NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Pour le travail de ses assistants, Billy Donovan a retenu la leçon de Rick Pitino

Le coach du Thunder délègue au maximum des entraînements et des exercices à ses assistants. Une manière de leur apprendre à devenir coach.

Ils ne sont pas si nombreux, les coaches universitaires à avoir réussi en NBA, et outre Brad Stevens, on peut citer Billy Donovan. Double champion en NCAA avec Florida, l’actuel coach du Thunder a plutôt bien géré la transition et il faisait partie des candidats au titre de Coach Of The Year pour récompenser la saison surprise de sa formation.

Arrivé à OKC en 2015, et alors qu’il aura 55 ans dans un mois, Billy Donovan a commenté le trophée de AP Coach Of The Year attribué à Anthony Grant, son ancien assistant aux Gators, aujourd’hui entraîneur de Dayton. Il y est évidemment très fier, et il explique que si ses anciens assistants réussissent aussi bien, c’est parce qu’il les a très tôt responsabilisés. Une habitude qu’il a appris aux côtés de Rick Pitino. C’était il y a 30 ans, du côté de Kentucky.

« Très jeune, j’ai été poussé à entraîner »

« J’y songeais sans doute davantage quand je suis devenu « head coach », mais en y repensant, je pense que c’est surtout grâce à Rick Pitino » raconte-t-il dans The Oklahoman. « C’était très intéressant car lorsque j’étais en déplacement et qu’on commençait à recruter des joueurs universitaires, je discutais avec des coaches à travers le pays sur ce que faisaient vraiment les assistants. En fait, le coach faisait tout ! Et je leur disais que s’il y avait bien une chose que j’admirais vraiment chez Pitino, c’est qu’il y avait des moments, quand j’avais 23 ou 24 ans, où il me disait : « On a besoin que tu prennes en charge cet exercice… Il faut que tu travailles ceci… Aujourd’hui, tu nous enseignes ça à l’entraînement ». Résultat, très jeune, j’ai été poussé à entraîner. »

Rick Pitino responsabilisait tellement Billy Donovan qu’il l’envoyait même à sa place dans des émissions radio. « Il savait qu’un jour je deviendrais head coach. Je devais faire des émission radio, coacher et enseigner, lire les rapports des scouts. Il poussait tous les assistants, et pas uniquement moi, dans ce genre de situation. »

Une méthode, plutôt rare en NCAA, que Billy Donovan a donc décidé de reproduire à Florida puis Oklahoma City.

« J’ai toujours eu l’impression d’avoir une immense responsabilité grâce à cette opportunité qu’il m’offrait. D’abord, de coacher avec lui, mais aussi son appui et son soutien pour que je devienne coach. J’ai le sentiment que c’est mon boulot de le faire avec mes assistants pour les aider à devenir des coaches. »

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Bp Int Ct Fte Pts
Shai Gilgeous-alexander 29 33.9 50.8 41.0 78.8 0.6 4.6 5.2 6.2 2.9 0.8 0.7 2.0 22.9
Al Horford 24 28.2 44.2 35.6 77.8 1.0 5.7 6.7 3.5 1.1 0.9 0.9 1.8 14.0
Ty Jerome 3 26.8 57.7 46.7 0.0 1.0 2.0 3.0 3.7 0.3 1.0 0.0 3.7 12.3
Luguentz Dort 34 29.5 39.1 32.5 75.3 0.6 2.8 3.5 1.5 1.5 0.8 0.3 2.4 12.3
Hamidou Diallo 32 23.8 48.1 29.3 62.9 1.2 4.0 5.2 2.4 1.5 1.0 0.4 2.6 11.9
Darius Bazley 35 30.7 39.4 29.3 71.6 0.6 6.8 7.4 1.5 1.7 0.5 0.6 0.9 11.9
George Hill 14 26.3 50.8 38.6 84.0 0.6 1.5 2.1 3.1 0.9 0.9 0.1 0.9 11.8
Mike Muscala 33 18.5 43.6 36.0 91.4 0.5 3.2 3.7 0.8 0.6 0.2 0.3 1.5 9.5
Isaiah Roby 29 21.1 51.9 35.3 70.4 1.5 3.9 5.4 1.8 1.3 0.8 0.6 2.7 8.5
Theo Maledon 30 25.6 39.6 35.5 73.3 0.2 2.6 2.8 3.2 1.8 1.0 0.1 2.2 7.8
Justin Jackson 24 16.4 41.4 30.3 80.0 0.4 1.9 2.3 1.6 0.9 0.4 0.0 1.0 6.6
Kenrich Williams 35 18.7 54.9 42.6 62.5 1.3 2.7 4.0 1.6 0.9 0.8 0.2 1.8 6.1
Aleksej Pokusevski 17 17.4 24.7 17.9 0.0 0.3 3.2 3.5 1.2 1.3 0.5 1.1 0.9 3.3
Moses Brown 7 4.5 70.0 0.0 50.0 0.6 1.6 2.1 0.4 0.1 0.1 0.6 0.6 3.0
Darius Miller 12 9.2 45.8 42.9 100.0 0.1 1.2 1.2 0.8 0.4 0.4 0.3 0.8 2.8
Josh Hall 7 7.3 22.2 12.5 42.9 0.1 1.1 1.3 1.0 0.6 0.0 0.0 1.0 1.7

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires