NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Steve Nash frustré par son élève Trae Young, devenu maître pour provoquer des fautes

Le coach des Nets était heureux de voir le meneur des Hawks l’imiter pour obtenir des fautes. Jusqu’à ce que le All-Star use de cette qualité face à Brooklyn.

Depuis le début de saison, personne en NBA ne shoote autant de lancers que Trae Young (163 tentés). Le meneur est de passage sur la ligne 10.2 fois par match (Joel Embiid le domine de peu avec 10.7 tentatives de moyenne, mais a manqué plus de rencontres) et cela s’explique en grande partie par sa capacité à provoquer des fautes.

Notamment dans un domaine particulier : quand le All-Star, sur pick-and-roll, stoppe sa course. Le défenseur, emporté par son effort pour revenir, vient alors toucher Trae Young, qui sent le coup venir et shoote.

« Cela fonctionne bien car je suis capable de marquer après un pick-and-roll », expliquait-il le 6 janvier dernier, dans des propos rapportés par The Athletic. « Le défenseur qui s’occupe de moi doit se battre avec l’écran et ne peut pas passer dessous. Quand on passe au-dessus, il faut le faire vite et bien. Parfois le défenseur me rentre dedans, je le sens, et je me bloque. C’est quelque chose que j’ai appris avec le temps et de l’instinct. »

Il s’est aussi beaucoup inspiré de joueurs qui maîtrisent cet art à merveille. Chris Paul actuellement par exemple, ou Steve Nash par le passé. Et l’ancien meneur des Suns, désormais coach des Nets, a subi cette situation lors du double affrontement entre Brooklyn et Atlanta, le 30 décembre 2020 et le 1er janvier 2021.

« S’il dit que ce n’est pas du basket, alors il peut se l’appliquer à lui-même car il l’a fait ça un paquet de fois dans sa carrière. Et il le faisait bien »

On a vu l’entraîneur se plaindre auprès des arbitres, après avoir vu Trae Young réussir son geste face à Timothé Luwawu-Cabarrot : « Ce n’est pas du basket ! Ce n’est pas du basket ! »

« J’ai vu qu’il a explosé, tout le monde en a parlé », a réagi le joueur, suite aux lamentations de Steve Nash. « Si je jouais pour Steve, je parie qu’il serait bien content de me voir faire ça. Je pense qu’il voulait simplement influencer les arbitres. J’ai beaucoup appris de lui, pour provoquer des fautes. S’il dit que ce n’est pas du basket, alors il peut se l’appliquer à lui-même car il l’a fait ça un paquet de fois dans sa carrière. Et il le faisait bien. »

Plus calme après les deux rencontres contre Trae Young, Steve Nash avait souligné les qualités de son jeune élève.

« Il devient très malin », déclarait le MVP 2005 et 2006, le 1er janvier. « Il a franchi un cap pour créer le contact, appréhender les situations où il peut provoquer un contact et tromper le défenseur. C’est impressionnant. »

Le meilleur marqueur des Hawks (26.1 points de moyenne) va pouvoir de nouveau torturer son mentor puisque les Hawks reçoivent les Nets ce mercredi soir. « Tout le monde pense que je fais quelque chose de différent, que je saute n’importe comment, donc que je fais un geste interdit », précise Trae Young. « Ils peuvent le penser, mais je sais que c’est autorisé. Quand on frustre autant une équipe, c’est gratifiant. Je sais que c’est frustrant pour les équipes adverses, mais c’est bien pour notre équipe. C’est tout ce qui compte. »

Trae Young Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2018-19 ATL 81 31 41.8 32.4 82.9 0.8 2.9 3.7 8.1 1.7 0.9 3.8 0.2 19.1
2019-20 ATL 60 35 43.7 36.1 86.0 0.5 3.7 4.3 9.3 1.7 1.1 4.8 0.1 29.6
2020-21 ATL 33 35 42.8 37.2 87.7 0.8 3.4 4.2 9.5 2.0 0.9 4.5 0.2 26.2
Total   174 33 42.8 34.9 85.4 0.7 3.3 4.0 8.8 1.8 1.0 4.3 0.2 24.1

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |