Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Le Heat déjà en mode playoffs

Dans cette course acharnée pour éviter le « play-in », Miami se présente aujourd’hui comme l’équipe la plus en forme pour aller directement en playoffs.

La course aux playoffs et au « play-in » bat son plein à l’Est, comme à l’Ouest. Chaque victoire pour les équipes concernées est bonne à prendre surtout quand elle intervient face à un concurrent direct.

C’est comme ça que le Heat d’Erik Spoelstra est parvenu à être le gagnant de la dernière soirée NBA grâce à sa victoire maitrisée face à Charlotte, intervenue au même moment que la défaite de Boston contre Portland.

Des victoires qui arrivent à point nommé

Grâce à cette combinaison, Miami monte aujourd’hui à la sixième place de la conférence Est qui leur évite virtuellement ce fameux « play-in » redouté par tous, et même détesté par certains. En effet, ces trois victoires consécutives arrivent au bon moment pour le Heat d’un Jimmy Butler auteur de 18 points, 8 rebonds et 8 passes et aucun ballon perdu, qui s’est exprimé au micro d’ESPN après la rencontre. « On veut jouer son meilleur basket au bon moment et je prie, j’espère que c’est le cas pour nous actuellement. »

Vainqueur à l’arraché des Spurs avant de gagner logiquement face à Cleveland puis contre Charlotte, le Heat retrouve petit à petit sa solidité de la « bulle » d’Orlando qui leur avait permis de se hisser jusqu’en finale NBA.

Les automatismes semblent ainsi revenir, avec Duncan Robinson qui continue de s’affirmer comme un shooteur d’élite après son record de précocité à 3-points tandis que Bam Adebayo et Jimmy Butler sont bien les leaders de cette équipe moins frappée qu’auparavant par les blessures, même si Tyler Herro et Victor Oladipo restent indisponibles.

Mode playoffs activé à Miami

Inexpérimentés dans ce contexte où la victoire est impérative, les hommes de James Borrego ont constaté le fossé qui les sépare d’une franchise rodée à ce genre de pression.

« Cette équipe était en finale l’année dernière. Ils savent ce que c’est d’être en playoffs… Donc oui,ils ont été plus physiques et nous l’ont montré » souligne Miles Bridges qui a ressenti la même chose que son coach. « Ils ont été capables d’aller au cercle, ils ont été physiques dans la peinture » retient l’entraineur des Hornets.

En mode playoffs, et donc plus agressive et physique, la franchise de Pat Riley veut tirer son épingle du jeu pour éviter les « play-in » et se présenter comme un véritable poil à gratter lors des prochains playoffs. Exactement comme l’an passé. « Nous voulons vraiment être dans le Top 6 pour ne pas jouer le « play-in ». Nous devons nous battre à chaque match parce que c’est très important. On est en mode playoffs et la préparation est différente » affirme Goran Dragic.

Avec un match d’avance sur les Celtics, la double prochaine confrontation des 9 et 11 mai face aux coéquipiers de Jayson Tatum sera sans doute décisive. Une mini-série des playoffs avant l’heure sur le parquet de Boston.

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Jimmy Butler 52 33.6 49.7 24.5 86.3 1.8 5.1 6.9 7.1 2.1 2.1 0.3 1.4 21.5
Bam Adebayo 63 33.5 57.4 25.0 79.9 2.2 6.7 9.0 5.4 2.7 1.2 1.0 2.3 18.9
Tyler Herro 52 30.4 44.2 36.9 81.4 0.5 4.4 4.9 3.3 1.9 0.7 0.3 1.3 15.3
Kendrick Nunn 55 29.3 47.8 37.5 93.2 0.3 2.8 3.1 2.6 1.4 0.9 0.2 1.9 14.3
Goran Dragic 49 26.7 43.4 36.6 82.8 0.5 2.9 3.4 4.5 2.4 0.7 0.2 2.3 13.4
Duncan Robinson 70 31.6 43.9 40.7 82.7 0.1 3.4 3.5 1.8 1.2 0.6 0.3 2.5 13.1
Victor Oladipo 4 27.8 37.2 23.5 66.7 0.8 2.8 3.5 3.5 3.5 1.8 0.5 3.2 12.0
Kelly Olynyk 43 26.9 43.1 31.7 77.5 1.0 5.0 6.1 2.1 1.3 0.9 0.6 2.9 10.0
Trevor Ariza 29 28.0 41.3 34.8 77.3 0.9 3.9 4.8 1.9 0.7 1.0 0.6 1.8 9.3
Avery Bradley 10 21.1 47.0 42.1 77.8 0.2 1.6 1.8 1.4 0.9 0.7 0.1 2.6 8.5
Dewayne Dedmon 15 13.2 72.1 0.0 76.0 1.7 3.6 5.3 0.8 0.9 0.6 0.4 2.2 7.1
Max Strus 37 12.7 45.3 33.8 65.0 0.1 0.9 1.0 0.6 0.2 0.3 0.0 1.1 5.8
Gabe Vincent 48 12.8 37.1 30.3 87.0 0.2 0.8 1.0 1.2 0.6 0.4 0.0 1.6 4.7
Precious Achiuwa 59 11.8 53.8 0.0 51.5 1.2 2.2 3.4 0.5 0.7 0.3 0.5 1.5 4.7
Andre Iguodala 62 21.2 38.4 33.3 65.8 0.6 2.9 3.5 2.2 1.0 0.9 0.5 1.4 4.4
Udonis Haslem 1 2.7 100.0 0.0 0.0 0.0 1.0 1.0 0.0 0.0 0.0 0.0 0.0 4.0
Meyers Leonard 3 9.8 42.9 42.9 50.0 0.0 2.3 2.3 0.7 0.7 0.0 0.0 1.7 3.3
Chris Silva 11 7.5 69.2 100.0 73.3 0.6 1.6 2.3 0.5 0.8 0.1 0.5 1.8 2.7
Nemanja Bjelica 9 10.9 36.0 18.8 40.0 0.1 1.8 1.9 1.1 0.3 0.3 0.2 1.8 2.6
Kz Okpala 35 11.7 34.5 24.5 30.0 0.6 1.2 1.8 0.5 0.4 0.2 0.3 1.6 2.1
Maurice Harkless 11 11.2 38.5 45.5 0.0 0.2 1.0 1.2 0.6 0.3 0.2 0.4 1.3 1.4

A lire aussi