.

Le meilleur cinq majeur de toute la NBA

Denver doit toutefois absolument devancer le Thunder d’une victoire pour éviter un tie-breaker défavorable avec la troupe de Shai Gilgeous-Alexander, victorieuse de trois des quatre duels de la saison régulière. Le calendrier est plus favorable sur le papier aux Nuggets, le 19e bilan moyen des adversaires, avec 49.1% de victoires, selon Tankathon (17e pour OKC, 15e pour les Wolves, le 9e pour les Clippers).

Reste désormais à réussir à faire durer cette belle série de victoires. Jamal Murray s’était fait une belle frayeur contre le Heat en se tordant la cheville avant de revenir dès le match suivant contre les Lakers. Un match auquel n’a pas pris part Kentavious Caldwell-Pope pour raisons personnelles. Denver aura bien besoin son cinq majeur Jamal Murray – Kentavious Caldwell-Pope – Michael Porter Jr – Aaron Gordon – Nikola Jokic.

Ce quintet est simplement le meilleur de toute la NBA en nombre de points par match (50.4 points par match), le deuxième au nombre de passes décisives par rencontre, derrière une éphémère composition des Pacers utilisée le temps de 19 minutes cette saison (Nembhard – Brown – Nesmith – Toppin – Turner). Et le bilan collectif du tenant du titre s’en ressent : 28 victoires pour 8 défaites avec le cinq habituel, 14-11 sans.

La tentation du repos pourrait être grande en fin de saison, mais Denver n’a qu’une marge de manœuvre limitée pour faire se rejoindre les ambitions de son entraîneur et celle de ses joueurs. « Du repos ? On verra. Peut-être. J’espère. Ou pas » s’était amusé Nikola Jokic. Blagueur mais surtout déterminé, le Serbe sait aussi que son « envie de finir fort » la saison régulière peut se transformer en cadeau empoisonné. « Personne n’a envie de jouer les Lakers ou des Warriors au premier tour » a admis le double MVP.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Nikola Jokic 79 34.6 58.3 35.9 81.7 2.8 9.5 12.4 9.0 3.0 1.4 0.9 2.5 26.4
Jamal Murray 59 31.5 48.1 42.5 85.3 0.7 3.4 4.1 6.5 2.1 1.0 0.7 1.8 21.2
Michael Porter, Jr. 81 31.7 48.4 39.7 83.6 1.3 5.7 7.0 1.5 1.1 0.5 0.7 1.8 16.7
Aaron Gordon 73 31.5 55.6 29.0 65.8 2.4 4.1 6.5 3.5 1.4 0.8 0.6 1.9 13.9
Reggie Jackson 82 22.2 43.1 35.9 80.6 0.4 1.5 1.9 3.8 1.3 0.5 0.2 1.8 10.2
Kentavious Caldwell-pope 76 31.6 46.0 40.6 89.4 0.4 2.0 2.4 2.4 1.0 1.3 0.6 2.0 10.1
Christian Braun 82 20.2 46.0 38.4 69.4 1.0 2.8 3.7 1.6 0.7 0.5 0.4 1.7 7.3
Peyton Watson 80 18.6 46.5 29.6 67.0 0.7 2.5 3.2 1.1 0.7 0.5 1.1 1.8 6.7
Julian Strawther 50 10.9 36.9 29.7 71.0 0.1 1.1 1.2 0.9 0.5 0.3 0.1 1.1 4.5
Justin Holiday 58 14.9 45.4 40.4 75.0 0.2 1.1 1.2 1.2 0.2 0.6 0.2 1.2 4.0
Deandre Jordan 36 11.0 62.4 0.0 49.1 1.5 2.9 4.4 0.7 0.6 0.2 0.4 1.6 3.9
Collin Gillespie 24 9.4 46.4 39.5 66.7 0.0 0.8 0.9 1.1 0.6 0.5 0.0 1.0 3.6
Zeke Nnaji 58 9.9 46.3 26.1 67.7 1.1 1.1 2.2 0.6 0.5 0.3 0.7 1.4 3.2
Jalen Pickett 27 4.5 42.9 36.0 75.0 0.0 0.5 0.5 0.8 0.3 0.1 0.0 0.5 1.6
James Huff 20 2.5 60.0 33.3 100.0 0.1 0.5 0.6 0.1 0.1 0.1 0.2 0.5 1.2
Hunter Tyson 18 2.7 40.0 28.6 0.0 0.1 0.4 0.5 0.1 0.1 0.1 0.0 0.6 1.1
Braxton Key 20 3.0 41.2 40.0 75.0 0.2 0.8 0.9 0.5 0.1 0.1 0.1 0.3 1.1

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités