Pariez en ligne avec Unibet
  • NEW1.23BOS4.35Pariez
  • TOR3.45IND1.33Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Karl-Anthony Towns et les Wolves dominent le « money time » face aux Kings

Avec 26 points, 18 rebonds, 5 passes et 4 contres de son pivot, les Wolves s’imposent chez les Kings (134-120) pour éloigner encore ces derniers de leurs rêves de playoffs.

La saison des Wolves est déjà sans intérêt, celle des Kings en a de moins en moins mais il y a quand même un duel interne dans ce match, avec Anthony Edwards et Tyrese Haliburton en campagne pour le titre de Rookie de l’année.

C’est le débutant de Minnesota qui se met en évidence en début de match, en enchaînant les paniers à 3-points. « Ant-Man » finit les 12 premières minutes avec 16 points à 4/6 de loin, et il est bien accompagné par les 11 points à 3/4 à longue distance de D’Angelo Russell mais dans ce match (forcément) sans défense, c’est bien Sacramento qui est en tête à la fin du premier quart-temps (43-39) grâce à un scoring mieux réparti, et un surprenant Moe Harkless.

Mais Sacramento n’arrive pas à tenir le rythme, avec un De’Aaron Fox émoussé, et D’Angelo Russell se régale de loin. L’énergie est clairement du côté des Wolves, mais les deux équipes sont à égalité (74-74) à la mi-temps.

Les playoffs s’éloignent encore pour les Kings

Alors que Karl-Anthony Towns commence à peser de plus en plus sur le match, les Kings trouvent de l’énergie avec Moe Harkless, auteur de « spin move » qu’on ne lui connaissait pas, mais aussi avec la très bonne entente sur le pick-and-roll entre Tyrese Haliburton et Chimezie Metu, qui finit bien dans les airs.

Il faudra attendre le « money time » pour voir une équipe prendre réellement le dessus dans ce match. Anthony Edwards multiplie les attaques féroces du cercle, et KAT rappelle à tout le monde qu’il est le joueur le plus talentueux sur le terrain, enchaînant les passes et les paniers pour offrir, enfin, un matelas d’avance à sa formation.

Les hommes de Luke Walton n’ont plus la force de réagir, et s’inclinent donc (120-134) pour se retrouver désormais à six longueurs du « play-in ». Alors qu’il ne reste que 14 matchs à disputer, c’est beaucoup trop pour espérer pouvoir décrocher les playoffs… pour la première fois depuis 2006.

Kings / 120 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
H. Barnes 39 6/11 2/4 6/6 1 7 8 5 0 0 1 0 20 27
M. Harkless 29 7/12 3/4 3/4 3 4 7 0 2 2 0 0 20 23
H. Whiteside 24 6/9 0/0 0/0 2 5 7 0 3 0 2 0 12 14
D. Fox 28 5/17 2/4 2/3 2 2 4 6 2 2 3 0 14 10
B. Hield 30 3/11 3/11 2/2 0 4 4 2 2 1 2 1 11 9
C. Metu 17 8/12 0/0 0/0 4 0 4 1 3 0 0 0 16 17
C. Silva 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 2 0 0 1 0 1
T. Haliburton 26 2/10 2/6 1/1 1 0 1 9 0 1 1 0 7 9
J. James 1 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
D. Wright 27 5/8 4/7 0/0 0 3 3 5 2 2 0 1 14 22
T. Davis 18 2/7 2/6 0/0 0 1 1 0 1 2 1 0 6 3
Total 44/97 18/42 14/16 13 26 39 28 17 10 10 3 120
Timberwolves / 134 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct Pts Eval
J. McDaniels 30 6/8 1/2 0/0 1 5 6 0 2 0 3 1 13 15
J. Okogie 24 4/8 0/3 2/2 2 1 3 1 3 0 0 1 10 11
A. Edwards 38 11/21 5/12 1/1 0 4 4 3 2 3 3 1 28 26
K. Towns 36 9/17 4/9 4/6 7 11 18 5 3 0 3 4 26 40
R. Rubio 30 3/8 0/3 0/0 1 3 4 11 1 1 3 0 6 14
J. Hernangomez 16 2/6 0/4 1/4 0 2 2 2 2 0 2 0 5 0
J. Vanderbilt 14 1/2 0/0 0/0 0 4 4 0 1 0 0 1 2 6
N. Reid 14 3/5 0/0 4/4 1 3 4 1 0 0 0 1 10 14
J. McLaughlin 13 2/2 2/2 0/0 0 2 2 5 0 1 2 0 6 12
D. Russell 25 10/13 6/8 2/2 0 3 3 6 2 0 2 0 28 32
Total 51/90 18/43 14/19 12 38 50 34 16 5 18 9 134

A lire aussi