Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Los Angeles se qualifie après une fin de match inoubliable

On n’a pas bien fait de rester éveillés jusqu’au bout. Il est 6h15 en France. Les paupières sont horriblement lourdes. Cinq cafés ne suffisent plus. Les Lakers mènent 76-61 au milieu du troisième quart-temps.
Kobe Bryant et les siens ont la main mise sur le match. Ils menaient de 19 points à la pause (62-43), et ils gèrent tranquillement leur affaire. Ils vont se qualifier pour la finale de la conférence Ouest. On hésite à aller se coucher.
A la fin du troisème quart-temps, l’écart est resté stable : +16 pour les Lakers.
Et puis, finalement, on se dit qu’il reste un quart-temps et qu’on n’est pas resté debout pour rien.
Et finalement, on a bien fait. Tout simplement parce que Paul Millsap (15 pts, 8 rbds, 6/7 aux tirs) va réveiller les siens. En moins d’une minute, il inscrit 8 points! Utah revient alors à 89-78, et il reste 8 minutes à jouer.
Derrière Pau Gasol lui répond, mais le duo Williams-Millsap remet ça. Utah revient à 91-82 sur un dunk de Millsap. Temps-mort demandé par Phil Jackson. Le coach des Lakers sent que ça peut partir en sucette. Il remet Odom et Fisher sur le parquet.
Mais derrière, Kobe fait une faute offensive. Boozer, encore décevant, profite d’un nouveau caviar de Williams pour ramener le score à 91-84. Il reste 6 minutes à jouer.
A ce moment-là, je vous assure que le sommeil a disparu. On vit un grand moment de playoffs et le public est en délire.
Entre en scène, Kobe Bryant. Il a moins mal au dos et ça se voit. 6 points d’affilée pour le MVP de l’année (dont un tir « ridiculous » comme on dit les commentateurs), qui repousse le Jazz à 13 points.
Le suspense est terminé ? Sûrement pas!
Derrière, le Jazz joue son va-tout. S’il perd, c’est les vacances. Il reste 4 minutes, 99-86 pour les Lakers. Une seule solution : balancer à 3 pts.
Et ça marche ! Williams par deux fois, puis Okur plantent à 3 pts. 101-94 pour les Lakers à 2 minutes de la sirène.
Kobe inscrit deux lancers pour redonner un peu d’air aux siens, mais derrière, Okur réussit un nouveau 3 pts. 103-97 pour les Lakers. Kirilenko s’y met aussi, puis encore lui. 105-103 pour les Lakers à 16 secondes de la fin.
Très franchement, on n’a jamais vu ça. Jamais vu un tel comeback sur des tirs à 3 pts. En deux minutes, Utah vient d’inscrire cinq tirs à 3 pts!!!
Derrière, Kirilenko fait faute de suite sur Kobe, qui ne manque pas ses deux lancers. (107-103). Millsap, encore lui, s’en va au dunk. (107-105). Faute immédiate sur Derek Fisher. L’ancien meneur du Jazz n’en met qu’un sur deux. 108-105 à 12 secondes de la fin.
Le Jazz peut égaliser. Les Lakers décident de ne pas faire faute (pourquoi?!?) et Okur, puis Williams, dégainent à 3 pts. Malheureusement, le bras est fatigué et les positions sont difficiles, mais pas impossibles.
Le match est terminé. Les Lakers s’imposent 108-105 après un dernier quart-temps sensationnel. Ils s’imposent 4-2 dans la série face à une équipe de Utah, qui a beaucoup progressé. L’an prochain, le Jazz sera au top du top. On vous l’assure. Le groupe est en pleine force de l’âge. Jeunes et moins jeunes sont très bons, ça fera très mal.
Mais ce matin, ce sont les Lakers qui sont en finale de conférence. Kobe Bryant (34 pts, 8 rbds, 6 pds) va pouvoir reposer son dos avant de défier les Hornets ou les Spurs.

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

San Antonio Spurs en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés