NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
PHO128
OKC101
UTH114
DAL122
MIL97
TOR107
MIA37
IND32
LAL
DEN3:00
Pariez en ligne avec Unibet
  • LOS1.48DEN2.85Pariez
  • MEM2.49BOS1.57Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Sur les réseaux sociaux, la patronne des Lakers partage une lettre raciste et misogyne

Alors que la NBA s’engage comme jamais contre le racisme,la patronne des Lakers a tenu à afficher une lettre raciste et misogyne reçue dans la semaine. Signe que le mal est profond.

Dans le climat social qui a suivi la mort de George Floyd, les joueurs NBA se sont engagés contre les violences policières et le racisme aux Etats-Unis, suivis comme jamais par leurs clubs, qui avaient pourtant jusqu’à présent eu tendance à tempérer leurs engagements, de peur de se mettre à dos une partie de leurs fans.

Signe que les choses ont changé, Jeanie Buss a publié sur les réseaux sociaux une lettre reçue lundi.

« Chère salope (sic),

Après soixante ans en tant qu’énorme fan des Lakers, j’envoie maintenant au diable les nègres (sic) traîtres surpayés de la NBA. Allez en enfer et rejoignez-y ce (…) de Kobe Bryant.

Joe (…) »

Alors que c’était le « Juneteenth » aux Etats-Unis, qui célèbre la fin de l’esclavage au Texas, la patronne des Lakers a donc rappelé à sa manière que le racisme en Amérique est bien « comme de la poussière dans l’air », comme l’écrivait récemment Kareem Abdul-Jabbar, « il semble invisible – même si vous vous étouffez avec – jusqu’à ce que vous laissiez entrer le soleil. Ensuite, vous voyez qu’il est partout. »

Donovan Mitchell également critiqué pour son message du « Juneteenth »

« Après mûre réflexion, j’ai décidé de partager cette lettre que j’ai reçue lundi, afin que tout le monde puisse voir que la haine est réelle et qu’elle est bien vivante », écrit ainsi Jeanie Buss dans le commentaire qui accompagne l’image de la lettre. « C’est ce qui se passe dans notre monde aujourd’hui. C’est réel et ça existe. »

« À Joe : l’envoi de cette lettre vous a-t-il fait du bien ? En réalité, vous n’avez fait que perdre votre temps, votre énergie et votre timbre-poste. (Mais merci d’avoir inclus votre adresse de retour.) Pourquoi ne pas vous regarder dans le miroir et voir votre laideur parce que je refuse de le faire. J’ai reçu des lettres de ce genre au fil des ans. Les conseils que j’ai toujours reçus ? Ignorez-le. Je l’ai fait. Mais plus maintenant. »

« En ce jour du 19 juin, je demande à mes amis blancs de se rassembler, de reconnaître le racisme qui existe dans notre pays et dans le monde entier, et de s’engager à ne plus l’ignorer. Nous devons tous faire mieux ».

C’est toutefois la preuve que le changement (s’il y a changement…) sera long, alors que Donovan Mitchell a de son côté reçu énormément de critiques à son message célébrant le « Juneteenth » de la part de fans du Jazz.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

After much thought, I decided to share this letter I received on Monday so that everyone can see the hate is real and living out there. This is happening in our world TODAY. Its real and it exists. To Joe: Did sending this letter make you feel better? Really all you did was waste your time, and energy and your postage stamp. (But thank you for including your return home address) Why don’t you look in the mirror and see your ugliness because I refuse to. I have received letters like this over the years. The advice I always got? “Ignore it.” I did. But not anymore. On this day, Juneteenth, I ask my white friends to join together, acknowledge the racism that exists in our country and around the world, and pledge to stop ignoring it. We all must do better. #juneteenth #hatewontwin

Une publication partagée par Jeanie Buss (@jeaniebuss) le

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Los Angeles Lakers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés