NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
DAL45
BOS25
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Coaching | Stephen Curry, l’axe de rotation de Steve Kerr

NBA – Le meneur de Golden State a servi d’axe de rotation, et poseur d’écran, sur l’ultime système des Warriors face aux Mavericks. Klay Thompson a ainsi obtenu un tir ouvert… finalement raté.

Certes, les Warriors ont perdu à Dallas, face à un Luka Doncic encore auteur d’un énorme triple-double, mais Steve Kerr nous a offert un véritable petit bonbon sur l’ultime possession de la rencontre.

Car avec Dorian Finney-Smith qui ne fait que 1/2 aux lancers-francs, Golden State a encore l’occasion d’égaliser et d’arracher la prolongation. Avec 4.1 secondes à l’horloge, c’est Draymond Green qui fait la remise en jeu, alors que Steve Kerr va utiliser Stephen Curry comme axe de rotation de son système.

En effet, Andrew Wiggins, Jordan Poole et Klay Thompson lui tournent tous les trois autour, et le meneur est lui-même une telle menace de loin que ce schéma finit logiquement par provoquer une erreur de communication.

Josh Green et Tim Hardaway Jr. se retrouvent ainsi tous les deux sur Jordan Poole, tandis que Klay Thompson se retrouve seul côté faible. Draymond Green peut donc lui transmettre le ballon à l’opposé, profitant d’un écran (digne d’un « ligneman » de football américain) de Stephen Curry, qui empêche Dorian Finney-Smith de venir gêner le tir.

Stephen Curry dans différents rôles

C’est finalement raté, les fans de Golden State ayant noté la beauté du système, en s’interrogeant sur le choix de Klay Thompson comme première option. Il est vrai que le « Splash Brother » en était à 1/6 de loin dans le match, mais comme c’était aussi le cas d’Andrew Wiggins (1/6) et Jordan Poole (1/6), alors que Stephen Curry (5/14) n’était pas non plus dans son meilleur soir niveau adresse, il n’y avait pas forcément de solution idoine pour les Warriors.

En tout cas, on voit cette saison que Steve Kerr utilise davantage Stephen Curry dans ce rôle d’axe de rotation, comme dans ce schéma, plus tôt dans la saison face à Charlotte, où le meneur joue un main-à-main avec Jordan Poole, dans le rôle habituellement tenu par un intérieur. De quoi forcément perturber les défenseurs adverses.

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités