Summer
league
Summer
league
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

L’Euro de la revanche pour Dzanan Musa

Euro 2022 – Brièvement passé par les Nets, l’ailier recruté cet été par le Real Madrid marque les esprits depuis le début de la compétition européenne.

Dzanan Musa a quelques points communs avec son « ami » Luka Doncic. Les deux hommes ont le même âge – 23 ans – et ont tous les deux été draftés en 2018. Depuis, le Slovène – n°3 de cette Draft – est devenu l’un des meilleurs joueurs de NBA là où le Bosnien (29e pick) est rentré en Europe après deux années sans saveur avec les Nets (4 points de moyenne et 49 matches disputés).

Hier, les deux hommes ont croisé le fer à l’Euro. Et Dzanan Musa (22 points, 5 rebonds et 5 passes) a volé la vedette au joueur des Mavs (16 points, 8 rebonds et 8 passes) lors de la victoire surprise de la Bosnie-Herzégovine sur la Slovénie. « Je ne regarde pas les stats individuelles. Je suis juste heureux d’aider l’équipe à gagner, c’est le plus important », commence par réagir l’un des héros de cette journée de compétition.

Sa performance dans cette rencontre, scrutée par certains observateurs NBA – Chauncey Billups était par exemple présent pour suivre son coéquipier Jusuf Nurkic – a sans doute permis d’envoyer un message.

« Tout le monde a douté de moi. Il y a eu une époque où cela a été difficile pour moi de trouver le chemin. Rio Breogan m’a aidé à retrouver ma confiance et aujourd’hui le Real Madrid m’a fait confiance », poursuit l’arrière, MVP du championnat espagnol avec la première équipe citée, avant d’être recruté par la seconde cet été.

L’un des meilleurs marqueurs de l’Euro

Les doutes le concernant semblent encore s’effacer, match après match, sur la scène de la compétition européenne. Après trois rencontres, il est l’un des meilleurs marqueurs de cet Euro avec près de 24 points de moyenne (62% aux tirs), 5 passes décisives et 4 rebonds, et l’une des meilleures évaluations.

Dans son sillage, la Bosnie-Herzégovine (2 victoires – 1 défaite) a fait un pas de plus vers ce que peu de connaisseurs auraient imaginé : une qualification pour les 1/8e de finale. Son équipe, à l’instar de la Hongrie, paraissait évoluer un bon ton en-dessous des quatre autres formations de ce groupe B, toutes susceptibles de viser le podium (Slovénie, France, Lituanie et Allemagne).

« On en parle dans le vestiaire. Tout le monde le dit que dans ce groupe, ces deux équipes (Bosnie et Hongrie) n’ont rien de spécial, on s’en nourrit. À l’Euro, tout est possible. Quand tu bats l’une des meilleures équipes du monde, tu gagnes en confiance et tu obtiens aussi du respect de la part des autres équipes. Plus personne ne voit la Bosnie en se disant ‘Aaah, la Bosnie, ces gars-là…’. Ils voient des gars qui ont battu certaines des meilleures équipes du monde deux fois en dix jours », se félicite Dzanan Musa en faisant référence à leur victoire face à la France lors des qualifications pour la Coupe du monde.

Cet Euro semble donc avoir un goût de revanche à plusieurs niveaux pour l’intéressé. Celui-ci entend continuer à « montrer à notre pays que tout est possible. Nous ne sommes pas loin de faire quelque chose de grand et je pense que nous allons le faire. »

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités