Pariez en ligne avec Unibet
  • 100€ offertsLa suite →

Glenn Robinson III ne comprend pas pourquoi les Sixers l’ont fait venir…

L’ancien joueur des Warriors assure qu’on ne lui parle pas depuis son arrivée aux Sixers. Brett Brown affirme le contraire.

Voilà un malaise de plus dont les Sixers se seraient bien passés. Après la sortie d’Al Horford du cinq majeur, la blessure au dos de Ben Simmons, celle à l’épaule de Joel Embiid alors qu’il retrouvait le sourire, Philly doit gérer un souci sur son banc, juste à côté des envies de départ de Kyle O’Quinn : les états d’âme de Glenn Robinson III.

Arrivé lors de la « trade deadline » avec Alec Burks en provenance de Golden State et en échange de trois seconds tours de Draft, le shooteur dunkeur a vu toutes ses moyennes divisées par deux en traversant le pays, après six matchs (et avant celui gagné hier soir contre New York) : 15 minutes au lieu de 32 et 6 points au lieu de 13. Alec Burks est lui descendu de 30 minutes à 20, et de 16 à 10 points. Logique quand on passe de la pire équipe de la ligue à un potentiel candidat au titre. Logique, mais frustrant pour l’ancien Pacer qui avait signé, comme Alec Burks, pour un an à Golden State, et devra donc aller chercher un nouveau contrat cet été.

« J’ai une famille à nourrir »

« C’est le plus décevant en arrivant ici : on fait la meilleure saison de notre carrière tous les deux, on espère voir des gros chiffres cet été… J’ai une famille à nourrir, il faut prendre tout ça en compte » assure-t-il chez Basketball Insiders. « Et puis tu arrives ici et on ne t’explique pas vraiment ton rôle, tu ne sais pas pourquoi il y a un transfert. Ce n’est pas comme si c’était un transfert où tu as un impact dans l’immédiat. C’est différent, l’équipe est déjà pleine d’ailiers qui savent jouer au basket. Sincèrement, je ne comprends pas vraiment. Mais c’est un business, il faut aller sur le terrain et faire de son mieux chaque soir. »

Un business qui lui a rapporté presque 2 millions cette saison, et qui lui met semble-t-il beaucoup de pression pour la suite de sa carrière. Conscient que sa cote est fragile après son expérience mitigée à Detroit, pensant bien plus à l’été qu’au printemps, il espère que ce qu’il a montré en Californie suffira à lui faire signer un bon chèque. « C’est le côté positif. J’espère en avoir fait assez. Je pense que oui. J’ai toujours su que je pouvais faire ce que j’ai fait à Golden State, donc j’espère que ça jouera cet été, peu importe ce qui se passe ici pour le reste de la saison. »

« Ce n’est pas vrai »

Peu importe s’il joue un rôle important en playoffs dans cette équipe où il n’aura qu’un rôle très limité. Des propos qui étonnent Brett Brown, pas du genre à laisser ses joueurs de côté. « Ce n’est pas vrai. On se réunit avec tous nos joueurs après le All-Star Break, chacun d’entre eux a sa feuille de route avec son rôle, ce qu’on attend » assure chez Philly Voice l’entraîneur, qui comprend cette situation et tente de la désamorcer en remettant le joueur à sa place.

« Deuxièmement, je comprends la situation, faire la meilleure saison de sa carrière dans une mauvaise équipe juste avant de chercher un contrat, je sais ce que c’est, j’ai coaché pendant ce genre de saison. C’est un gars bien, une bonne personne, il essaie d’avancer dans un cadre collectif. Je l’ai coaché auparavant. Je pense qu’il a un rôle important à jouer ici, on espère en voir plus. » 

Glenn Robinson Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2014-15 * All Teams 35 8 38.8 26.3 66.7 0.4 0.7 1.1 0.3 0.4 0.2 0.3 0.0 2.1
2014-15 * MIN 25 4 33.3 16.7 75.0 0.2 0.4 0.6 0.1 0.2 0.1 0.1 0.0 1.2
2014-15 * PHL 10 15 41.9 30.8 50.0 1.1 1.4 2.5 0.8 1.0 0.3 0.8 0.1 4.4
2015-16 IND 45 11 43.0 37.8 69.2 0.3 1.2 1.5 0.6 0.5 0.4 0.4 0.2 3.8
2016-17 IND 69 21 46.7 39.2 71.1 0.8 2.7 3.6 0.7 0.9 0.6 0.5 0.3 6.1
2017-18 IND 23 15 42.4 41.2 81.8 0.5 1.1 1.6 0.7 0.6 0.6 0.2 0.0 4.1
2018-19 DET 47 13 42.0 29.0 80.0 0.4 1.2 1.5 0.5 1.0 0.3 0.4 0.2 4.2
2019-20 * All Teams 60 29 48.7 38.7 86.7 1.3 3.0 4.3 1.6 1.6 0.9 0.9 0.3 11.8
2019-20 * GOS 48 32 48.2 40.0 85.1 1.4 3.3 4.7 1.8 1.7 0.9 1.1 0.3 12.9
2019-20 * PHL 12 19 52.1 28.6 100.0 1.0 1.8 2.8 0.9 1.3 0.7 0.3 0.2 7.4
Total   279 18 45.9 37.2 76.9 0.7 1.9 2.6 0.8 0.9 0.5 0.5 0.2 6.0

A lire aussi
Commentaires
Forum (et HS)  |   +  |   Règles et contenus illicites  |   0 commentaire Afficher les commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Philadelphia 76ers en 1 clic

Toute l’info en continu

Afficher les actus suivantes

Les + partagés

Afficher la suite des + partagés