Pariez en ligne avec Unibet
  • MIL1.86BRO1.88Pariez
  • LOS1.45GOL2.62Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Kelly Oubre Jr. estime pouvoir « s’intégrer à merveille » chez les Knicks

NBA – « Free agent » cet été, Kelly Oubre Jr. n’est pas insensible aux rumeurs qui l’envoient chez les Knicks…

S’il n’a certes pas réalisé le meilleur exercice de sa carrière en 2020/21, tant individuellement que collectivement, Kelly Oubre Jr. n’en restera pas moins l’un des joueurs les plus courtisés de la « free agency » 2021. En plus des Warriors, qui espèrent toujours le conserver dans la Baie, il se murmure ainsi que les Spurs, le Heat et les Mavericks tenteront de le recruter cet été.

Mais l’ailier de 25 ans, qui tournait cette saison à 15.4 points et 6.0 rebonds de moyenne (à 44% aux tirs, 32% à 3-points et 70% aux lancers-francs), pourrait plutôt se laisser séduire par les Knicks, également intéressés par son profil depuis plusieurs semaines.

Il faut dire que New York est redevenu une destination attractive depuis l’arrivée de Tom Thibodeau, l’explosion de Julius Randle, les signaux prometteurs envoyés par RJ Barrett, Mitchell Robinson ou encore Immanuel Quickley, mais également l’effervescence de toute une ville autour de la franchise, en playoffs.

« Je m’intégrerais à merveille », estime ainsi Kelly Oubre Jr. à NBC Sports, à propos d’une éventuelle signature à « Big Apple ». « Je viendrais aider cette organisation à s’améliorer davantage. Elle se trouve déjà sur la pente ascendante et dans la bonne direction, puisqu’elle vient de connaître une superbe saison avec Julius [Randle], RJ [Barrett] et tous les autres, qui ont formé une vraie famille. C’était ça l’essentiel et j’ai la sensation que Tom Thibodeau a joué un rôle important là-dedans. »

L’histoire et la mentalité de New York le font rêver

Sans compter que, pour l’ancien joueur des Wizards et des Suns, « l’héritage des Knicks parle de lui-même » et semble encore plus le motiver à rejoindre New York…

« Il n’y a pas de défi à relever », assure-t-il. « Les gens ne veulent pas venir et redynamiser ou faire renaître une franchise ou une ville, à cause de leur propre raisonnement, alors que c’est ça le but du jeu. Tout doit être question de jouer pour des équipes avec un héritage immense, afin de l’ajouter à votre propre histoire personnelle. Je ne fais pas attention à ce que pensent les autres joueurs, parce que je ne m’en soucie jamais quoi qu’il arrive. Au final, c’est simplement une bénédiction de pouvoir ajouter ça à son héritage, si on en a la possibilité. »

Et lorsqu’il est justement interrogé sur son style de jeu, ainsi que sur le profil des équipes au sein desquelles il peut s’épanouir, Kelly Oubre Jr. dépeint étrangement l’identité actuelle des Knicks…

« Je suis un joueur tenace, j’aime me développer », avoue-t-il. « Je recherche donc une organisation qui grandisse et aille dans la même direction. Je veux disputer les Finals et je cherche constamment à m’améliorer. J’ai envie d’être dans un environnement familial, où je vais pouvoir faire de cet endroit ma maison, aussi longtemps que possible. Je recherche simplement une équipe athlétique, qui défend de manière dure et acharnée, sur un rythme rapide. C’est là que je peux m’épanouir pleinement. Simplement évoluer avec des joueurs durs, c’est l’idéal. Mais je peux aussi m’adapter à n’importe quelle situation, car je suis très polyvalent. »

Les Knicks sont-ils prêts à lui offrir une place de titulaire ?

Ce qui est sûr, c’est que Kelly Oubre Jr. n’a pas oublié les deux fois où il a croisé le chemin des Knicks cette saison, avec les Warriors. Deux rencontres, une gagnée et une perdue par Golden State, qui ont marqué le 15e choix de la Draft 2015.

« C’était très physique », se rappelle-t-il à ce sujet. « Si les cinq joueurs d’une équipe sont physiques et que les cinq joueurs d’en face ne le sont pas, l’une d’elles part forcément avec un avantage. Et j’ai la sensation que, lorsqu’ils sont venus nous défier à Golden State la première fois [victoire des Knicks, ndlr], ils ont joué de manière très acharnée en défense. Ils ne nous ont pas laissé accéder à la peinture de la soirée, tout en attaquant constamment le cercle. Ils ont eu ce qu’ils voulaient. […] C’était un excellent coaching, en accord avec leur plan de jeu. »

Reste à savoir si les dirigeants de New York, en quête de renfort sur les postes extérieurs, décideront de placer leur confiance et leur argent sur Kelly Oubre Jr. cet été, lui qui ne vise rien d’autre qu’un rôle de titulaire à ce stade de sa carrière.

Tags →
A lire aussi