NBA
Ce soir
NBA
Ce soir
Pariez en ligne avec Unibet
  • IND3.35BOS1.33Pariez
  • DAL1.75MIN2.01Pariez
  • 100€ offertsLa suite →

Course aux playoffs à l’Ouest : six équipes se battent pour la 8e place

Les sept premières places à l’Ouest sont validées ou presque. Il ne reste donc qu’un ticket pour les playoffs que six équipes s’arrachent. Il y a encore dix jours, Memphis avait la main mais les récents résultats ont tout relancé.

Les deux franchises de Los Angeles, Denver, Houston, Utah, Oklahoma City et Dallas disputeront les playoffs mi-avril. C’est une quasi certitude puisque ce Top 7 possède une avance très confortable sur l’actuel huitième, Memphis.

Des Grizzlies qui, eux, ne sont clairement pas certains d’être encore à cette position d’ici quelques jours. Solides avant la coupure du All-Star Game, les coéquipiers de Ja Morant voient la concurrence revenir et surtout leur avance s’effriter défaite après défaite. La meute aux fesses des Grizzlies n’est pas forcément féroce (que des bilans négatifs pour l’instant) mais reste affamée pour arracher ce précieux sésame.

Qui a le calendrier le plus compliqué en mars ? Qui a le plus de chances de fermer la poste derrière lui ? Faisons le point, avec l’aide des « projections mathématiques » de nos confrères d’ESPN.

8e – Memphis (28 victoires – 31 défaites)

Quand ils ont profité de leurs jours de repos mi-février, les Grizzlies comptaient 5 victoires d’avance sur les Pelicans et 6 sur Sacramento et Phoenix. Désormais, ils n’ont plus que 2 victoires de plus que New Orleans pour 3 d’avance sur Sacramento et 4.5 sur Phoenix. Comment l’expliquer ? Par cette série de quatre défaites de rang post-All-Star Game. Les échanges aussi puisque le précieux Jae Crowder n’est plus là, mais aussi les blessures de Jaren Jackson Jr. et Brandon Clarke venant encore assombrir ce tableau.

Et le pire est peut-être devant eux car le calendrier du mois de mars s’annonce terrible ! Si on excepte Atlanta, Ja Morant et sa bande ne vont affronter que des équipes de playoffs ou qui se battent pour y entrer. Il y aura notamment un double affrontement contre les Pelicans à ne surtout pas rater, le 21 et 24 mars. Le genre de virage qu’il faut bien négocier, sous peine de sortir de la route.

Domicile : Lakers, Atlanta, Orlando, Oklahoma City, New Orleans, Boston, Toronto

Extérieur : Atlanta, Brooklyn, Dallas, Portland, Utah, San Antonio, Milwaukee, New Orleans, Toronto

Chance d’atteindre les playoffs : 12.1 %

9e – New Orleans (26-33)

Les grands gagnants de la chute des Grizzlies pour le moment, c’est bien eux. Avec la victoire contre les Cavaliers, Zion Williamson et compagnie continuent de foncer sur cette huitième place qui fait fantasmer toute la NBA car elle offrirait une série entre le rookie phénomène et LeBron James.

Pour cela, il faut encore gagner des matches importants, notamment les deux contre les Grizzlies (déjà évoqués plus haut) ou face à San Antonio et Sacramento, mais aussi prendre les rencontres plus faciles comme les deux contre Minnesota, ou encore celles contre Atlanta et New York.

Domicile : Lakers, Wolves, Heat, Hawks, Kings, Grizzlies, Knicks

Extérieur : Mavericks, Wolves, Kings, Jazz, Clippers, Grizzlies, Magic, Hawks

Chance d’atteindre les playoffs : 38.3 %

10e – Portland (26-34)

Troisième de l’Ouest la saison passée, Portland déçoit énormément cette saison et le risque de ne pas voir les finalistes de conférence 2019 au premier tour est réel. La récente blessure de Damian Lillard s’est ajoutée à la longue liste des soucis physiques de l’effectif, sans oublier le retour de Jusuf Nurkic qui se fait encore attendre.

Heureusement, le calendrier des hommes de Terry Stotts est relativement clément en mars. Il y a des candidats directs pour les playoffs au programme, donc l’opportunité de faire des écarts, et peu de chocs (Houston, Boston, Philadelphie, Dallas). Un détail qui aura son importance : les Blazers auront un « home stand » de six matches à domicile de suite, avant de partir ensuite pour un « road trip » de la même durée à l’extérieur.

Domicile : Wizards, Kings, Suns, Grizzlies, Rockets, Wolves, Mavericks

Extérieur : Hawks, Magic, Suns, Wolves, Hornets, Pistons, Celtics, Sixers, Nets

Chance d’atteindre les playoffs : 23.9 %

11e – Sacramento (25-34)

En forme avec quatre victoires en cinq matches, les Kings ne sont pas les favoris pour se qualifier pour les playoffs, mais ils croient encore en leur chance. Avec seulement cinq matches à l’extérieur à jouer en mars, il y a de quoi encore espérer.

Mais les rencontres loin de Californie ne seront pas faciles et il y aura deux parties contre les Pelicans plus des matches contre des formations à l’Est qui se battent pour une bonne place, comme Philadelphie, Indiana, Orlando ou encore Washington. Pas insurmontable donc, mais les hommes de Luke Walton n’ont pas le droit à l’erreur.

Domicile : Pistons, Wizards, Sixers, Raptors, Pelicans, Nets, Mavericks, Hawks, Pacers, Spurs

Extérieur : Blazers, Rockets, Magic, Pelicans, Cavaliers

Chance d’atteindre les playoffs : 5.4 %

12e – San Antonio (24-33)

Pour les Spurs, il s’agit non seulement de sauver la saison avec une qualification en playoffs mais également de maintenir en vie une série historique de participation à la postseason. Les Texans n’ont plus manqué le premier tour depuis 1997 (22 qualifications de suite, record NBA partagé avec les Sixers 1950-1971) et après deux qualifications de suite à la septième place, cette saison pourrait être celle du couperet.

Les hommes de Gregg Popovich manquent d’équilibre et de régularité. Ils n’ont jamais enchaîné une série de quatre victoires par exemple… Comme Sacramento, le mois de mars offre des possibilités, surtout à l’extérieur avec des matches plus qu’abordables (Charlotte, Cleveland, Minnesota, Warriors), et aussi des affrontements directs avec les Grizzlies, les Kings justement ou encore les Pelicans. Plus que jamais, c’est le moment de faire une série.

Domicile : Magic, Pacers, Mavericks, Nuggets, Wolves, Grizzlies, Bulls, Jazz

Extérieur : Hornets, Nets, Cavaliers, Pelicans, Jazz, Wolves, Nuggets, Warriors, Kings

Chance d’atteindre les playoffs : 19.5 %

13e – Phoenix (24-36)

Avec 4.5 victoires de retard sur Memphis, la situation des Suns n’est pas définitive mais Phoenix n’a véritablement que très peu de chances d’inverser la tendance. Mars comporte plusieurs cols et une difficulté certaine : une série de huit matches sur dix loin de l’Arizona dont un « road trip » de cinq rencontres pour finir le mois.

Sans oublier des rencontres contre les Raptors, les Bucks ou encore des déplacements chez les Clippers, les Blazers ou le Heat. Là encore, tout est question de série. Pour une équipe qui n’a pas remporté trois matches de suite depuis début novembre, il semble compliqué de les imaginer remonter cinq places en sept semaines. Mais comme ils sont encore dans la course, ils restent vivants et capables de coups, donc de peser dans la course, directement ou indirectement.

Domicile : Warriors, Raptors, Blazers, Bucks, Wolves, Mavericks

Extérieur : Blazers, Mavericks, Clippers, Pacers, Wizards, Sixers, Heat, Cavaliers

Chance d’atteindre les playoffs : 0.9 %

Suivez toute l'actualité NBA sur la chaîne WhatsApp de Basket USA

Suivez nous également sur Google Actualités

Tags →
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *