Summer
league
Summer
league
MIA
OKC0:00
HOU
DET0:30
MEM
DAL2:00
PHI
POR2:30
SAC
UTH4:00
LAL
BOS4:30
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Josh Giddey, la ligue australienne est ce qui se rapproche le plus de la NBA

NBL – Le meneur du Thunder en veut pour preuve l’augmentation du nombre de joueurs NBA ayant une expérience NBL, et inversement.

Josh GiddeyQu’ont en commun LaMelo Ball, Ousmane Dieng et Jock Landale ? Ils sont tous passés par la ligue australienne avant de gagner la Grande Ligue. « Rien que la saison dernière, 14 joueurs ayant une expérience NBL sont apparus sur un terrain NBA », chiffre Josh Giddey, en mentionnant son jeune coéquipier français.

Le meneur de jeu du Thunder a pris la plume dans le quotidien australien Herald Sun pour dire tout le bien qu’il pense du championnat local. Une ligue qu’il a lui-même fréquenté, chez les Adelaide 36ers, avant d’être drafté en 2021 par OKC, à la 6e position.

« Il a été dit récemment que la NBL est la meilleure ligue de basket au monde en dehors de la NBA et, ayant joué dans les deux, je peux honnêtement dire qu’il ne s’agit pas d’une simple observation ou d’une stratégie de marketing astucieuse », écrit-il, en décrivant cette ligue comme « une véritable passerelle » vers les États-Unis.

Il estime ainsi que, « bien qu’il y ait de profondes différences – la plus évidente étant le salaire des joueurs en NBA – d’un point de vue purement basket, la NBL est ce qui se rapproche le plus de la NBA ».

Un style « rapide » comparable

Dans sa démonstration, l’Australien mentionne la dimension physique du jeu, les rigueurs du calendrier d’une saison régulière, l’importance de la récupération. Sans oublier le style de jeu. « Le style ‘rapide’ de la NBL, par opposition au jeu plus lent sur demi-terrain en Europe est plus proche du style NBA, ce qui facilite la transition », juge le futur cadre de la sélection australienne.

Ainsi selon lui, la NBL, dans laquelle une vingtaine de joueurs ayant une expérience NBA devraient évoluer la saison prochaine, est devenue une « destination » pour ceux visant le championnat américain, ou souhaitant y retourner. Il cite en exemple le jeune Luke Travers, drafté par les Cavs en 2022 (56e choix).

« Luke m’a dit que les Cavs l’avaient encouragé à rester en NBL pour progresser et faire évoluer son jeu, plutôt que d’aller en Europe ou en Asie. Les équipes NBA sont clairement convaincues de la valeur et de la qualité de la NBL, puisque plus de 45 recruteurs de la NBA se sont inscrits pour assister à la pré-saison NBL », rapporte encore Josh Giddey, à qui l’agent a expliqué qu’il s’agirait d’un record de présence.

Le natif de Melbourne finit par citer Luka Doncic qui avait déclaré en 2022 que marquer en NBA était plus simple et que « le jeu européen est un jeu plus collectif, plus tactique ». « Personne ne suggère que la NBA est plus facile que la NBL, mais la logique de Luka peut absolument s’appliquer à la ligue australienne », termine Josh Giddey.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités