NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
CLE
MIL1:00
IND
CHA1:00
ORL
LAC1:00
ATL
SAC1:30
MIA
NYK1:30
BRO
DEN2:00
CHI
TOR2:00
SAS
MEM2:30
UTH
PHO4:00
POR
DAL4:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • CLE2.52MIL1.53Pariez
  • IND2.03CHA1.79Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Grant Williams peste contre des Celtics à réaction

NBA – Boston a pris une leçon d’agressivité sur le parquet de San Antonio vendredi soir.

San Antonio n’a peut-être pas les stars d’antan ni les joueurs du calibre des Celtics. Mais les Texans possèdent un atout qui a fait la différence vendredi lors de la confrontation avec les deux équipes : l’envie.

Pour Grant Williams, ce mordant a terriblement manqué aux Celtics. Après une entame catastrophique (40-16), Boston avait pourtant fait le nécessaire pour revenir et se retrouver à +7 à un peu plus de trois minutes de la fin sur un panier de Marcus Smart (81-88). Et puis le trou noir, qui s’est donc manifesté par un 15-0 asséné par les Spurs, vainqueurs 96-88, à l’énergie. Un revers symbolique de la saison des Celtics, toujours décevants.

« On est une super équipe quand il s’agit de réagir, mais imaginez si nous étions ceux qui frappaient les premiers, dans le premier round, et qui continuaient ensuite à assommer leurs adversaires s’ils continuent de se relever », a déploré Grant Williams. « Je pense que le plus important, c’est de comprendre ce qu’il faut pour gagner tous les soirs. Cette intensité, cette passion, cet effort que vous devez fournir chaque soir, et face à chaque équipe. Vous devez leur mettre le pied sur la gorge ».

Les critiques publiques de Marcus Smart ont également illustré les soucis de communication, une faille désormais affichée et bien loin de l’état d’esprit nécessaire pour qu’une équipe fasse preuve de constance en NBA.

« Nous devons nous tenir les uns les autres à cette norme, cette norme de responsabilité la plus élevée, où chacun d’entre nous, lorsque vous voyez un joueur qui n’est peut-être pas dedans dans son match ou qui ne joue pas avec cette intensité, se doit de lui faire remarquer. Et c’est l’étape suivante, comprendre que sur le terrain, il n’y a rien de personnel », a ajouté Grant Williams. « Vous regardez des équipes comme les Bucks, les Warriors à leur époque, les Spurs à leur époque. Quand on les jouait, on savait qu’on n’allait pas repartir avec la victoire, surtout quand ils jouaient à domicile. Et même à l’extérieur, on savait qu’il allait falloir se battre pour l’emporter ».

Pour l’instant, on est effectivement très loin de l’ADN des équipes citées par Grant Williams. Reste à espérer que Boston parviendra rapidement à resserrer les rangs, alors que les hommes d’Ime Udoka vont désormais devoir enchaîner par six déplacements sur leurs sept prochains matchs, à commencer par Toronto aujourd’hui.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Jayson Tatum 44 36.7 42.2 32.4 84.5 1.2 7.4 8.6 3.9 3.0 0.9 0.8 2.5 25.8
Jaylen Brown 34 34.7 45.1 36.1 78.3 0.8 5.7 6.5 3.0 2.9 1.1 0.4 2.7 23.9
Dennis Schroder 41 31.5 44.3 35.9 85.3 0.6 2.8 3.4 4.7 2.2 0.9 0.1 2.4 15.7
Marcus Smart 39 34.0 39.4 30.5 79.2 0.6 3.4 4.0 5.3 2.1 2.0 0.3 2.5 11.6
Al Horford 39 29.1 44.4 28.4 86.2 1.5 5.8 7.4 3.6 1.1 0.6 1.3 2.2 10.6
Robert Williams 37 29.5 73.7 0.0 68.9 3.9 5.4 9.2 1.9 1.3 0.8 2.1 2.2 9.8
Josh Richardson 36 25.1 43.8 39.8 85.0 0.6 2.1 2.7 1.5 0.8 0.8 0.5 1.9 9.7
Grant Williams 43 22.8 48.4 42.9 88.9 0.7 2.6 3.3 1.0 0.8 0.5 0.7 2.1 7.2
Romeo Langford 37 17.8 43.6 34.2 64.3 0.8 1.9 2.7 0.5 0.4 0.6 0.4 1.1 5.0
Payton Pritchard 38 13.3 36.6 36.8 100.0 0.3 1.4 1.8 1.7 0.7 0.2 0.1 0.9 4.9
Jabari Parker 12 9.4 47.4 50.0 100.0 0.4 1.9 2.3 0.5 0.7 0.3 0.1 1.1 4.4
Enes Kanter 31 12.3 54.5 25.0 84.6 1.8 2.8 4.6 0.2 0.5 0.2 0.5 1.2 3.8
Aaron Nesmith 32 10.5 36.5 23.5 76.9 0.2 1.5 1.8 0.3 0.6 0.3 0.1 1.3 3.2
Joe Johnson 1 1.9 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Justin Jackson 1 1.9 0.0 0.0 100.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 2.0
Sam Hauser 7 4.5 27.3 27.3 0.0 0.1 0.4 0.6 0.1 0.0 0.1 0.1 0.1 1.3
Juancho Hernangomez 18 5.3 18.5 16.7 66.7 0.5 0.9 1.4 0.2 0.3 0.2 0.1 0.4 1.1
Bruno Fernando 14 2.7 66.7 0.0 66.7 0.2 0.4 0.6 0.1 0.4 0.0 0.1 0.4 0.7
Brodric Thomas 7 3.9 11.1 0.0 100.0 0.3 0.4 0.7 0.7 0.4 0.0 0.0 0.1 0.6
C.j. Miles 1 1.9 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 1.0 0.0

A lire aussi