Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour Erik Spoelstra, le « challenge » des entraîneurs apporte juste de la confusion

Le coach de Miami n’est pas vraiment fan de la règle du « challenge », qui permet aux entraîneurs de contester une décision arbitrale. Une règle qui termine sa période d’essai…

Introduite cette saison en NBA, sous la forme d’un essai d’un an, la règle du « challenge » permet aux entraîneurs de contester une décision arbitrale à chaque match. Va-t-elle être prolongée ? Parmi les techniciens, les avis sont très partagés, et Erik Spoelstra n’est ainsi pas particulièrement fan.

« Mon instinct me dit que ça ajoute juste de la confusion », assure ainsi le coach de Miami. « Parce qu’il y a certaines choses qu’on peut « challenger » et d’autres qu’on ne peut pas « challenger ». Ça ajoute une nouvelle couche de complexité et de confusion. Et est-ce que ça permet d’accélérer ou de ralentir le jeu ? »

Les arbitres passant déjà pas mal de temps à revoir les possessions litigieuses, le « challenge » coupe encore davantage le rythme des matchs pour les acteurs et les spectateurs. Et pour les coachs, ce n’est pas un outil simple, car si on perd un « challenge », on est privé d’un temps-mort et ça peut être handicapant.

« Je ne suis pas sûr que ça disparaisse », reconnait Erik Spoelstra. « Évidemment, c’est un nouvel élément de stratégie. J’aimerais savoir si c’est vraiment populaire chez les fans et si ça améliore de façon tangible la lisibilité des rencontres. En tant que staff, on passe du temps à parler de la stratégie, pour savoir comment l’utiliser et comment les autres équipes l’utilisent. Des trucs du genre, simplement pour essayer de mieux s’en servir. »

La NBA est ainsi partagée entre sa volonté d’éliminer au maximum les erreurs d’arbitrage et d’essayer de ne pas trop ralentir les rencontres, les temps morts étant un problème par rapport aux téléspectateurs.

« C’est un peu le piège », continue Erik Spoelstra. « Est-ce que vous voulez vraiment obtenir des coups de sifflet à 100% parfaits ? Et si c’est le cas, quelle est la limite de temps pour revenir sur une certaine décision ? Tout ça est très discutable, quand l’action se déroule et qu’on voit tout ce qu’il s’y passe. Quand on se plonge dans toute cette complexité, il y a encore davantage de choses à analyser, à discuter, et ça prend encore plus de temps. Au final, je ne pense pas vraiment que ça accélère le jeu. »

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés